mouvement slowpreneur : comment ralentir et gagner du temps pour soi

Slowpreneur : et si ralentir était possible ?

Nous avons tous l’image de l’entrepreneur hyper efficace, levé à 5 heures du matin, qui gère mille choses à la fois. C’est vrai, et c’est là où est le piège. Il y a quelques semaines j’invitais d’autres blogueurs à réfléchir sur une façon plus slow de vivre leur activité.

Si j’ai voulu aborder ce sujet, c’est pour interpeller tous ceux qui courent contre la montre. Et si une autre voie était possible ? Si la clé était justement dans le fait de prendre les choses à contre-courant. Ralentir, gagner moins peut-être, mais vivre mieux ?

12 blogueurs, entrepreneurs, qui cumulent souvent plusieurs activités, nous parlent de la façon dont ils ont réussi à trouver leur équilibre. Que l’on soit salariée, retraitée, entrepreneur, maman à temps complet ou à temps partiel, nous avons tous à gagner à adopter une vie plus slow.

Dans cet article, vous trouverez un extrait de chaque article et les enseignements à en retirer. Pour aller plus loin, je vous proposerai (bientôt) de téléchargerle livre des slowpreneurs” qui comporte le texte intégral des articles, ce qu’il faut en retenir et des ressources (livres, conférences, vidéo) que nous vous proposons. A lire et à partager librement.

Un grand merci à tous pour vos articles, et vos points de vue plein de richesse. Je vous invite à découvrir leurs univers.

 

Téléchargez le livre des Slowpreneurs : comment ralentir pour travailler mieux et gagner du temps pour soi ?

1. Charlotte, lartdedessiner.com

Charlotte est Artiste plasticienne. Sur son blog l’art de dessiner elle partage son expérience d’artiste pour accompagner ses lecteurs à développer leur pratique artistique, un peu, beaucoup, passionnément !

 

Son article :Slowpreneur : comment ralentir pour mieux travailler et gagner du temps pour soi?

Slowpreneur - lartdedessiner.com

©lartdedessiner

Charlotte a senti très tôt qu’elle ne rentrait pas dans les cases. Plutôt que de subir un cadre qui n’était pas fait pour elle, elle a choisi d’inventer le sien et de définir son propre cadre.

Mais, comme elle le dit si bien, assumer une différence et ses choix, ce n’est pas facile tous les jours.

Charlotte partage ses doutes et comment elle a aligné son quotidien sur un rythme slow qui lui convient.

Slowpreneur : lire l’article de l’art de dessiner, ici

 

« Pour moi, l’idée profonde du slowpreneur est la liberté, plus exactement ses 3 aspirations qui sont le respect de soi-même, l’identité et l’épanouissement.

On m’a toujours fait sentir que j’étais différente. J’en ai fait mon style de vie ! »

 

Etre slow preneur, c’est :

C’est être libre. Une autre façon de penser, une autre vision de la vie.

« En étant Slowpreneur, j’ai choisi de prendre soin de moi et d’apporter de la valeur à ma vie »

 

Ce qu’elle a appris sur le chemin :

  • S’écouter et à trouver son propre rythme
  • Organiser son cadre de vie pour bien vivre et avoir plaisir à travailler
  • Avoir confiance en elle, et à assumer d’être en décalage

 

2. Angélique, glamconscious.fr

Sur son blog glamconscious, Angélique démontre qu’un mode de vie sain et éthique peut se concilier avec une vie active ! Angélique s’est formée à la naturopathie, et elle vient de lancer son activité :  Shake Your Nature. Angélique accompagne ceux qui souhaitent prendre le chemin d’une vie plus saine et naturelle (naturopathie, soins, coaching …)

 

Son article : J’AI DIT STOP ! ME VOILÀ SLOWPRENEURE !

Angélique vient de quitter un CDI pour se consacrer au lancement de son activité shake your nature. La version d’Angélique hyperactive, habituée des to-do-liste a eu le déclic qui lui permet d’être une slow-preneur épanouie.

 

Slowpreneur : lire l’article de glamconscious, ici

J'ai dit stop ! J'ai adopté le slowpreneuriat

Angélique, slowpreneur avec Shake Your Nature et blogueuse sur glamconscious.fr

 

« Connaissez-vous le slowpreneuriat ? C’est l’entrepreneuriat version plus zen, plus cool, plus mesurée. C’est la recherche d’un équilibre permettant de bosser tout en s’accordant du temps pour soi.
Le slowpreneuriat, c’est se concocter un rythme de vie épanouissant qui cible l’essentiel tout en gagnant sa vie.

Est-ce vraiment possible de sortir de la spirale infernale du toujours plus performant-e, toujours plus productif-ve, toujours plus occupé-e, tout en étant entrepreneur-e ou blogueur-se ? »

 

Être slow preneur c’est :

Faire moins, mais mieux. Prendre soin de soi et apprendre à renoncer pour se concentrer sur l’essentiel.

« Le plaisir a désormais une place centrale dans ma vie et pour cela, j’ai appris à dire non aux propositions extérieures, et je sais aussi dire « plus tard » à mon imagination. »

 

Ce qu’elle a appris sur le chemin :

  • A se recentrer sur l’essentiel : elle ! Pour être épanouie, il faut savoir prendre soin de soi et de son corps
  • Prendre de la distance avec l’obligation d’être productive
  • Écouter son propre rythme et arrêter de se comparer aux autres
  • Une sobriété heureuse, moins d’affaires. Des déplacements raisonnés et une consommation locale autant que possible

 

3. Justine, blogdunepartageuse.com

Justine travaille à son compte, elle garde de jeunes enfants. En parallèle elle écrit sur le blog d’une partageuse, ses états d’âmes, ses réflexions et elle y partage son mode de vie : plein de douceur, de sensibilité et de respect de la nature. Justine vient aussi d’éditer son premier livre «  Asaliah ». Une partageuse généreuse et inspirante !

 

Son article : Si créer du contenu sur internet était ma source de revenu ?

Blog d'une partageuse-Slowpreneur

Justine, blog d’une partageuse

Après un an de blogging, Justine fait le point sur le mode de vie qui s’est mis en place petit à petit. Elle se projette sur sa façon de travailler si elle devait vivre de son blog.

Slowpreneur : lire l’article du blog d’une partageuse, ici

Je serai une slowpreneuse …

Est-ce qu’un jour, je deviendrai une vraie blogueuse, finalement ? Ou bien une auteure, simplement ? Ou alors, une rédactrice web, une slasheuse ? J’ai appris ce mot récemment, slasheuse. Et il y a même un tas d’autres mots. Bon ok, je ne serai pas une influenceuse. Mais peut-être, une inspireuse ?

En tout cas, quand je pense à vivre de tout ce que je produis sur internet, je sais déjà quel type d’entrepreneuse je voudrais être, et c’est de ça que j’aimerais parler avec toi, aujourd’hui.

 

Être slow preneur, c’est :

Y aller avec douceur, de manière éthique et saine, mais surtout sereine.

« C’est faire à son rythme, s’y consacrer avec amour et ne pas avoir la sensation de travailler alors qu’on le fait peut-être deux fois plus qu’avant. »

 

Ce qu’elle a appris sur le chemin :

  • Être rigoureuse sans trop de contraintes ni de pression
  • Son moteur c’est la passion
  • Les besoins personnels et professionnels se nourrissent l’un, l’autre
  • Il faut savoir composer avec les émotions du moment

 

4. Iris, irisroot.be

Iris est praticienne en Aromathérapie et Aromachologie. C’est quoi ? C’est l’accompagnement psycho-émotionnel avec les huiles essentielles. Iris partage sur son blog “irisroot” (littéralement : racine d’iris) sa connaissance des plantes médicinales et des huiles essentielles. Iris organise aussi des ateliers en Belgique.

 

Son article : MON EXPÉRIENCE DE SLOWPRENEUSE

Slowpreneur : MON EXPÉRIENCE DE SLOWPRENEUSE

Photo by Paul Hoi

En pleine création de son activité, en retard et débordée comme elle dit, Iris a à cœur de concilier entreprenariat et projets qui ont du sens pour la planète. Dans cet article elle explique ce qui est important pour elle :  avoir le sentiment que l’énergie déployée aille dans le sens du respect des autres et de l’environnement. Et comment elle organise son travail dans l’esprit du slowprenariat.

 

Slowpreneur : lire l’article du blog d’iris root, ici

 

« Vous connaissez le terme « Slowpreneur » (contraction de « slow » : lent, et « entrepreneur »), ce moyen d’entreprendre favorisant les projets qui ont du sens, dans le respect des êtres-humains et de la planète ? Le temps d’un article, je me pose avec vous pour parler de quelques aspects de mon quotidien, et aborder certains points concernant mon organisation. »

 

Être slow preneur, c’est :

S’épanouir grâce à un meilleur équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle, tout en étant plus en accord avec son environnement.

 

Ce qu’elle a appris sur le chemin :

  • Apprendre à se connaître, repérer ses points faibles et ses points forts
  • S’efforcer d’être toujours authentique
  • S’accorder des moments pour elle qui ont des répercussions positives sur son activité
  • Déconnecter

 

5. Sonnya, artmonny.com

Sonnya, Coach certifié, accompagne les équipes et les managers tiraillés par la gestion d’opposés complémentaires. Son approche innovante, qu’elle partage sur artmonny.com consiste à créer l’harmonie en utilisant l’art et la créativité.

 

une vie slow

Son article : Quand “faire moins vite” permet de “faire plus”! La magie du SLOW!

Sonnya était un manager toujours en manque de temps, jusqu’au jour où elle a eu le déclic et choisi de rompre avec ce cercle vicieux. Depuis, Sonnya est devenue une slasheuse. Elle a choisi de nourrir des activités complémentaires les unes des autres. Dans cet article, elle explique quelle sont les méthodes qu’elle a mis en place pour être plus productive, et comment changer son état d’état d’esprit.

Slowpreneur : lire l’article du blog d’artmonny ici

 

“Plus lent rimerait avec rendement ?! Vous avez du mal à me croire ? Je vous explique…

Cela vous rappelle peut-être la formule heureuse ou malheureuse d’un homme politique français contemporain. Travailler moins pour gagner plus. Dans cet article, je vous dévoile comment j’en suis arrivée à comprendre et intégrer comme une seconde nature que la lenteur est le meilleur atout de mon efficacité !”

 

Être slow preneur, c’est :

Avoir la compétence de manier la lenteur réfléchie

 

Ce qu’elle a appris sur le chemin :

  • le fast est le terreau du manque
  • agir n’est pas réagir
  • prendre soin de son corps et de son mental

 

6. Franck, unemeilleureversiondetoi.com

Frank, se définit comme un coach de vie et d’affaires. Sur son blog une meilleure version de soi,  il accompagne les femmes et les hommes à s’affranchir des limites du “système”, et à tracer leur propre chemin.

 

Son article : Slowpreneur ou comment ralentir pour mieux travailler et gagner du temps pour soi ?

Slowpreneur : une meilleure version de soi

Franck n’aime pas les étiquettes. Et celle de slowpreneur n’est pas pour lui.

Entrepreneur depuis plusieurs années, le slowprenariat est pour lui une utopie car la priorité c’est de faire vivre son business au jour le jour. Et pourtant, Franck a choisi de vivre simplement, sans étiquette, en conciliant les activités qu’il aime.

Slowpreneur : lire l’article d’une meilleure version de toi, ici

 

Slowpreneur. Ça veut dire quoi ? Qu’est-ce que cette grossièreté ? Cet anglicisme ? 😊

Avant toute chose, ce terme mi-anglais, mi-français détermine « un mode de vie » très en vogue. C’est une façon d’entreprendre tout profitant de la vie, en utilisant « intelligemment » son temps.

Waouw ! Ça veut dire que les autres entrepreneurs utilisent leur temps n’importe comment ?

 

Etre slow preneur, c’est :

Avant tout être entrepreneur, avec toutes les contraintes et la pression que cela comporte !

Mais c’est faire ses propres choix et avancer vers « un entrepreneuriat conscient et humain », qui vous ressemble.

 

Ce qu’il a appris sur le chemin :

Le succès n’est pas là où on s’attend à le trouver.

« J’ai arrêté toutes mes activités professionnelles, parcouru le monde souvent avec un sac à dos et je me suis formé »

 

7. Isabelle, laclecestletemps.com

Isabelle est ingénieure en physique. Passionnée de la vie, elle a su tirer de sa vie professionnelle un recul particulier sur la gestion du temps.  Conférencière et auteure, elle partage sur son blog la clé c’est le temps, ses enseignements pour mieux utiliser son temps, et accomplir son plein potentiel.

 

Son article : Comment gagner du temps ? La clé c’est ralentir

Slowpreneur : la clé c'est la gestion du temps

Photo by Erwan Hesry on Unsplash

Isabelle analyse les leviers à notre disposition pour trouver la bonne vitesse et nous propose 5 jeux pour ajuster notre rythme et prendre du recul.

Slowpreneur : lire l’article de la clé c’est le temps, ici

 

La vie nous pousse souvent à aller à une vitesse qui n’est pas notre vitesse naturelle. Parfois cela va trop rapidement, et il faut ralentir et parfois c’est l’inverse. En fait l’inverse c’est lorsque l’on va trop vite pour certaines choses et pas assez pour d’autres. Par exemple, prendre plus de temps pour méditer et accélérer notre bien-être. Négliger des parties importantes de nos vies, c’est souvent d’oublier de les accélérer pour atteindre notre équilibre. Aller à la bonne vitesse pour l’ensemble des éléments de votre vie n’est pas toujours facile.

Avez-vous remarqué que lorsque l’on doit ralentir ou accélérer par rapport à notre vitesse naturelle cela n’est jamais agréable ? Ne pas avoir pris de pause dans la journée, ou encore attendre 1 h que votre conjoint soit prêt à partir. Dans les deux cas, ne pas aller à la bonne vitesse n’est pas optimal et brûle notre énergie.

 

Etre slow preneur, c’est :

Trouver l’équilibre en choisissant la bonne vitesse pour chaque élément de nos vies.

 

Ce qu’elle a appris sur le chemin :

  • Ecouter ses émotions
  • Ajuster ses attentes sur le temps disponible
  • Déléguer

 

8. Florence, faisbrillertesetincelles.com

Florence est home organiser, paysagiste, fleuriste et maman épanouie. Elle a commencé son blog quand elle s’est lancée le défi de réduire sa consommation de viande et d’apprendre à cuisiner végétarien.

Après avoir eu le déclic qui a changé sa vie, Florence se consacre à accompagner les gens qui ont envie de plus de bien être, à intégrer le végétal dans leur vie … sous toutes ses formes ! Suivez-là sur son blog fais briller tes étincelles.

 

Son article : Comment travailler mieux et gagner du temps pour soi ?

slowpreneur : trouver son équilibre et adapter son rythme

slowpreneur : trouver son équilibre et adapter son rythme

Florence était une maman pressée, avec ses 4 enfants. Elle a eu le déclic de changer de rythme. Très inspirée par le monde végétal, elle a fait de ses compétences un atout pour réorganiser sa vie et concevoir un intérieur qui soit le reflet de son rythme naturel. Florence partage son organisation de slowpreneur.

Slowpreneur : lire l’article de fais briller tes étincelles, ici

 

« Alors que je pensais qu’il m’était Impossible de m’épanouir dans ma vie professionnelle et personnelle -sans culpabiliser– en étant maman d’une famille nombreuse, je peux aujourd’hui affirmer que j’ai trouvé le moyen de travailler mieux et être pleinement épanouie. »

 

Etre slow preneur, c’est :

Un Art de Vivre en pleine conscience

 

Ce qu’elle a appris sur le chemin :

  • Renoncer au diktat de la mère-épouse- pro–Parfaite
  • Créer un intérieur épuré et apaisant, et une décoration inspirée des techniques de Hado et Feng shui
  • Organiser son travail par cycle, selon la méthode Pomodoro

 

9. Astrid, partagetonburnout.fr

Astrid, 34 ans, 2 enfants et 2 burn-out à son actif ! Aujourd’hui coach certifiée, elle est spécialiste dans la prévention et l’accompagnement du burn out. Sur son blog partage ton burn out, elle met en avant de nombreux témoignages et des conseils pour comprendre ce qui se passe et surmonter cette épreuve.

 

Son article : Slow business : ralentir pour être plus efficace

Slowbusiness : ralentir pour être plus efficace

Pixabay : kewl

Astrid revient sur le respect de son corps et de son rythme, comme prévention du burn out. Elle interpelle sur le culte de la performance et partage ses propres règles pour rester au calme.

Slowpreneur : lire l’article de partage ton burn out, ici

 

FAUT-IL ÊTRE « BUSY » POUR FAIRE DU BUSINESS ?

Le monde s’accélère et notre société nous invite à aller toujours plus vite. Pourtant, émerge partout autour de nous des mouvements qui nous invitent à ralentir.

La slow life dans les années 1980, puis le slow food pour faire écho au fast food, plus récemment le slow tourisme (pour voyager autrement), le slow management (pour prendre soin de la qualité de vie au travail) et enfin le slow business.

Mais pourquoi cette recrudescence de groupes ayant choisi de ralentir ?

 

Etre slow preneur, c’est :

L’objectif n’est pas de ralentir pour être plus performant, mais d’en faire moins pour prendre soin de soi.

 

Ce qu’elle a appris sur le chemin :

  • être débordé n’est pas preuve de performance
  • la méditation et la respiration pour ralentir
  • commencer chaque journée par une pause organisation

 

10. Laura, devenir-blogueur.com

Laura est passionnée par le blogging. Après avoir créé son premier blog en 2015 et essuyé les erreurs du débutant, elle connaît maintenant les méthodes qui fonctionnent. Sur son blog devenir blogueur, Laura accompagne les blogueurs pour faire de leur passion une activité qui marche.

 

Son article : Comment devenir un slowpreneur efficace quand on a un blog ?

slowpreneur-efficace quand on a un blog

Le blogging peut être une activité très chronophage. Il y a tout le temps quelque chose à faire … Laura explique dans cet article quelles sont les techniques qu’elle a mis en place pour son blog et pour la gestion de son temps.

Slowpreneur : lire l’article de devenir blogueur, ici

 

Avez-vous déjà entendu ce terme “slowpreneur” ? Pour être honnête, personnellement, je le découvre. Ceci dit, il n’est pas très difficile à comprendre. Quand on est entrepreneur ou blogueur (ou les deux), on a toujours quelque chose à faire. Toujours. C’est sans fin. Et si on apprenait à ralentir ? Voilà le sens de ce mot “être entrepreneur et ralentir”. Comment faire quand on a un blog ? Je vous livre ici les techniques que j’ai mises en place depuis quelque temps dans ma vie. C’est le résultat de mon expérience personnelle et de ma réflexion suite à mes différentes lectures.

 

Etre slow preneur, c’est :

Ne pas passer son temps à courir après le temps.

 

Ce qu’elle a appris sur le chemin :

  • Clarifier son objectif
  • Mettre en place des routines
  • Automatiser son activité

 

11. Sabrina, digitaltwisp.com

Sabrina aide les entrepreneurs à développer leur présence digitale. Sur son blog digital twisp, elle partage des conseils et des ressources pointues sur la création d’un site web professionnel à l’image authentique et impactante, le marketing digital ou encore entrepreneuriat.

 

Son article : Solopreneuriat : comment gagner en efficacité ?

Solopreneur : comment gagner en efficacité

digitaltwisp.com

Dans cet article, Sabrina traite du cas particulier du solopreneur. Qui à vouloir tout faire, s’y perd souvent. Elle propose un système d’organisation adaptable à la “vraie” vie.

Slowpreneur : lire l’article de digital twisp, ici

 

Que ce soit donc pour accomplir plus, ou tout simplement pour vous dégager du temps personnel, je vous livre dans cet article ce qui, selon moi, sont les piliers du “travailler mieux” pour augmenter votre productivité durablement, et gérer votre quotidien d’entrepreneur(e) plus sereinement.

 

Etre slow preneur, c’est :

Améliorer son efficacité personnelle pour gérer son quotidien d’entrepreneur plus sereinement.

 

Ce qu’elle a appris sur le chemin :

  • Les méthodes de gestion de son temps (time blocking, …)
  • Gérer son énergie
  • Améliorer sa concentration

 

12. Ange, lebocaldange.com

Ange, c’est un univers plein de douceur. Créative et illustratrice très douée, elle offre des créations visuelles à télécharger (fond d’écran, cartes …) pour embellir le quotidien. Et sur son blog, qu’elle appelle son bocal (le bocal d’Ange) elle partage ses doutes, ses découvertes et mes expériences “lifestyle” pour que nos vies soient plus belles et plus saines chaque jour.

 

Son article : Moi, Ange, blogueuse, maman et salariée

Blogueuse, maman et salariée : slowpreneur

lebocaldange.com

Ange mène de front plusieurs activités. Dans cet article elle ne donne pas de recette miracle, mais ses astuces pour vivre le tout le plus sereinement possible et profiter de son activité de blogueuse. C’est aussi l’occasion de découvrir les coulisses de son blog.

Slowpreneur : lire l’article du bocal d’Ange, ici

 

 

Bonjour les amis,

Je suis Ange, si vous êtes nouveau par ici. Je suis maman, blogueuse depuis 2010, chroniqueuse radio, adepte du fait maison et salariée à temps plein.

Souvent on me demande comment je fais pour tout gérer : maison, boulot, enfant, blog et vie sociale. Il n’y pas de bonne réponse mais des astuces pour vivre le tout le plus sereinement possible et profiter de son activité de blogueuse.

 

Etre slow preneur, c’est :

Faire les choses avec le cœur et l’envie

Si on se sent obligé de le faire, il faut arrêter.

 

Ce qu’elle a appris sur le chemin :

  • Accepter qu’on ne peut pas tout faire
  • Mettre ses priorités dans le bon ordre
  • Mieux s’organiser avec un bullet journal

Téléchargez le livre des Slowpreneurs : comment ralentir pour travailler mieux et gagner du temps pour soi ?

Et vous, où en êtes-vous dans votre vie aujourd’hui ? Avez-vous envie de ralentir ? Dans quelle sphère de votre vie ?

 

Partagez si vous aimez
  •  
  •  
  • 9
  •   
  • 9
    Partages
8 réponses
  1. Justine
    Justine dit :

    Je suis extrêmement touchée par les mots que tu as utilisé pour parler de moi. Merci infiniment ! J’ai adoré participer à ce projet. J’ai hâte de découvrir le Ebook et j’en parlerai bien sûr à ma communauté. Merci pour tout :)

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *