fond de teint en poudre maison

2 recettes de fond de teint poudre 100% naturel

On ne sait plus ce que l’on peut se mettre sur la peau ! Entre les nanoparticules cancérigènes, celles qui polluent les fonds marins et les huiles minérales … Et voilà le cas de conscience du fond de teint. Le bon sens dirait que nous devrions pouvoir manger ce que l’on s’applique sur le corps. Etes-vous prête pour cela ? Face à l’alternative de ne plus se maquiller et celle de choisir un fond de teint bio les yeux fermés, j’ai choisi bien sûr une autre voie : celle de fabriquer mon fond de teint poudre 100% naturel. Et pendant que j’y étais j’ai préparé une version liquide de ce fond de teint minéral. Dans cet article vous découvrirez 2 recettes de fond de teint poudre et comment les adapter si vous préférez un fond de teint crème. Je vous explique aussi quels sont les ingrédients qu’il faudrait éviter dans le maquillage minéral, et par quoi les remplacer.

Le maquillage minéral peut cacher n’importe quoi

Maquillage minéral et maquillage bio, ce n’est pas pareil

Evidemment … naturel ne signifie pas bio et minéral non plus. Dans la catégorie du maquillage minéral on devrait trouver des cosmétiques en poudre qui, en principe, sont plus respectueux de la peau et de l’environnement. Leur composition doit être light : des poudres d’origines naturelles pour laisser respirer la peau avec des poudres fines, qui ne l’assèchent pas.

Autre avantage du maquillage minéral : on peut moduler l’effet souhaité en appliquant plus ou moins de poudre pour jouer sur la couvrance (je me souviens d’être sortie d’une démo chez Sephora complètement farinée …). Les poudres matifient et absorbent l’humidité, ce qui fait qu’on peut les utiliser toute l’année.

Vu de loin, cela semble clean et efficace.

 

Pourtant il y a un mais, même plusieurs.

La caution minérale des cosmétiques pas cleans

Julien Kaibeck en parle bien, sur son blog les essentiels de Julienil a l’habitude de démasquer les marques qui se cachent derrière un marketing peu scrupuleux. Et comme minéral rime inconsciemment avec naturel, on peut trouver une composition peu respectueuse de l’environnement et pas du tout naturelle (conservateurs polémiques, huiles minérales, silicones).

En vous orientant vers des cosmétiques bio sur slowcosmetique.com, vous trouverez des marques qui jouent le jeu et offrent des produits de qualité.

 

Le second hic : les nanoparticules

On a beaucoup parlé du Dioxyde de titane qui est cancérigène à l’état de particules très fines. Les nanoparticules peuvent pénétrer l’épiderme quand la peau est abîmée, et évidemment sous forme de poudre … on le respire.

Ce n’est pas mieux pour l’oxyde de zinc, que l’on trouve dans beaucoup de produits de maquillage, et en particulier dans les crèmes solaires. Là encore c’est la forme nano qui pose problème. Elle est potentiellement dangereuse pour les voies respiratoires et s’accumulent dans les sols et dans l’eau. (Pour en savoir plus, lisez l’article du blog oolution sur les dangers des nanoparticules dans les cosmétiques)

Ces nano particules sont aussi pointées du doigt pour leur effet sur l’environnement : elles s’accumulent sur les sols et dans l’eau où elles perturbent l’écosystème pour les algues notamment. Cet article du magazine pour la science explique bien les effets des nanoparticules.

On ne sait pas encore très bien quels sont leurs effets

L’impact des nanoparticules sur la santé reste encore mal évalué. D’ailleurs l’agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) appelle à la prudence, dans une étude qui ne date pas d’hier (2011).

En l’absence de données toxicologiques permettant de caractériser le danger par voie respiratoire d’une part et par précaution d’usage comme pour tout produit chimique d’autre part, l’Afssaps recommande de ne pas utiliser les produits contenant ces nanomatériaux en « sprays » aérosol ou en poudre sur le visage mais également quand les produits précités sont utilisés dans des locaux fermés. Source : Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé. Etat des connaissances relatif aux nanoparticules de dioxyde de titane et d’oxyde de zinc dans les produits cosmétiques en termes de pénétration cutanée, de génotoxicité et de cancérogenèse. 2011

Et on ne devrait pas les trouver dans le maquillage en poudre

Pour vous rassurer un peu …, en principe les nanoparticules ne se trouvent pas dans les produits en poudre (ce sont des microparticules qui sont plus grosses qui sont utilisées). Et dans les autres produits cosmétiques (les crèmes solaires par exemple) elles sont diluées dans une base d’huile ou de crème, et la mention [nano] doit figurer sur la liste des ingrédients. (source : Commission européenne. Rapport sur l’oxyde de zinc, forme nano. 2012)

 

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :   Le rouge à lèvres de Noël

Alors, comment faire pour choisir un fond de teint en poudre clean et sans conséquences ?

Option 1 : vous prenez une loupe, un navigateur internet et vous décomposez la liste des ingrédients.

Option 2 : vous le faites vous-même.

 

Comment faire un fond de teint poudre maison ?

Pour cette recette de maquillage je me suis inspirée des travaux de Marie Rayma.

Marie est canadienne anglophone et sur son blog Humble bee & me, elle partage toutes ses recettes de maquillage DIY, du rouge à lèvres au fard à paupières. Son livre, Make it up est une référence (mais en anglais !) pour se lancer dans le maquillage DIY.

 

Pour composer un fond de teint naturel, j’ai gardé des travaux de Marie son approche des pigments naturels et une partie de sa base de maquillage minéral. J’ai simplifié les ingrédients et éliminé les polémiques Dioxyde de titane et Oxyde de zinc que je n’avais pas envie de manipuler.

bb cream recette

Composez votre fond de teint à partir de pigments naturels

 

1 : La recette du fond de teint minéral maison

Cette première recette est la plus proche de la composition d’un fond de teint poudre classique.

Au niveau des ingrédients on trouve les indispensables :

  • Le stéarate de magnésium : c’est un sel qui contient de l’acide stéarique (un acide gras) et du magnésium. Il est utilisé en cosmétique pour améliorer la tenue des poudres sur la peau. Sa texture est fine et douce, il apporte du confort et permet aux poudres de coller les unes aux autres. On le trouve aussi dans l’alimentation dans la composition des enrobements des comprimés (E572). Il peut être d’origine animale ou végétale.
  • Du sericite mica pour réfléchir la lumière et “flouter” les imperfections : c’est une poudre qui est légèrement grise. Comme tous les micas elle réfléchit la lumière et apporte le léger “flou” qui unifie le teint, sans opacifier.
  • Des pigments : qui peuvent être des oxydes de fer, des pigments naturels (ocre jaune) ou de l’argile.

 

J’ai testé une première version des pigments avec des oxydes, qui sont un peu plus coûteux. La couleur était beaucoup plus intense et je n’étais pas contente du résultat.

Je me suis orientée vers une version plus naturelle de base de fond de teint, en associant différentes argiles. Le résultat est beaucoup plus doux et permet de mieux moduler la couleur selon l’effet recherché.

 

Les ingrédients pour 10 g

  • stéarate de magnésium
  • sericite mica
  • fécule de maïs bio
  • des argiles : jaune, rose, rouge
  • ou des oxydes : jaune, rouge, brun et rose

Je vous propose de réaliser une petite quantité (10 g) pour commencer et trouver le mélange idéal pour votre peau. Vous pourrez ensuite doubler les quantités.

 

Où trouver les ingrédients ?

L’argile rose est un mélange d’argile rouge et d’argile blanche, que vous pouvez réaliser vous-même si vous ne la trouvez pas.

 

Le matériel

 

Préparation

Etape 1 : préparez la base de maquillage minéral

Dans un pot en verre, pesez :

  • 1,6 g de sericite mica
  • 2,4 g de stéarate de magnésium

Réservez votre base de maquillage minéral et versez dans un pot. Vous l’utiliserez plus tard.

recette fond teint poudre maison

Commencez par préparer la base de maquillage minérale

Etape 2 : préparez les pigments de votre fond de teint poudre

Vous ajusterez la couleur selon votre teinte de peau.

Je vous partage ci-dessous le mélange que j’ai préparé pour moi et qui correspond à une carnation claire.

Commencez par préparer une base, puis testez la poudre sur l’intérieur du poignet. C’est bien si la poudre est un ton plus clair que votre peau. Mais ne faites pas trop foncé. Les pigments les plus foncés (l’argile rouge) prennent vite le dessus : ajoutez-les en toutes petites quantités (une pointe de couteau). Et si vous avez besoin de renforcer les tons chauds de votre poudre minérale, commencez par travailler avec les tons intermédiaires (le jaune et le rose). Ou faites un mélange dans un pot à part en réduisant les quantités pour être sûr que cela vous convient.

recette fond de teint poudre

Quand la couleur des pigments vous convient, vous êtes prête à préparer votre fond de teint en poudre

Base de pigments pour une carnation claire :
  • 0,8 g de sericite mica
  • 1,50 g d’argile jaune
  • 0,08 g d’argile rouge
  • 0,40 g d’argile rose
Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :   Voyage : objectif zéro déchet
Pour une carnation un ton plus foncé :

Jusqu’à 0,60 g d’argile rose

 

Si vous avez la peau très sèche :

L’argile est absorbe et assèche. Elle conviendra mieux aux peaux mixtes ou à tendance grasse. Si vous avez la peau sèche, vous préférerez utiliser des oxydes :

Voici une base de départ, à ajuster selon votre carnation :

  • 0,8 g de fécule de maïs bio
  • 2 g d’oxyde jaune
  • 0,08 g d’oxyde rouge
  • 0,20 g d’oxyde brun (puis augmentez progressivement jusqu’à 0,50 g)
Si vous avez la peau mate ou noire :

Je n’ai pas testé le mélange idéal. Les oxydes bruns permettent de réchauffer la couleur plus doucement qu’avec l’argile rouge qui est vite sans retour. Augmentez aussi la quantité d’argile jaune. Si vous trouvez la quantité parfaite, dites-le-moi.

N’oubliez pas de tester régulièrement la couleur à l’intérieur de votre poignet.

pigments maquillage minéral

Testez la couleur des pigments de votre fond de teint sur le poignet

Étape 3 : mélangez la base minérale et les pigments

  • Lorsque vous êtes satisfaite de la couleur de vos pigments, prélevez 2 g de la base de maquillage minérale et ajoutez-les à vos pigments.
  • Mélangez doucement avec une cuillère en bois ou une spatule, en prenant garde aux projections (vous pouvez porter un masque pour éviter de respirer les poudres). Cassez les éventuels morceaux avec la cuillère.
  • Lorsque le mélange est bien homogène, transvasez dans votre poudrier.
base maquillage minéral maison

Combinez les pigments du fond de teint et la base de maquillage

Comment utiliser votre fond de teint poudre maison ?

Votre fond de teint ne contient ni huile, ni eau. Tant qu’il est conservé à l’abri de l’humidité et de la lumière il peut se conserver très longtemps.

Un fond de teint minéral s’utilise par superposition. Tapotez le pinceau sur l’intérieur du couvercle pour enlever l’excédent de poudre, et appliquez sur le visage en évitant les yeux. Vous pouvez insister sur certaines zones (front, nez, pommettes).

 

Mais nous aurions pu aller encore plus loin dans la simplification des ingrédients. Voici donc une deuxième recette de maquillage minéral.

 

2 : La recette du fond de teint poudre sans chichis

Vous n’avez pas envie d’investir dans des ingrédients compliqués que vous n’utiliserez pas souvent ? Vous préférez acheter vos ingrédients dans les commerces de proximité ?

Cette seconde recette est faite pour vous. En plus elle est super simple. Nous allons nous servir de fécule comme base de maquillage. Celle-ci servira de liant, d’opacifiant et permet de contrôler l’humidité. Le résultat sera moins professionnel que la première version, mais cette recette de fond de teint a le mérite d’être vraiment faite avec ce que vous avez dans la cuisine.

Ingrédients

  • Fécule de maïs bio
  • Des argiles :  jaune, rose, rouge et blanche
  • Ou des oxydes (voir plus haut)

 

Procédez comme pour la première recette (dans un pot : la fécule de maïs, dans l’autre le mélange d’argiles ou des oxydes, puis vous combinez les deux).

test fond de teint maison

[Photo non retouchée] : Et voilà le résultat. On voit que la couleur n’est pas trop foncée et que le rendu est naturel et uniforme. Le fond de teint a bien fait son job :)

Et pour varier les pigments : un fond de teint aux poudres de plantes

Vous pourriez aussi remplacer les argiles par des poudres végétales :

  • Hibiscus (rose fushia)
  • Rose (rose clair)
  • Calendula (jaune d’or)
  • Cacao (brun)
  • Annato (rouge orangé)

Les possibilités sont infinies … mais à réserver pour la version ‘poudre’ du maquillage.

 

Transformez votre maquillage minéral en fond de teint crème

 

recette maquillage minéral

Deux déclinaisons d’une même base de maquillage minéral : le fond de teint poudre et la version crème

Si vous êtes plutôt adepte du fond de teint liquide, il suffit d’en faire une version liquide. Et c’est tout simple.

Je vous recommande de préparer votre base de pigment avec des oxydes et pas avec l’argile qui va trop assécher votre peau.


Une fois que vous avez votre base de maquillage et le bon dosage de pigments, voici comment procéder pour créer votre fond de teint liquide :

  • Prélevez 3 g de fond de teint poudre
  • Versez 3 g (précisément) d’huile végétale (argan ou jojoba)
  • Ajoutez une capsule de vitamine E (qui préserve l’huile de l’oxydation)
  • Mélangez bien pour homogénéiser et transvasez dans un pot ou dans un tube

 

Vous avez maintenant le choix entre 3 déclinaisons de fond de teint : le fond de teint minéral ; la poudre naturelle et le fond de teint crème.

Je reviendrais dans quelques semaines vous donner un avis sur leur utilisation dans la durée.

 

Et vous, avez-vous essayé le maquillage minéral ? Avez-vous déjà fabriqué votre maquillage avec des ingrédients naturels ?

Partagez si vous aimez
  •  
  •  
  • 3
  •   
  • 3
    Partages
7 réponses
  1. Corinne
    Corinne dit :

    Bonjour Caroline, je suis tes publi régulièrement et j’ai téléchargé ton livre pour les produits ménagers, c’est génial. J’aimerais bien tenter un fond de teint mais problème pour peser…Quelle balance utilises-tu ? Merci tout plein.

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Corinne,
      Merci pour ton message, cela me fait plaisir que le livre te soit utile.

      Ah oui, la balance de précision c’est un indispensable pour réussir des recettes aussi précises.
      Je te conseille cette balance, qui est la même que la mienne : https://amzn.to/3bQfwZj
      Utile aussi, les cuillères doseuses (sauf pour l’argile car elles sont en métal) : https://amzn.to/2SOyGYd

      A bientôt !

      Répondre
  2. BOUSMAHA
    BOUSMAHA dit :

    BONSOIR Mm et merci pour tous vos recettes et vos conseils, je devine que vous etes une femme généreuse et intellectuelle de haut niveau et que vous etes pour le bien de l’humanité puisque vous faite que du bio que DIEU vous aide ds votre travail, rare les gens qui sont comme vous et merci encore

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *