vinaigre de cidre pour les cheveux

S’il n’y avait qu’une seule recette naturelle à adopter pour les cheveux, c’est bien celle-ci : le rinçage au vinaigre de cidre. Ultra simple, très économique et 100 % naturelle. On ne peut pas faire mieux ! Si vous adoptez les shampoings solides ou les barres de shampoings (savons), le rinçage au vinaigre est un complément indispensable pour resserrer l’écaille des cheveux et apporter de la brillance. C’est aussi une bonne habitude à adopter régulièrement pour un cuir chevelu sain et des cheveux en pleine santé. Associé aux plantes médicinales, le vinaigre de pomme est un allié à intégrer dans la salle de bains pour prendre soin de vos cheveux au naturel. Dans cet article, vous apprendrez comment préparer votre rinçage maison et avec quelles plantes l’associer.

Mais pourquoi mettre du vinaigre sur ses cheveux ?

C’est une histoire d’équilibre et plus précisément de pH (potentiel d’hydrogène).

La peau est recouverte d’un film hydrolipidique (eau et corps gras) qui la protège et maintien son niveau d’hydratation. Son pH est naturellement acide (4,7). Cette acidité limite le développement des bactéries.

Quand on parle de pH neutre, c’est un pH de 7, qui correspond à celui de l’eau. On comprend que l’eau est plus alcaline que la peau. Les savons le sont encore plus, avec un pH de 8 à 9.

L’eau et le savon enlèvent le film protecteur de la peau

Que se passe-t-il sous la douche ? L’alcalinité de l’eau, du savon et des gels douche vont “décaper” et retirer une partie du film protecteur qui recouvre la peau. Même si les savons à froid sont plus doux pour la peau que la plupart des gels douches, il ne faut pas en abuser.

Et pour les cheveux ?

savon doux pour la peau

Le savon n’est pas toujours doux pour la peau

Les cheveux ont besoin d’un pH acide

Comme la peau, le cuir chevelu est naturellement acide (pH 4,5 – 5). Cette acidité empêche les champignons et les bactéries de se développer, en particulier au contact du sébum.

Pour préserver cet équilibre et maintenir les cheveux et le cuir chevelu en bonne santé, les shampoings et les produits capillaires doivent aussi être acides : avec un pH compris entre 3,5 et 5,5.

J’ai été lire le site d’une marque de soins capillaires pour mieux comprendre l’action des produits pour les cheveux :

  • Un shampoing alcalin (pH > 7) assouplit la cuticule et écarte les écailles. C’est ce qui permet aux colorations et aux produits (pour les permanentes par exemple) de pénétrer à l’intérieur du cheveu. Mais ils restent fragiles, et il faut resserrer les écailles des cheveux.
  • Un shampoing acide (pH <7) resserre les écailles et rend les cheveux brillants car ils reflètent la lumière.

Lorsque le cuir chevelu est déséquilibré, la peau se dessèche (bonjour les pellicules), et elle est plus sensible aux irritations et aux agressions extérieures. Une modification du pH de la peau peut favoriser le développement des bactéries et des champignons qui causent des dermites (irritations).

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :   Alerte peau sèche ? Une recette de crème hydratante maison

 

Et avec les shampoings naturels ?

Tout dépend du type du type de shampoings que vous utilisez :

  • Les shampoings solides ont tendance à assécher le cuir chevelu sur le long terme. C’est plus un problème de tensioactif (le SCI) que de pH. Je vous conseille vivement le rinçage au vinaigre si vous l’utilisez. Pour en savoir plus, consultez cet article : comment choisir son shampoing solide ?
  • Les shampoings SAF, c’est à dire les shampoings qui sont en fait des savons, vont avoir un pH alcalin (entre 8 et 9). Le rinçage au vinaigre est obligatoire pour apporter de l’acidité aux cheveux.
  • Les shampoings liquides sont en général plus doux. L’étape du rinçage au vinaigre peut se faire occasionnellement.
recette shampoing solide shikakai

Un shampoing solide

Le vinaigre de cidre assainit et fait briller les cheveux

Encore une dernière histoire de pH et promis, c’est fini !

Le vinaigre de cidre est acide, comme tous les vinaigres. Son pH est de 2,9. Utilisé pur il est beaucoup trop acide pour la peau et pour les cheveux. Mais lorsqu’il est dilué avec de l’eau, on peut préparer une eau de rinçage qui permettra d’éliminer les résidus alcalins des shampoings, et va resserrer les écailles des cheveux.

Les propriétés du vinaigre de pomme pour les cheveux :

  • Fait briller les cheveux en resserrant les écailles
  • Adoucit et lisse les cheveux. Il facilite le coiffage
  • Régule le sébum
  • Réduit les frisottis
  • Rééquilibre le cuir chevelu et apaise les démangeaisons
  • Aide à lutter contre les pellicules et les irritations. Son acidité détruit les bactéries qui se développent avec le sébum et obstruent le follicule des cheveux. Elles sont associées aux pellicules et à la dermite séborrhéique
Propriétés du vinaigre de pomme bio pour les cheveux

Le vinaigre de pomme : en rinçage pour des cheveux brillants et en pleine santé

Pour profiter de tous les bienfaits du vinaigre de cidre, il faut savoir préparer correctement un rinçage au vinaigre. Choisissez un vinaigre de pomme bio et non pasteurisé.

Pas de vinaigre de cidre ? Certains utilisent même le vinaigre blanc pour rincer les cheveux (je n’ai pas testé).

 

Comment préparer un rinçage au vinaigre pour les cheveux ?

Choisir la bonne dilution du vinaigre pour ne pas abîmer les cheveux

Ni trop ni pas assez. L’objectif est de rincer et resserrer les fibres de cheveux. Trop concentré et trop souvent, l’acidité du vinaigre pourrait assécher les cheveux.

Le vinaigre de cidre ne s’utilise donc pas pur sur les cheveux (ni sur la peau), il faut le diluer beaucoup dans l’eau pour remonter son pH autour de 3,5-4.

 

Pour choisir la bonne dilution, je m’appuie sur les recommandations de Fanny pour son rinçage acide pour les cheveux :

  • Plusieurs fois par semaine : 1 cuillère à soupe de vinaigre de pomme pour 750 ml d’eau
  • Occasionnellement (quelques fois par mois) : 4 cuillères à soupe pour 500 ml d’eau
rincage des cheveux au vinaigre de cidre

Il faut bien choisir le dosage du vinaigre pour les cheveux

Comment se rincer les cheveux avec du vinaigre ?

Le vinaigre s’utilise dans la dernière eau de lavage. Il suffit de verser le vinaigre de cidre sur cheveux humides, après avoir rincé le shampoing.

Inutile de rincer le vinaigre. Et ne vous en faites pas pour l’odeur, elle disparaît au séchage :)

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :   Comment faire un soin contour des yeux naturel ?

 

Pour avoir toujours votre vinaigre de cidre sous la main dans la salle de bains, vous pouvez aussi préparer une bouteille d’1 litre que vous aurez à portée de mains. Certains apprécient aussi de le mettre dans un flacon spray et d’en vaporiser sur les cheveux humides.

 

Si vous avez les cheveux colorés, pas de problème. Surtout pour les colorations naturelles à base de plantes : en resserrant les écailles, le vinaigre aide à fixer la couleur. Mais j’ai un doute pour les décolorations et les balayages clairs. Demandez conseil à votre coiffeur.

Si vous avez le cuir chevelu sensible ou les cheveux très secs : espacez les rinçages et diluez le vinaigre au maximum. N’insistez pas si les démangeaisons persistent.

 

Un vinaigre médicinal pour prendre soin des cheveux

Pour obtenir soin ciblé pour vos cheveux vous pouvez l’associer à des plantes médicinales. Voici 2 méthodes pour infuser votre vinaigre de cidre avec des plantes.

 

Méthode n°1 : une infusion de plante pour l’eau de rinçage des cheveux

C’est la solution la plus rapide, mais elle ne se conserve pas.

  • Choisissez vos plantes et préparez une infusion (comptez 4 cuillères à soupe de plante sèche pour 1 litre d’eau).
  • Portez à ébullition et retirez du feu
  • Laissez infuser 10 minutes à couvert (15 à 20 minutes pour des racines)
  • Filtrez et laissez refroidir

 

Vous utiliserez votre infusion pour diluer le vinaigre de cidre et vous pourrez l’appliquer directement sur vos cheveux.

Elle se prépare juste avant ou au maximum la veille. Ne la conservez pas plus de 24 heures.

fleurs de calendula

Méthode n°4 : un vinaigre médicinal aux plantes

Comme pour la préparation d’un macérât huileux, vous placez des plantes sèches dans un bocal.

  • Recouvrez les plantes avec du vinaigre de cidre bio
  • Fermez le couvercle et secouez légèrement
  • Le lendemain, vérifiez que les plantes sont bien immergées
  • Laissez macérer 2 à 3 semaines dans un endroit chaud, à l’abri de la lumière. Agitez le bocal tous les jours.
  • Uniquement si vous faites macérer des racines ou de l’écorce : à cette étape, faites chauffer doucement le vinaigre de cidre, mais sans le faire bouillir.
  • Filtrez avec un filtre à thé ou à café et mettez en bouteille

 

Quelles plantes choisir pour prendre soin de vos cheveux ?

  • Les feuilles de noyer : pour les pellicules, les démangeaisons du cuir chevelu. Elles ont des propriétés antibactériennes et fongicides, anti-inflammatoires et calment les démangeaisons. Les feuilles se récoltent en début d’été. Une fois sèches, préparez une décoction (50 g de feuilles pour 1 litre d’eau).
  • Les feuilles d’orties piquantes : toniques et reminéralisantes. Elles stimulent la pousse des cheveux. A envisager aussi en cure en voie interne, et pourquoi pas avec mon gomasio d’orties ?
  • Les feuilles de romarin : stimulent la circulation sanguine et la pousse des cheveux.
  • Les feuilles de bardane : pour la dermite séborrhéique. En externe elles calment les démangeaisons. Elle sera surtout d’une grande aide en voie interne (décoction de racines ou gélule de poudre de racine) mais déconseillée pendant la grossesse.
  • La prêle (parties aériennes) : cicatrisante et réparatrice de la peau. Là aussi, elle serait très bénéfique en voie interne plutôt sous la forme de gélules. La prêle apporte beaucoup de minéraux (potassium, silicium) qui favorisent la pousse des cheveux.
  •  Les fleurs de calendula : calmantes et réparatrices de la peau.

Et vous, comment prenez-vous soin de vos cheveux ? Avez-vous testé le vinaigre de cidre ?

 

Photo : Matthew Tkocz – Unsplash
Vous aimez cet article ? Partagez-le 💕
  • 4
    Partages
5 réponses
  1. Eve
    Eve dit :

    Salut!
    C’est une idée intéressante d’ajouter des plantes au vinaigre. J’essaierai un jour, mais pour l’instant j’ai un rinçage à l’acide citrique, ça me convient beaucoup mieux que le vinaigre (mes cheveux restaient poisseux) ! C’est dans un de mes livres de fabrication de savon (liquid soapmaking, Jackie Thompson). Je desesperais un peu de trouver la bonne recette de savon pour mes cheveux, mais depuis que j’ai ce rinçage ça va beaucoup mieux. Peut être une alternative pour celles/ceux à qui le vinaigre ne convient pas :)
    Bonne soirée,
    Eve

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *