kombucha recette

Comment faire votre kombucha : recette maison

Le kombucha : délicieuse boisson pétillante qui permet d’aider son corps à éliminer les toxines tout en faisant le plein de probiotiques. Désaltérante et riche en vitamines, le kombucha soigne aussi notre microbiote, qui on le sait, est le siège d’un bon équilibre et d’une bonne santé. Bref que du plus ! Vous trouverez facilement des boissons au kombucha en magasin bio. Mais vous qui aimez faire par vous-même et être autonomes, je suis sûre que vous serez tentés de faire votre propre kombucha et de l’adapter à votre goût. Je vous donne la recette de base et les étapes à suivre. Je vous explique aussi quel thé choisir pour votre recette de kombucha et comment conserver votre mère de kombucha quand elle ne travaille pas.

Comment faire votre première boisson de kombucha : recette de base

Je vous appris à faire naître une souche de kombucha à partir d’une bouteille du commerce. Vous avez maintenant une mère qui doit ressembler à peu près à ceci, avec quelques millimètres de plus.

kombucha recette maison

Faites-votre kombucha maison : au bout de quelques jours une fine pellicule apparaît à la surface. C’est la naissance de votre nouvelle mère de kombucha.

 

Lorsque votre mère de kombucha mesure un demi centimètre, vous pouvez l’utiliser pour préparer votre première boisson au kombucha 🥤

 

Les ingrédients

  • une mère de kombucha
  • 100 ml de starter (le thé que vous avez fait fermenter avec la mère)
  • 1 litre d’eau (de l’eau filtrée c’est mieux)
  • 50 g de sucre blond ou complet (du sucre non raffiné)
  • 5 g de thé en vrac bio

 

Le matériel

  • une casserole
  • une passoire en nylon ou en acier inoxydable
  • un entonnoir
  • une balance de cuisine
  • un bocal en verre de 20 cm de diamètre
  • un carré de tissu
  • un élastique

 

A propos du métal

Vous lirez souvent qu’il ne faut pas utiliser de métal avec votre souche de kombucha. Et cela s’applique aussi pour la recette de kéfir de fruits.

C’est vrai, mais pas pour préserver la santé de la souche, c’est pour votre santé que c’est important. En effet, l’acidité du pH du kombucha (pH de 3) va favoriser la migration du métal dans la souche de kombucha, et au final dans votre boisson.

 

Quels contenants choisir pour préparer du kombucha ?

  • du verre
  • de l’acier inoxydable
  • de la céramique (si elle a été conçue pour être chauffée). Évitez les pots en grès du jardin.

 

Faire son kombucha : recette maison

Etape 1 : préparez le thé sucré

  • Versez 1 litre d’eau dans une casserole et portez à ébullition plusieurs minutes
  • Ajoutez un peu d’eau pour compenser l’évaporation
  • Versez le sucre et le thé
  • Laissez bouillir 2 minutes
  • Hors du feu, laissez infuser à couvert 10 minutes
  • Filtrez et laissez refroidir complètement

 

Etape 2 : sortez la mère de kombucha

  • Votre bocal doit être propre (vous pouvez l’ébouillanter au préalable), et lavé avec du savon ou de l’eau vinaigrée (surtout rien d’antibactérien)
  • Lavez-vous les mains
  • Attrapez votre mère de kombucha avec les mains et déposez la dans une assiette
Comment faire naître une mère de kombucha ?

Déposez la mère de kombucha dans une assiette avant de l’ajouter à votre nouvelle recette de kombucha

 

C’est le moment de faire connaissance : vous voyez que votre mère de kombucha a un côté lisse et un côté plus poreux, légèrement filandreux. Si elle a des filaments brun foncé, c’est normal : ce sont les levures. Surtout ne la rincez pas !

La mère de kombucha peut aussi présenter sur la surface des petites bulles, rien de grave tant que la couleur est bien uniforme.

Ne laissez pas votre souche de kombucha à l’air libre (posez un couvercle sur l’assiette) car les mouches de fruit les adorent.

 

Etape 3 : versez le thé sucré et le starter

  • Versez le thé sucré qui doit être à température ambiante. Pour vérifier que la température est adaptée : trempez un doigt propre dans le thé 😃
  • Versez 100 ml de votre première cuvée de kombucha dans le bocal. Le thé prélevé en haut de la bouteille est plus adapté car il est moins chargé en levures
  • Déposez délicatement la mère de kombucha sur la surface. Veillez à positionner la surface lisse vers le haut
  • Couvez avec un carré de tissu, que vous fixez avec un élastique
  • Laissez fermenter pendant 7 jours environ, dans un endroit chaud et à l’abri de la lumière du soleil

 

Gardez le reste de votre première tournée de kombucha (le starter) dans son bocal couvert avec un tissu. Vous y mettrez vos mères de kombucha pendant qu’elles ne travaillent pas (c’est ce qu’on appelle l’hôtel).

 

Où placer le bocal de kombucha pendant la fermentation ?

Pour bien réussir votre recette de kombucha, la température extérieure doit être assez chaude : entre 22 et 24°. Si la température est plus basse, la fermentation prendra simplement plus de temps.

L’idéal est donc de trouver un endroit chez vous plutôt chaud, qui n’est pas exposé aux courants d’air ni à la lumière du soleil. C’est pourquoi j’ai choisi un placard à côté de ma cuisine.

Kombucha : recette maison

4 litres de kombucha, recette maison en préparation

 

Quand faut-il arrêter la fermentation ?

Surveillez l’évolution de votre boisson de kombucha pendant la fermentation. Surtout, résistez à la tentation de toucher le bocal, de le bouger ou de le secouer !

Vous pouvez voir apparaître des petites bulles à la surface, ou pas … La mère peut tomber au fond du bocal, ou pas … Ce qui compte, c’est de voir une fine pellicule se former en surface : c’est la duplication de la souche.

Le plus simple c’est de vous fier à l’odeur de votre kombucha : elle doit être légèrement vinaigrée.

En moyenne, pour obtenir une boisson de kombucha il faut 7 à 10 jours. Mais ceci varie selon la température. Par exemple, en été votre kombucha peut être prêt en seulement 5 jours, et en hiver lorsqu’il fait moins de 18°, cela peut prendre plusieurs semaines

Mon conseil pour savoir quand arrêter la fermentation :

Munissez-vous d’une paille et goûtez votre kombucha au bout de 5 jours. S’il pétille et qu’il n’a plus le goût de thé sucré, c’est prêt. Si vous le trouvez trop sucré, laissez encore un jour ou deux. S’il est déjà acide, arrêtez la fermentation, et vous saurez que la prochaine fois il faudra laisser fermenter moins longtemps.

 

Mon kombucha est prêt, que dois-je faire ?

Vous avez goûté votre kombucha : il pétille et n’a plus le goût de thé sucré. Bravo !

Kombucha : une boisson fermentée probiotique aux nombreux bienfaits

La fermentation est terminée : le kombucha pétille.

Que devez-vous faire maintenant ?

  • Choisissez une bouteille en verre qui résiste à la pression, comme une bouteille de limonade et lavez-la à l’eau chaude
  • Retirez la souche de kombucha
  • Avec une passoire et un entonnoir, filtrez votre nouvelle boisson de kombucha et versez la dans la bouteille de limonade
  • Conservez l’équivalent d’une tasse de votre boisson pour démarrer la prochaine tournée de kombucha
  • Laissez votre kombucha poursuivre la fermentation dans un endroit frais (mais pas au frigo) pendant 24 h, ou plus … Le kombucha se conserve longtemps
  • Avant de déguster, placez votre kombucha au frigo quelques heures. Et consommez dans les 3-4 jours qui suivent l’ouverture de la bouteille.

 

Comment conserver la souche de kombucha ?

Si vous avez bien suivi, vous avez dû conserver une partie de la première boisson que vous avez fait fermenter pour la naissance de la mère de kombucha. Déposez votre souche de kombucha dans ce bocal, couvert d’un carré de tissus.

S’il manque du liquide, vous pouvez ajouter un peu de thé sucré ou de l’eau filtrée (au maximum la moitié du liquide). Je préfère ne verser que du thé déjà fermenté dans mon hôtel pour les mettre au repos.

Et c’est tout, votre mère de kombucha est au repos jusqu’à la prochaine fois. Si vous ne l’utilisez pas, filtrez le liquide toutes les 6 semaines pour retirer l’excès de levures et maintenir un bon équilibre dans l’hôtel.

Hôtel à kombucha

Que faire de vos souches de kombucha ? Laissez-les au repos dans un hôtel à kombucha

Kombucha : quel thé utiliser ?

Le thé noir contient plus de tanins. Je trouve qu’il fonctionne mieux pour lancer la première fermentation.

Par la suite, le thé vert est riche en antioxydants. Il apporte aussi un goût plus léger au thé de kombucha.

Au début et pour les premières fois, je vous recommande de n’utiliser que du thé noir. Au bout de 3 ou 4 fermentations, votre souche sera bien lancée et vous pouvez introduire du thé vert. C’est ce qui vous permettra d’ajuster aussi le kombucha à votre goût. Et conservez toujours au minimum 30% de thé noir.

 

Les thés qu’il faut éviter dans une recette de kombucha

  • le thé qui n’est pas bio : qui veut boire des pesticides ?
  • les thés aromatisés, surtout s’ils sont aromatisés avec des parfums de synthèse (vanille, fraise …). Même les versions bio sont à éviter car le thé est aromatisé avec des huiles essentielles (Le thé Earl Grey à la bergamote par exemple) qui pourrait nuire à la souche de kombucha
  • les tisanes car elles ne contiennent pas la caféine et la théine dont a besoin votre souche de kombucha. Toutefois, vous pouvez vous amuser à intégrer des bonnes herbes dans votre recette de kombucha, mais conservez toujours une base de thé
  • les thés fumés (Lapsang Souchong) qui apportent un goût très fort au kombucha

 

Les thés que vous pouvez choisir pour votre kombucha : recettes de base

  • du thé blanc : qui est cueilli jeune, séché doucement et est riche en antioxydants. Il apporte un goût plus léger à la boisson de kombucha.
  • du thé noir et du thé vert : ce sont les basiques. A mélanger ou à utiliser seuls
  • un peu de thé fermenté (Pu-erh)
  • thé Matcha : en petites quantités. Je n’ai pas eu des essais très fructueux
  • Rooibos qui ne contient pas de caféine. A mélanger avec une base de thé (vert ou noir) pour une fermentation réussie

 

Bravo ! Vous êtes officiellement brasseur de kombucha ! 🍾

Amusez-vous, variez les thés, les durées de fermentation … et faites-vous du bien.

 

Et vous ? Avez-vous déjà fait votre kombucha maison ? Quelle est votre recette préférée ?

 

 

 

 

Partagez si vous aimez
  •  
  •  
  • 106
  •   
  • 106
    Partages
9 réponses
  1. Gabriel Tricottet
    Gabriel Tricottet dit :

    Bonjour Caroline,
    Merci pour cet article, je connaissais le kéfir mais pas le kombucha maison.
    J’ai une question, est ce qu’on peut le faire sans sucre ou est ce qu’il y a un minimum de sucre à mettre pour la fermentation ?
    Tu me connais peut-être déjà, J’anime un blog sur la perte de poids et la santé ou je parle de jeûne sec intermittent. Les produits comme le kombucha qui ont la particularité de désintoxiqué m’intéressent. Ta recette aussi.
    Encore merci :)

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Gabriel,
      Oui j’ai déjà lu ton blog. Très intéressant d’ailleurs. Je me suis mise aussi au jeune intermittent et j’en ressens vraiment les bénéfices.
      Il faut un minimum de sucre pour la fermentation. 40g/litre c’est vraiment le minimum. Mais une fois la fermentation terminée il ne reste plus de sucre (ou très peu). Le kombucha est d’ailleurs réputé pour aider à la perte de poids car il aide à déstocker les graisses.
      A bientôt !

      Répondre
  2. Simon Pellet
    Simon Pellet dit :

    Bonjour Caroline,

    Je ne connaissais pas cette boisson, elle est très intéressante.
    Je gère un blog sur la transformation physique, la remise en forme et la santé à travers l’activité physique et la nutrition.
    Si tu es d’accord ça m’intéresserait de mettre une référence à cet article dans mon blog si je parle de cette boisson.
    Est-il possible de le boire froid ?
    Si oui, je pense qu’il pourrait être intéressant de la boire pendant une bonne séance de sport.
    Même après une bonne séance de sport cela peut-être intéressant (en complément à d’autres aliments, si après).

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Simon,
      Bien sûr, tu peux faire une référence à cet article sur ton blog.
      Alors le kombucha se boit toujours froid. Il faut le mettre quelques heures au frigo avant de le consommer (c’est bien meilleur).
      Pourquoi pas l’associer au sport. Il faut juste avoir en tête que cela peut pétiller, donc plutôt dans un thermos pour le garder au frais et bien étanche.
      Il faut commencer à en boire progressivement pour que le corps s’habitue, ensuite autant qu’on le souhaite :)
      A bientôt !

      Répondre
  3. Jessica
    Jessica dit :

    Je connaissais la mère pour le vinaigre, mais pas celle du kombucha! Merci pour cette recette 😊
    Ça a l’air assez facile! Hâte de tester 😉

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *