3 utilisations de l'huile de millepertuis

3 usages de l’huile de millepertuis pour les douleurs et les blessures

Dès la fin du mois de Juin, on voit fleurir le millepertuis. Petite plante jaune qui évoque le soleil, qu’il faut vite cueillir car la floraison ne dure pas longtemps. On l’appelle aussi l’herbe de Saint Jean, ou en anglais St John’s Wort car elle est à son apogée autour du solstice d’été et de la fête de la Saint Jean. Le millepertuis a la capacité de soulager de nombreux maux. Je vous propose de découvrir 3 utilisations de l’huile de millepertuis pour apaiser les douleurs et les blessures.

Le millepertuis : calme les nerfs, apaise la douleur et régénère la peau

 

Un concentré de soleil pour les coups de blues

Le millepertuis présente de nombreuses vertus, surtout en usage interne; c’est à-dire lorsqu’on absorbe la plante. Il agit sur les nerfs et est connu pour apaiser les états dépressifs, les coups de spleen saisonniers et l’anxiété.

C’est aussi un allié des femmes pour soulager les règles douloureuses et le syndrome prémenstruel. Antiviral il aide aussi pour combattre les infections de l’hiver.

Polyvalent; c’est aussi une plante puissante et dont les contre-indications ne sont pas à prendre à la légère surtout si vous prenez des médicaments.

 

Appliqué sur la peau, il accélère la cicatrisation et apaise les douleurs

Je vous propose de commencer par vous familiariser avec l’huile de millepertuis, utilisée sur la peau. C’est une façon facile et relativement sûre de profiter des bienfaits de la plante :

  • le millepertuis régénère les tissus et accélère la cicatrisation
  • il a une action anti-inflammatoire pour guérir les brûlures et les coups de soleil
  • il favorise la circulation pour réduire les œdèmes, les hématomes et même les hémorroïdes
  • en apaisant les nerfs, il réduit la douleur (sciatiques, rhumatismes, articulations)

 

Attention, photo sensibilisant

Le seul risque dont il faut se méfier en usage externe, c’est la photosensibilisation : ne vous exposez pas au soleil dans les 4 heures qui suivent l’application de l’huile de millepertuis. Pour être tranquilles, appliquez l’huile plutôt le soir.

 

Quelle variété de millepertuis utiliser ?

C’est la variété millepertuis perforé (Hypericum perforatum) qui nous intéresse pour nos remèdes naturels. Vous avez probablement déjà croisé son cousin le millepertuis à grandes feuilles ou à calice persistant (Hypericum calycinum) qui tapisse largement les sols et que l’on trouve plus facilement dans les jardineries. Mais ce n’est pas celui-ci qui sert à préparer l’huile de millepertuis.

millepertuis à large feuilles : pas celui utilisé pour l'huile de millepertuis

Le millepertuis à large feuilles : pas celui utilisé pour l’huile de millepertuis.

Pour reconnaitre le millepertuis perforé, il suffit de prendre une feuille entre les doigts et l’observer au soleil. Vous verrez des petits points qui laissent passer la lumière.

comment reconnaitre le millepertuis : les feuilles sont perforées

Comment reconnaître le “bon” millepertuis : les feuilles sont perforées quand on les observe au soleil

Comment préparer votre huile de millepertuis ?

Pour préparer une macération huileuse de millepertuis, ce sont les parties aériennes fleuries que l’on prélève : c’est à dire les fleurs, les bourgeons et le haut des tiges avec les feuilles.

Contrairement à la plupart des macérâts huileux qui se font avec des plantes sèches, le millepertuis révèle tout son potentiel lorsque la plante est fraîche. Christophe Bernard, du blog Althea Provence, préconise de laisser sécher un peu les plantes pour évacuer une partie de l’humidité. Cela évite le développement des moisissures. Je partage son avis et je n’aime pas trop me risquer à la macération de plantes fraîches.

Pour l’huile support, c’est traditionnellement une huile d’olive vierge (première pression à froid) qui sert à extraire les principes actifs de la plante et à préparer cette belle huile de couleur rouge.

Pour résumer, pour préparer votre huile de millepertuis maison :

  • laissez sécher la plante 1 ou 2 jours (cela va vite, en principe il fait chaud en juin)
  • placez-les dans un bocal en verre et recouvrez d’huile d’olive
  • fermez et laissez macérer 20 jours dans un lieu chaud mais pas directement à la lumière du soleil

 

Lisez cet article pour savoir comment préparer un macérât huileux. Je vous montre aussi dans cette vidéo Comment faire un macérât de carotte.

Convaincu des bienfaits du millepertuis ? Je vous propose maintenant de découvrir 3 façons d’utiliser l’huile de millepertuis sur la peau.

comment utiliser l'huile de millepertuis sur la peau

3 utilisations de l’huile de millepertuis pour soulager les douleurs, les blessures et les coups de soleil

 

1. Un massage à l’huile de millepertuis pour les douleurs articulaires, la sciatique et les rhumatismes

Le millepertuis agit sur les nerfs pour calmer la douleur. Il est utile en cas de choc, ou de nerfs comprimé. Un massage à l’huile de millepertuis permet de calmer les rhumatismes et les douleurs liées au nerf sciatique et aux tendinites. Anti spasmodique, son application fonctionne aussi pour les douleurs musculaires.

 

2. Une huile cicatrisante pour les coupures, les brûlures et les piqures d’insectes

Une blessure ? Ayez le réflexe millepertuis.

Il est cicatrisant et anti-inflammatoire, ce qui est intéressant lorsque la peau est abîmée, brulée ou piquée par un insecte. On peut appliquer l’huile de millepertuis pure ou associée à quelques gouttes d’huiles essentielles cicatrisantes (2 à 3 gouttes diluées dans une noisette d’huile), comme la lavande fine ou le géranium rosat. Faites bien attention à ne pas vous exposer au soleil après application.

 

3. Un lait après-soleil au millepertuis et au calendula

C’est l’une des application du millepertuis la plus connue. Après une exposition au soleil, le millepertuis calme l’inflammation et répare la peau.

Un lait après-soleil à préparer en avance

Ingrédients pour 130 ml
  • 100 ml de gel d’aloé vera
  • 15 ml de macérât de calendula
  • 15 ml macérât de millepertuis
  • huile essentielle de lavande vraie : 15 gouttes
  • huile essentielle de géranium rosat : 15 gouttes

 

Préparation

Pesez le gel d’aloe-vera, et les huiles. Mélangez bien avec un fouet. Ajoutez les huiles essentielles et mélangez pour bien les incorporez.

Transvasez dans un flacon préalablement stérilisé. Ce lait est à conserver au frais et à utiliser rapidement.

(D’après une recette de Vicky Chown & Kim Walker. The Handmade Apothecary).

 

En cas de coup de soleil :

Refroidissez la brulure avec de l’eau froide. Puis appliquez un mélange d’huile de millepertuis, d’huile de calendula et quelques gouttes de lavande vraie et de géranium rosat (10 gouttes dans 2 cuillères à soupe d’huile).

 

Précautions d’emploi : l’huile de millepertuis est réservée à l’usage externe. Ne l’utilisez pas en si vous êtes enceinte ou allaitante et avant une exposition au soleil.


 

Et vous ? Connaissez-vous le millepertuis ? Comment l’utilisez-vous ?

Références :

Passeport santé : l’huile de millepertuis

Althea Provence, le millepertuis

Se soigner par les plantes, Docteur Gilles Corjon

La phytothérapie, Docteur Jean Valnet

Photos : photo de couverture par そらみみ (Soramimi) — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, commons wikimedia. Millepertuis à larges feuilles : par H. Zell – Own work, CC BY-SA 3.0, commons wikimedia.
Partagez si vous aimez
  •  
  •  
  •  
  •   
4 réponses
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Anne-Christine,
      Je ne recommande pas les gélules et la voie interne en général car le millepertuis a beaucoup de contre-indications. Pour les règles douloureuses, un massage à l’huile de millepertuis va aider à réduire la douleur. On le complétera avec des huiles essentielles anti spasmodiques et apaisantes comme la Marjolaine à coquille (Origanum majorana L.) et la Lavande vraie (Lanvandula angustifolia) : par exemple une goutte de chaque huile essentielle dans 6 gouttes de macérât huileux de millepertuis. Je dirais 2 à 3 fois par jour lorsque le ventre est douloureux. Pour la posologie à vérifier auprès d’un pharmacien. L’achillée millefeuille en infusion est aussi bénéfique.

      A bientôt

      Répondre
  1. Clotilde
    Clotilde dit :

    Ouaow merci beaucoup Caroline pour cet article très complet sur une plante dont je n’imaginais pas toutes ces propriétés !!! Moi qui suis sujette aux coups de soleil et à la recherche de solutions plus naturelles que les crèmes solaires classiques, je pense que je vais essayer ta recette avec le macérât de millepertuis et l’aloe vera !

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Merci Clotilde,

      Attention en après-soleil seulement. Pour te protéger il faut une crème solaire. J’ai découvert l’été dernier les crèmes solaires Laboratoire Biarritz. La compo est top et respectueuse des organismes aquatiques, et elles sentent merveilleusement bon.

      A bientôt !

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *