formation produit naturel

Pourquoi faire son produit naturel est décevant. 4 conseils pour RÉUSSIR

Vous étiez plein de motivation et de bonne volonté. Vous avez trouvé une recette sur internet pour remplacer X ou Y et avez acheté tout le matériel. Et de retour chez vous, vous suivez la recette à la lettre. Tout content, vous avez hâte d’utiliser votre nouveau produit naturel. Mais là, au moment du test de la réalité, ça ne marche pas. La tisane que vous avez préparée pour soigner votre rhume naturellement est juste infecte, et au bout de 2 jours à vous forcer il faut bien aller chez le médecin. Ça ne va pas mieux. Le shampoing maison vous a donné les cheveux tous secs et une belle irritation. Vous voyez de quoi je parle ? L’envie d’abandonner et de baisser les bras ? Dans cette vidéo, j’ai un message particulier pour ceux qui sont découragés et qui ont envie d’abandonner leur transition vers le naturel. Je vous explique quelles sont les raisons qui conduisent à l’échec, et 4 conseils pour réussir à vous rapproprier les plantes et les ingrédients naturels pour préserver votre santé. Et oui, c’est possible et ça marche :)

 

Changer pour un produit naturel, c’est parfois très décevant

On me pose souvent ces questions : Comment faire pour éviter la facilité d’acheter tout fait ? Comment trouver les bons produits pour arrêter de dépenser son argent dans des produits industriels qui ne sont bons ni pour nous ni pour la nature ?

 

En effet, changer pour des alternatives naturelles, qui préservent notre santé ce n’est pas facile. Quand on veut passer à l’étape des remèdes naturels à base de plantes, c’est encore autre-chose. Il faut savoir ce dont on parle et ce que l’on fait. Même si un sirop de coquelicot à première vue semble assez inoffensif, on regarde quand même les bons dosages et les différents effets (sédatif, antitussif).

Ce n’est pas si facile de changer ses habitudes

Vous êtes de plus en plus nombreux à suivre le blog mes recettes naturelles. Et au travers des messages que je reçois je me suis rendue compte que les personnes qui démarrent une transition vers un mode de vie naturel et plus simple rencontrent tout le temps les mêmes difficultés :

  • C’est difficile de vivre comme on le souhaite avec les contraintes sociales et les sollicitations externes.
  • Cela semble très compliqué à mettre en place, de faire ses produits naturels et ses remèdes maison.
  • Par où commencer ? Ça parait être une montagne.
  • Vous vous sentez bloqué, c’est frustrant !

Et je comprends, la frustration de ne pas y arriver.

 

Les difficultés que tout le monde doit surmonter pour réussir un produit naturel

  • Il y a trop d’infos en vrac
  • Vous ne savez pas comment démêler le vrai du faux
  • Et vous vous dites que cela demande trop de matériel et d’ingrédients
  • Vous craignez de vous tromper, surtout en utilisant les plantes et les huiles essentielles
  • Et vous avez peur de tout changer dans vos habitudes
  • Finalement vous ressentez la frustration de ne pas pouvoir en faire plus.

 

Si vous êtes dans cette situation, sachez que vous n’êtes pas seul. Je me suis rendue compte que tout le monde passe par là.

La raison, c’est que vous avez probablement commis une des 3 erreurs qui conduisent à l’échec.

 

Les 3 erreurs qui conduisent le plus souvent à l’échec

Erreur n°1 : Vous faites trop d’un coup et vous vous découragez

Ce qui se passe la plupart du temps c’est que vous avez trouvé des recettes sur internet, vous avez acheté plein de matériel et ingrédients, qui parfois sont d’ailleurs pas donnés.

Vous vous y mettez un bon coup et vous remplacez vos produits ménagers, votre lessive par un produit naturel … Vous faites une crème et vous jetez les vieux produits industriels à la poubelle. Sur le coup ça fait du bien ! C’est clair.

Mais ce qui arrive ensuite c’est que la plupart des recettes ne vont pas marcher, ou en tout cas pas à la hauteur des produits du commerce.

C’est particulièrement vrai avec les plantes médicinales, car il faut savoir avec précision comment les utiliser. Le domaine du ménage aussi est vite décourageant (voir mon article sur l’épopée des tablettes vaisselle maison).

Le produit vaisselle maison : un casse tête !

Le produit vaisselle maison : un casse-tête !

Alors vous allez être déçu. Et ce que vous gardez en mémoire c’est que cela vous a demandé beaucoup de travail pour pas grand-chose.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :   Le gomasio maison pour manger des orties piquantes

 

Erreur n°2 : penser que la fabrication de remèdes naturels, c’est compliqué à mettre en place

C’est une bonne façon de procrastiner (c’est à dire repousser à plus tard).

Alors que si on suit une bonne méthode, des recettes efficaces et qu’on sait comment les utiliser ce n’est pas compliqué !

Le plus dur ce n’est pas de se lancer, c’est de tenir dans la durée. Et pour garder la motivation, il faut avoir des résultats et être accompagné (par des amis, de la famille, un groupe).

 

Erreur n°3 : appliquer les recettes sans comprendre à quoi servent les ingrédients

Tant qu’on ne comprend pas, on n’est pas capable d’avoir un regard critique sur les informations que l’on trouve sur internet et même dans les livres. J’ai lu des aberrations dans des livres vendus en librairie, sur des mélanges vinaigre/ bicarbonate par exemple, ou sur les dosages d’huiles essentielles.

comprendre les ingredients naturels

Un bon réflexe à adopter pour réussir un produit naturel, c’est d’éviter les recettes qui font appel à des ingrédients compliqués, qui sont transformés. Le but n’est pas d’avoir un labo de chimie dans votre cuisine :)

Je suis passée par là, et j’ai commis ces erreurs aussi.

 

J’ai eu froid dans le dos quand j’ai pris conscience de mes erreurs

Mes erreurs ont eu des conséquences

Avant je ne me préoccupait pas du tout de la qualité des produits que j’achetais et encore moins de leur impact sur la planète. J’étais une très bonne cliente du marketing, sensible aux recommandations de la presse féminine, des beauty box et des dernières nouveautés.

Et puis j’ai eu le déclic quand ma fille qui était encore bébé a commencé à avoir beaucoup d’eczéma. Alors, je me suis renseignée, j’ai lu énormément. Et j’ai eu froid dans le dos quand j’ai compris que la crème que j’avais mis 2 fois par jour sur mon ventre pendant toute ma grossesse pour m’éviter des vergetures pouvait avoir fait du mal à mon bébé. C’était en 2012 et à ce moment-là, même les crèmes qu’on payait à prix d’or en pharmacie contenaient encore des parabènes.

Aujourd’hui on sait que ce sont des perturbateurs endocriniens qui peuvent avoir des conséquences graves surtout sur les bébés in utero : déficit d’attention, hyperactivité, diabète, dérèglement hormonal … On suspecte même un lien entre l’autisme et les perturbateurs endocriniens. (voir ce dossier sur les effets des perturbateurs endocriniens sur la santé)

 

Quand j’ai compris cela, j’ai ressenti le besoin de me libérer

Je me demandais comment mieux consommer sans me prendre la tête, et me libérer de toutes les contraintes et les dogmes qu’on m’imposait depuis toujours.

Ce que je voulais au fond c’est faire mes propres choix et m’épanouir dans un mode de vie plus simple et plus naturel.

 

Si vous vous sentez frustré, découragé devant la masse d’informations, que vous avez l’impression d’être devant une montagne … Ne vous découragez pas !

 

Vous pouvez changer votre mode de vie, être autonome et conscient de vos choix

Vous pouvez faire vous-même et être fier de prendre soin de votre santé et de celle de votre famille. Et en faisant cela vous réaliserez des économies importantes toute l’année.

Pour ma famille de 4 personnes, j’ai fait l’exercice de compter ce que je n’achète plus. Bien sûr j’ai retiré le coût de fabrication de chaque produit naturel.

Et voici les résultats :

  • 416 € économies sur le budget cosmétiques (hygiène, beauté, soins du corps)
  • 167 € que je ne dépense pas en produits d’entretien toxiques
  • Soit déjà 583 € par an
  • Sans compter tous les médicaments et produits parapharmaceutiques que je n’achète plus (compléments alimentaires, vitamines …)

 

Si vous en avez marre de céder à la facilité ou si vous vous sentez découragé, lisez ce qui suit.

apprendre les plantes médicinales

4 conseils pour réussir votre transformation vers un mode de vie simple avec les savoirs naturels

1- Déculpabiliser

Quand j’ai commencé à changer pour des ingrédients naturels, je voulais que tout soit naturel, éliminer tous les polluants chez moi. Si on se rajoute l’idéal du zéro déchet ça devient vite un cauchemar… Surtout quand on a une famille et que tout le monde n’a pas les mêmes préoccupations.

Alors plutôt que de me sentir découragée par ma poubelle jaune qui ne désemplit pas assez vite, j’ai pris le parti de déculpabiliser et de me dire que tout ce que je fais, cela compte déjà beaucoup pour moi, pour mes enfants et pour l’environnement.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :   Comment préparer une tisane digestion difficile ?

Ma maison ne ressemble pas à un magazine de déco, je n’ai pas encore de panneaux solaires et de récupérateur d’eau. Et toutes mes courses ne se font en vrac. Pourtant je rêve d’avoir un distributeur de lait et de venir remplir ma bouteille… Tout cela vous ne le voyez pas, c’est pour cela que je vous le dis. Il faut déculpabiliser, et prendre le changement comme un objectif vers lequel vous allez petit à petit.

 

2- Ne pas essayer de tout faire d’un coup

C’est le meilleur moyen de se décourager. Vous allez vous retrouver avec une montagne ingrédients inutiles, et beaucoup de dépenses au final. Au contraire, il faut vraiment prendre son temps pour s’approprier chaque produit naturel. Pour savourer chaque réussite, et avoir plaisir à refaire le remède naturel ou le produit qui vous fait du bien.

 

3 – Répéter ce qui marche

C’est la répétition qui transforme une envie en habitude.

Vous savez que ça marche pour vous, et vous saurez le préparer les yeux fermés. C’est la clé la plus importante : quand vous connaissez les ingrédients naturels et les recettes qui marchent pour vous, vous savez les préparer entre 2 activités. On s’en fait tout une montagne mais cela prend très peu de temps au final.

Pour vous donner un exemple, entre vider le lave-vaisselle et mettre le diner dans le four, vous pouvez en 3 minutes refaire votre huile bronzante, une huile à barbe ou un mélange d’huiles démaquillantes.

Ça fonctionne parce que :

  • Je connais parfaitement les recettes qui marchent
  • Je fractionne et je ne fais des petites choses, souvent :)

 

4- Chercher les bonnes informations

C’est LA PRINCIPALE RAISON pour laquelle les gens abandonnent le changement pour le naturel. Ils sont déçus par des recettes qui ne marchent pas, ou ils n’arrivent pas à reproduire le même résultat que dans la vidéo. Et c’est normal. D’ailleurs souvent il y a un petit grain de sable qui vient se glisser même dans une machine bien huilée.

J’ai vécu la même chose. Et je me suis accrochée.

J’ai cherché, cherché … pour comprendre comment les ingrédients agissent et réagissent entre eux. C’est la clé pour savoir faire le tri entre toutes les informations et les recettes que l’on trouve sur internet. Ensuite je me suis formée à l’école lyonnaise des plantes médicinales. J’y ai appris comment fonctionne notre corps, comment l’alimentation, une bonne hygiène de vie et les plantes permettent de restaurer et d’entretenir les équilibres. C’est un apprentissage qui est toujours en cours et que l’on fait tout au long de la vie.

Des ingrédients naturels pour prendre soin de sa santé

Si vous aussi, vous avez envie de vous libérer des automatismes qui arrangent plus les industriels que votre corps, si vous avez envie de changer vraiment vos habitudes de vie pour prendre soin de vous, de votre famille et de la nature. Alors J’ai une bonne nouvelle !

 

Il existe un chemin, un parcours fléché qui permet d’éviter de se perdre et de se décourager

Ce chemin, et toute mon expérience, je les ai mis dans une formation.

Parce que je veux vraiment vous aider à vous libérer vous, les agitateurs du changement pour de faire ce changement vers un mode de vie plus naturel et en accord avec ce que vous êtes à l’intérieur.

Cette formation se déroulera sur plusieurs mois et je vous accompagnerai pas à pas pour conduire un vrai changement, petit à petit et sur tous les niveaux. Avec les résultats que vous obtiendrez, et les économies que vous ferez, vous rembourserez cette formation sur la première année.

Je n’en dis pas plus. Si vous êtes intéressé, inscrivez-vous à la newsletter et vous recevrez l’information quand j’ouvrirai les portes de ce programme.

[Edit : les inscriptions pour la formation “Libre & Naturel” sont maintenant ouvertes, et ce jusqu’à dimanche  juillet. Il reste 10 places seulement. Cliquez ici pour voir le programme et vous inscrire]

Posez-moi toutes vos questions en commentaire de cet article. J’y répondrai avec plaisir.

 

D’ici-là, prenez soin de vous, et continuez à porter le changement autour de vous😊

 

Et vous, où en êtes-vous de votre parcours ? Est-ce qu’il vous arrive de vous sentir découragé ? Avez-vous rencontré ces difficultés ?

 

Photo :  Aron Visuals – Unsplash

Partagez si vous aimez
  •  
  •  
  •  
  •   
2 réponses
  1. Faustine
    Faustine dit :

    Bonjour,
    Cela fait quelques temps que je suis votre travail. En fait, à chaque fois que je cherche une nouvelle recette de remède ou cosmétique, sans aller volontairement sur votre site, je tombe dessus. Parce qu’il est très complet, que vous proposez une multitude de recette, et pas simplement celle de la lessive. Je n’ai jamais pris le temps de vous remercier (je crois), alors j’en profite aujourd’hui. Merci de partager toutes vos connaissances.
    Mon expérience dans les produits ménagers ou cosmétiques maison doit remonter à seulement deux ans à peu près. J’ai commencé petit, certainement après avoir lu le livre de Béa Johnson. La lessive d’abord. Mais pas très convaincue. J’ai laissé passé un peu de temps et ai continué à en acheter… de la bio, pour la bonne conscience. Puis quelques tests pas très concluants, comme le produit vaisselle. Il me coûte moins cher en magasin bio, et en vrac depuis quelques mois. Puis, mon déo d’abord liquide, peu concluant aussi. Puis solide, dont je suis très satisfaite. Et le dentifrice… Et petit à petit, le shampoing des filles, le gel douche remplacé par des savons (pas encore fait maison, mais j’en rêve), la crème hydratante… Ca ne me prend pas trop de temps tant que je ne me retrouve pas en rade de déo, de dentifrice et de lessive en même temps.
    J’ai d’abord répertorié tout un tas de recettes, puis au fil du temps ai sélectionné les recettes qui me conviennent, avec les bons dosages. On voit ce qui fonctionne, et on supprime le reste. Et, à force, on repère les sites internet sérieux, bien documentés, et on fait le tri.
    Alors, oui, ça prend un petit peu de temps, mais 5-10 mn par çi par là. C’est un passe-temps comme un autre. Comparé au temps que passe la plupart des gens sur leur smartphone, c’est dérisoire. Mais on a tout sous la main.” Plus de dentifrice? Ok, j’en refais” : pas besoin de sortir au magasin.
    Et quelle satisfaction de voir qu’on n’a pas racheté d’emballage plastique, de savoir qu’on n’a pas utilisé tous ces produits chimiques.
    Alors, comme je l’ai lu dans un article précédent, ma poubelle est très très loin d’être vide. N’est pas Béa Johnson qui veut! Mais les déchets ont réduit. J’essaie de trouver ce que je peux supprimer petit à petit. Prochaine étape : aller chez le boucher avec mes boîtes (quand la situation sanitaire le permettra).
    Je précise que je travaille toute la semaine, ai deux filles en bas âge (c’est aussi pour elles que je fais cela) et n’ai donc pas du temps libre à volonté. Mais petit à petit, on trouve ses marques. Ca devient même un défi de trouver quel produit industriel on peut supprimer de notre quotidien.
    Encore merci pour toutes vos idées, et l’intelligence qui est mise dans la rédaction de ces billets. Continuez.

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Merci Faustine !

      Très touchée par votre message ❤️
      Un témoignage comme le vôtre est très précieux.
      On pense souvent que faire ses produits naturels c’est réservé aux gens qui ont beaucoup de temps (et les moyens). Alors que vous nous montrez que c’est tout à fait compatible avec une vie active, des enfants petits et plein d’autres passions dans la vie j’imagine.
      Un grand merci. C’est à moi de vous souhaiter de poursuivre dans cette voie.

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *