Recettes maison : pourquoi vous devriez mieux vous organiser (et comment faire) ?

3 conseils organisation pour vos recettes maison

Vous avez vos recettes maison pour les produits d’entretien, la salle de bains ou pour vous soigner ? Si vous avez déjà mis le nez dedans, vous savez que vous pouvez vite vous laisser déborder et remplir vos placards de préparations obscures et oubliées, et d’ingrédients peu utiles et entassés. Une partie finira à la poubelle. Tout cela pour finalement vous retrouver bien prise au dépourvu quand la saison des rhumes est là. Alors cette année, vous ne ferez pas comme cela. Dans cet article je vous explique pourquoi vous devriez mieux vous organiser pour ne pas perdre de temps et d’argent avec vos recettes naturelles.

Vous avez envie de tout faire vous-même (et c’est normal)

Vous avez commencé par des choses simples, probablement par faire votre recette maison pour la lessive, un produit naturel pour les vitres ou pourquoi pas votre savon de Marseille pour les mains (un peu plus technique, mais on progresse). Et là, youpi, vous constatez que ça marche ! Les recettes maison sont simples, faciles à préparer et … efficaces.

Des recettes maison dans tous les sens : la lune de miel

Vous voici en plein dans ce que j’appelle la Lune de Miel. Vous êtes en amour avec les produits naturels.

Un monde nouveau s’offre à vous, et vous avez bien décidé de tout explorer.

Voguant de blog en blog, de livre en livre, vous avez accumulé plein de recettes sauvegardées dans vos favoris.

 » Ce lait démaquillant à la Lavande pour peau sensible, il me le faut ! »

 » Et pour maman, je vais lui faire cette crème corps à la bourrache »

 » Delphine m’a parlé de sa recette de crème nettoyante salle de bains, il faut que j’essaye »

Cela vous parle ? Vous vous reconnaissez ?

Je ne me moque pas, c’était moi il y a 10 ans.

Et vos ingrédients finiront à la poubelle

Voici la suite de l’histoire : vous prenez chaque recette, et vous recopiez sur un papier la liste des ingrédients en essayant tant bien que mal de voir ce qui va ensemble.

Vous finissez par avoir une jolie liste de courses,  bien remplie et vous êtes prête à passer commande.

Et là, oups ! L’addition est salée.

Pas grave, c’est pour la bonne cause. Vous validez votre commande.

Quelques jours plus tard, le colis arrive.

Toute excitée vous rangez précieusement vos petits flacons dans un placard en attendant de préparer votre recette préférée sur votre liste. Celle qui vous fait de l’œil depuis longtemps.

Je peux vous parier que 70% des produits que vous avez achetés vont rester un long moment dans votre placard.

utiliser les plantes médicinales dans vos recettes maison

Pourquoi vous en arrivez là?

Parce que vous ne savez pas comment les réutiliser. Une fois passée l’euphorie de la Lune de miel et l’envie de tout essayer.

Malheureusement, les ingrédients de vos produits naturels sont des matières vivantes et 100% naturelles (extraits de plantes) … Ils ont donc une vie et une mort. Ils sont périssables et vous devriez les utiliser rapidement.

Quand vous rouvrirez le placard, vous ferez du tri par le vide et c’est dommage.

Mieux vous organiser pour dépenser moins, et jeter moins

Comment auriez-vous pu finir cette histoire autrement?

La phase de lune de miel c’est le moment parfait pour plonger totalement dans l’univers des produits naturels. Plutôt que d’essayer plein de choses : apprenez. Testez un ingrédient à la fois, voyez s’il fonctionne pour vous. Apprenez quelles sont ses propriétés, comment il peut être associé avec d’autres ingrédients naturels pour former une équipe de choc.

Je vous donne un exemple avec une recette maison

Dans votre liste de courses, en examinant la composition de votre lait démaquillant vous avez noté qu’il vous fallait de l’hydrolat de bleuet. Vous l’avez donc acheté, avec le reste des ingrédients.

Hydrolats pour recette cosmétique maison

Apprenez à utiliser vos ingrédients

En faisant quelques recherches, vous pourriez apprendre qu’il peut aussi soulager vos yeux en fin de journée : pur, sur une compresse.

  • Le bleuet est anti-inflammatoire : son hydrolat associé à un peu de gel d’aloe vera et une goutte de lavande aspic permet d’apaiser une piqure d’insecte, ou une petite brulure.
  • Le bleuet est aussi anti-oxydant. Vous auriez pu l’utiliser pour fabriquer la crème anti-âge de maman, plutôt que de commander un hydrolat de rose de Damas.


Imaginez d’autres recettes à partir de ce que vous avez déjà

Vous aviez dans votre liste une lotion tonique visage ?

Ce n’était pas utile de commander aussi un hydrolat d’Hamamélis.

Votre hydrolat de Bleuet est parfait. Il resserre les pores et améliore l’aspect de la peau par son action astringente.

Vous avez trouvé une recette maison pour réduire les cernes et les rougeurs ?

L’hydrolat de Camomille noble et l’extrait de Fragon petit houx (Ruscus aculeatus) seront bien remplacés par votre hydrolat de Bleuet.

Attention, je ne dis pas que ces ingrédients sont inutiles. Au contraire, si vous n’aviez rien c’est un excellent choix.

Mais pour éviter de gaspiller de belles plantes et votre argent : apprenez à substituer les ingrédients et à utiliser ce que vous avez déjà.

Si vous avez besoin d’aide : c’est ce que je vous enseigne dans mes formations La grande transition, et Libre & Naturel.


Visitez régulièrement vos stocks d’ingrédients naturels

A partir de votre feuille de route : ouvrez vos placards et faite une bonne revue de paquetage.

  • Ouvrez les sachets de plantes sèches : les mites peuvent s’y être logées (et il faudra jeter). Regardez si vous avez ce qu’il vous faut pour vos tisanes d’hiver, vos préparations cosmétiques, vos macérats huileux … Si vos plantes ont pris une couleur jaune/vert et ne sont plus odorantes, vous pouvez les composter et remplacer vos stocks. Lisez cet article pour savoir comment bien conserver vos plantes médicinales.
  • Contrôlez les flacons d’huiles végétales : la plupart ont une durée de conservation qui ne dépasse pas 6 mois après ouverture. Ne surveillez pas que la date inscrite sur le flacon. Si l’huile sent le « rance » (le vieux crayon de couleur), jetez.
  • Vérifiez les huiles essentielles : certaines molécules aromatiques vous jouent des tours. Si la plupart des huiles essentielles se conservent 3 à 5 ans, les terpènes des résineux ne dépassent pas les 2 ans. Regardez aussi ce qu’il vous manque pour vos recettes maison.
carnet de recettes DIY

Mon carnet de recettes DIY


Organisez les pots qui trainent pour éviter le gaspillage

Il n’y a rien qui ressemble plus à un flacon d’huile, qu’un autre flacon d’huile.

Comme Dupont et Dupond. Une fois que vous avez fait votre recette maison d’huile pour le corps et votre huile de massage pour la toux : à part avec l’odeur vous allez avoir beaucoup de mal à les différencier.

Là aussi, mieux vous organiser vous permet d’éviter de jeter parce que vous n’avez plus à qui votre préparation était destinée, ni à quoi elle pouvait bien servir.

Et la recette facile à mettre en place peut même devenir très amusante.


Mettez des étiquettes partout !

Vous préparez une recette et un produit naturel ? Hop, étiquette !

Même si c’est pour la lessive ou le nettoyant surfaces : une étiquette, c’est la règle.

Lorsque vous réalisez des préparations cosmétiques ou des remèdes naturels pour vous soigner : l’étiquette est obligatoire.


Mon coup de cœur : les étiquettes effaçables

L’étiquette décorée et réutilisable

Je l’adore cette étiquette. Elle est jolie comme tout, et ultra résistante. Sans baver, ni s’abimer elle résiste à l’eau de la douche et aux mains mouillées pendant la vaisselle.

C’est mon gros coup de cœur de rentrée. Je vous ai même enregistré une petite vidéo pour vous montrer comment les utiliser.

Ces jolies étiquettes sont vendues en pack. Vous pourrez choisir votre motif.

étiquettes effaçables

Coup de cœur pour ces étiquettes effaçables


Ces étiquettes effaçables sont très faciles à utiliser

  • Ecrivez avec le feutre qui vient avec les étiquettes (et pas un autre).
  • Quand vous voulez réécrire : passez un coup de chiffon avec un peu d’alcool.
  • Et hop, une nouvelle étiquette toute propre pour vos produits maison.

Fini la corvée de décoller les étiquettes sur vos jolis pots.

Elles vous seront bien utiles pour vos pots d’ingrédients en vrac dans la cuisine, comme pour bien identifier et suivre vos recettes cosmétiques.

A quoi les étiquettes vous serviront ?

  • A savoir à qui le produit est destiné (adultes, enfants, animaux ?)
  • A ajouter les ingrédients
  • A suivre la date maximale d’utilisation
  • A prévenir les visiteurs et toutes les personnes qui ont accès à vos placards
recette maison de shampoing à l'avoine
L’étiquette ardoise effaçable

Autre alternative, c’est la version ardoise.

Elle s’utilise avec un feutre ardoise ou un feutre Posca. Et se lave à l’eau.

Résistantes, elles passent au lave-vaisselle et supportent le congélateur et frigo.

étiquette ardoise effaçables pour ranger mes plantes médicinales

Pour conclure : faire vos recettes maison et jouer avec les produits naturels c’est addictif ! Mais si vous êtes entré dans cette démarche ce n’est pas que pour vous faire plaisir. C’est aussi pour moins et mieux consommer. Alors ne tombez pas dans l’écueil d’accumuler des ingrédients inutiles dans votre cuisine, pour les jeter quelques mois plus tard. Une bonne organisation vous permet de mieux gérer votre budget, de moins gaspiller et surtout d‘être plus efficace. Ainsi vous aurez sous la main, ce qu’il vous faut quand vous en avez besoin. C’est la clé d’une transition réussie et efficace pour prendre soin de vous au naturel.


Et vous, où en êtes-vous ? Vous avez beaucoup de choses dans vos placards ?

Et les étiquettes, vous vous y êtes mise ?

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.