Comment créer la savonnerie qui vous ressemble ?

Comment créer sa savonnerie : les étapes

Imaginez si vous pouviez vivre de votre passion et vous lever tous les jours pour savonner ? Avec vos savons naturels, su vous pouviez créer un produit naturel, écologique et qui fait du bien à vos clients, ce serait le rêve, non ? Pour beaucoup c’est vrai. Même si les étapes pour installer une savonnerie sont nombreuses. Laurie nous raconte son parcours et comment elle a réussi à créer la savonnerie qui lui ressemble.

Parcours d’une savonnière : de la ferme aux savons

Laurie a suivi la formation Savons Naturels. Aujourd’hui elle est savonnière à la ferme et vends ses savons au lait de ses vaches.

Mais ce n’est pas tout : Laurie est allée encore plus loin et construit chaque jour la savonnerie qui lui ressemble.

Elle a encore de nombreux projets entre les cosmétiques naturels, un jardin médicinal et des ateliers à la ferme, et le bien-être de ses vaches.

C’est peu de dire que je suis fière de Laurie 🤩

C’est donc un grand plaisir de vous inviter à découvrir son univers et son parcours très enrichissant.

Comment est née l’idée de créer ta savonnerie ?

Quand tu t’es inscrite à la formation Savons naturels, est-ce que tu avais déjà ce projet de créer des savons ? Ou c’est venu plus tard ?

Avant la formation Savons Naturels j’avais déjà en tête à ce moment-là de faire des savons au lait de vache

Mais je ne savais pas du tout si c’était possible.
Avec la formation je voulais apprendre la technique de fabrication de savons à froid. Surtout que je n’avais jamais fait de savon avant.

Ta formation est vraiment un très bon début pour pouvoir apprendre toutes les bases nécessaires et créer ensuite une savonnerie.

Aujourd’hui, ton activité, c’est d’être savonnière et agricultrice ?

Oui, j’ai la particularité d’être agricultrice et savonnière.

C’est à dire que j’intègre le lait de notre ferme dans les savons.
C’est un challenge en plus. Et pour les savons. C’est top !

Installer sa savonnerie : les étapes à franchir

Trouver l’idée et le bon positionnement

Ce n’est pas tout de créer une savonnerie artisanale, encore faut-il savoir ce que vous souhaitez apporter à vos clients. En somme : quelle est votre différenciation.

Pour cela vous devez passer par toute une phase de réflexion, qui prend un certain temps.

Pour vous aider, voici quelques questions auxquelles répondre :

Avant de créer une savonnerie, vous devez définir clairement votre positionnement.

Qu’est-ce qui fait la particularité de votre projet ?

Pourquoi vos futurs clients devraient choisir vos savons plutôt que ceux d’autres savonniers ?

Caroline – mes recettes naturelles
Créer votre savonnerie artisanale à la ferme
Laurie crée des savons naturels jusqu’au lait de ses vaches

Comment Laurie a réfléchi à son projet de savonnerie

Avant de se lancer dans la savonnerie, Laurie avait déjà un projet bien défini : elle voulait créer des savons avec le lait de ses vaches.
Mais à ce stade elle n’avait jamais réalisé un seul savon.

Il lui fallait apprendre la technique de fabrication de savon, avant de pouvoir avancer plus loin dans son projet. C’est ainsi que Laurie s’est inscrite à ma formation en ligne Savons naturels.

Dans cette vidéo, Laurie témoigne de son parcours à la fin de sa formation savons.

Après l’idée : le business plan

Une fois que Laurie a su créer ses savons, son projet pouvait passer à la vitesse supérieure.

Restait à savoir comment créer réellement ses savons au lait : concrètement définir les ingrédients dont elle aurait besoin et leur coût.

Puis comment les vendre et traduire tout cela en chiffres.

Cette étape est cruciale pour la réussite de votre projet.

Un bon business plan doit être concret et réaliste.

Ceux qui bâclent cette étape où qui sont trop optimistes mettent souvent la clé sous la porte dès la 2ème année de leur activité.

Caroline – mes recettes naturelles

Et la recherche de fournisseurs

Tu ne crées que des savons au lait de vache ?

Oui tous nous savons sont au lait de nos vaches.
Et autre particularité : c’est que je n’utilise que des ingrédients français.
Ce qui n’a pas été simple au niveau technique, parce que du coup pas de beurre végétal, pas de beurre solide comme du beurre de karité.

Au niveau saponification, j’utilise beaucoup d’huile d’olive et seulement des ingrédients français issus de producteurs en direct.

J’ai dû contacter une quarantaine de producteurs d’huile d’olive en France. Et il y en a que cinq qui m’ont répondu « oui, potentiellement ».

C’est vraiment la galère de trouver des producteurs en direct.

Laurie
comment trouver un fournisseur d'huile d'olive pour votre savonnerie ?
L’huile d’olive : un indispensable dans la savonnerie de Laurie

8 mois de recherche et développement

Combien de temps cela t’as pris pour monter ton activité ?

Entre la formation « Savons Naturels » et aujourd’hui, j’ai bien mis huit mois de recherche et développement.

Ce qui m’a pris beaucoup de temps c’est de trouver les matières premières.
Déjà, il y avait toute une étape de recherche. Pour savoir ce que l’on peut trouver en France.
Et ce qui peut être utilisé dans un savon. Il faut savoir aussi quels sont les effets sur notre peau des ingrédients.


Donc il y a eu pas mal de recherches bibliographiques, puis de tests pour voir la faisabilité technique.

C’était pas mal de travail.


Bravo ! Challenge relevé.

Puis il faut valider les formules

Tu t’approvisionne directement auprès des producteurs ?

Le problème que j’ai eu, c’est que quand on valide une matière première, il faut que le fournisseur ait une fiche technique et une fiche de produits, voire même des analyses.
Et c’est couteux et fastidieux pour les fournisseurs, en tout cas les producteurs.


Et puis deuxième chose, il faut qu’ils aient suffisamment de volumes.

Parce que pour un savon, dès qu’on commence à faire un peu de volume, ça fait peur.

Pour chaque savon, on dépose la recette auprès d’un toxicologue qui va regarder le risque potentiel du produit.
Donc il faut avoir pour chaque matière première, une fiche de sécurité.
Une fiche technique, voir des analyses pour prouver la non toxicité de la matière première.


Alors pour le savon en fait, il analyse la formule. Mais parfois, on a besoin de faire des tests (pour les cosmétiques naturels par exemple).

Il faut pouvoir prouver par des tests en laboratoire, qu’il n’y a pas de risque de contamination.
Et c’est coûteux. C’est un investissement.

Créer des étiquettes percutantes et aux normes

L’étiquetage doit respecter les normes. Il faut marquer les ingrédients avec la fameuse liste INCI.

Avec la composition de chaque ingrédient.

C’est tout un travail.

Vos étiquettes de savons ont plusieurs fonctions.

Elles sont à la fois vitrines et les ambassadrices de votre marque.

Vos étiquettes protègent vos savons.

Et elles assurent la traçabilité et la transparence de vos produits.

Il ne faut pas penser vos étiquettes de savon seulement comme un emballage. C’est toute une stratégie.

Caroline – mes recettes naturelles
portes savons naturels en liège de l'atelier du tilleul
Les jolis portes savons en liège de l’Atelier du Tilleul

Laurie a poursuivi son cheminement pour créer des savons qui lui ressemblent

A partir son idée de savon au lait de ses vaches, elle a ensuite voulu travailler avec des producteurs locaux pour une approche éthique et locale.
Rapidement, la question du parfum est venue.

Les questions techniques et éthiques

Laurie s’est rendue compte au travers de ma formation Savons naturels, que l’utilisation des huiles essentielles est loin d’être anodine. Leur impact écologique et économique est bien plus important qu’on ne l’imagine (pour en savoir plus lisez cet article : huiles essentielles comment les choisir ?)

Là où certains auraient foncés, Laurie a pris le temps de la réflexion. Elle a fait d’un questionnement personnel, une occasion de se différencier et de créer l’activité qui lui ressemble.

Et la conception de la gamme de savons

Tu peux nous parler un peu de ta gamme ?

J’ai six savons tous au lait de vache.

Je n’utilise pas d’huiles essentielles ni de parfum. C’est une particularité.

C’est ta sensibilisation aux huiles essentielles qui m’a fait réfléchir sur l’utilisation avec parcimonie des huiles essentielles.

Laurie
savons naturels de l'Atelier du Tilleul
Les savons naturels en cours de séchage

Les huiles essentielles je trouve cela très intéressant.
Mais je trouve ça dommage d’utiliser une huile pour laquelle il faut 150 kilos de fleurs pour 1 litre d’huile essentielle [de Lavande].

Je trouve ça vraiment dommage d’utiliser ce produit dans un produit qui sert à se laver.

Et personnellement, je préfère utiliser les huiles essentielles dans des produits qui ne seront pas rincés : dans les baumes, dans des crèmes, mais pas dans un savon. Donc mes savons sont bruts.

Après le challenge que j’ai essayé de faire, c’est quand même d’apporter une odeur.
Parce que la plupart des consommateurs, le premier réflexe qu’ils ont avec un savon, c’est … Le nez, Ca sent bon, quoi.

Bravo parce que c’est un sacré investissement en temps de faire ça !
Effectivement, pour parfumer les savons, c’est très difficile. La saponification, détruit une grosse partie des odeurs.

D’un autre côté cela fait des savons qui sont très doux et qui peuvent être utilisés par tout le monde, et sur toutes les parties du corps.

C’est quand même super intéressant !

créer une savonnerie à la ferme : les étapes
Laurie aime ses vaches et elles le lui rendent bien. Elle leur offre un pâturage sain et diversifié pour enrichir le lait utilisé dans ses savons.

Concevoir votre gamme et définir votre stratégie de commercialisation

Et là, on est dans le dur du marketing. Tous les savonniers n’ont pas cette compétence à leur arc.

Même si beaucoup de choses peuvent être faites avec du bon sens et de l’intuition, à un moment donné vous aller devoir développer de nouvelles compétences ou vous faire aider.

La clé du succès : ce ne sont pas seulement vos savons. C’est la façon dont vous allez les vendre.

Et là, je ne parle pas de boutique, de marché ni de site internet.

C’est beaucoup plus que cela.

C’est l’âme de votre marque, les codes visuels, la façon d’en parler, à qui vous les proposez …

Caroline – mes recettes naturelles

Laurie a élaboré une gamme de savons restreinte mais bien pensée

Chaque savon a des propriétés propres et est formulé en fonction des besoins de chaque type de peau.

Tu peux nous parler de ta gamme ?

Il y en a six et chaque savon est formulé en fonction du type de peau.

C’est pareil : j’ai suivi ta formation. C’est ce que tu nous as appris.

Et j’ai été vraiment intéressée par cette partie-là.

Alors, j’ai un pur olive avec du lait.
J’ai un savon à l’huile de chanvre.

J’ajoute des argiles aussi, du miel si je cherche à avoir des propriétés cicatrisantes. Des poudres de plantes …


Elle commercialise ses savons sur plusieurs canaux

Tu veux nous dire comment on peut te trouver et trouver tes jolis savons ?

La savonnerie s’appelle l’Atelier du Tilleul.

On est basés en Bretagne.

Je viens tout juste de créer mon site Internet. C’est www.latelierdutilleul.fr. (Vous pouvez commander les savons de Laurie sur son site).

L’idée c’est de faire du savon mais aussi d’autres choses par la suite (des cosmétiques naturels, des ateliers et un jardin médicinal que vous pourrez visiter).

Pour l’instant c’est plutôt local. Et puis il y a des magasins revendeurs.

Comment vendre vos savons ?
Laurie devant un de ses magasins distributeurs de ses savons

Le laboratoire : une étape obligatoire

Devenir savonnier implique de vous conformer à la législation en vigueur. En France, la règlementation cosmétiques vous impose de disposer d’un laboratoire pour fabriquer vos savons.

Celui-ci doit être distinct de votre cuisine, et respecter les règles d’hygiène et les bonnes pratiques de fabrication : inox, gants, charlotte sur la tête sont de rigueur.

Il vous faudra aussi tenir un registre et assurer la traçabilité de tous vos produits.

Et oui, ne s’improvise pas savonnier qui veut.

Il y a énormément de gens qui ont envie de se lancer dans la savonnerie, mais peu de personnes réalisent que ça ne se fait pas comme cela.
C’est tout un cheminement.
Il y a beaucoup de contraintes pour la sécurité des consommateurs et ce n’est pas simple.

Caroline – mes recettes naturelles

Ça a été difficile pour toi d’installer ton labo ? J’imagine que tu avais déjà la surface nécessaire ?

En effet.
C’est vrai que j’ai cet avantage : je ne suis pas limitée par la surface puisqu’on est dans une ferme.

Du coup, au niveau du local, j’avais la possibilité d’en faire un facilement.

Mais certaines personnes ont cette difficulté de trouver le local approprié. Parce qu’il faut que le local
soit aux normes : les normes alimentaires en fait.

C’est dire qu’on ne peut pas travailler la fenêtre ouverte, pour pas qu’il y ait des mouches.

Tout doit être en inox ou un matériel compatible pour un contact alimentaire.
C’est exactement comme pour faire du fromage ou n’importe quel aliment.
Et on est susceptibles d’être contrôlés.

Entrepreneuses du naturel, vivez la vie qui vous ressemble

Comme Laurie vous avez un projet, une passion qui vous appelle ?

Vous avez envie de changer votre monde ? De créer des services, des produits qui sont alignés sur vos convictions profondes ?

Je suis-là pour vous aider à écouter votre voix intérieure et aligner votre activité sur la voie du succès.

Faites de votre cœur un accélérateur pour vivre la vie qui vous ressemble. On en parle ensemble ?

Je souhaite vraiment à tous ceux qui sont motivés par ce domaine d’écouter leur instinct et de foncer.

Il ne faut pas se poser de questions.

Laurie
Entrepreneuses du naturel, construisez le succès qui vous ressemble

Bravo Laurie pour ce parcours inspirant ! Et merci d’avoir accepté de nous faire partager ton univers et ton expérience. 👏👏👏

Je suis tellement fière de mes élèves !

Pour n’en citer que quelques-unes : Karell et ses savons pour sa future chambre d’hôtes, Paquita et Samana cosmétiques, Laurence et L’Olo trésors

Et vous, vous avez un projet en tête, vous avez monté votre savonnerie ? Racontez dans les commentaires.

Photos : Laurie – l’atelier du Tilleul.

Retrouvez l’atelier du Tilleul sur Instagram, et la boutique en ligne.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.