relarguer un savon glycériné

Vous avez raté un savon ? Cela arrive et je sais comme c’est vexant. Ce n’est pas une raison pour le jeter à la poubelle. Donnez-lui une seconde vie : faites-en un savon à lessive ! Pour cela avant de le mettre dans votre lave-linge, nous allons lui retirer sa glycérine végétale. Cette opération s’appelle “relarguer un savon“. Dans cet article je vous guide pour transformer un savon glycériné en savon à lessive.

Pourquoi retirer la glycérine dans un savon ?

Pourquoi il y a de la glycérine dans un savon ?

Reprenons la base : un savon c’est un corps gras (dans le meilleur des cas une bonne huile végétale) qui a réagi au contact d’un milieu basique liquide, (qu’on appelle un alcali) sous l’effet de la chaleur. Le plus souvent c’est de la soude caustique ou de la potasse. A la fin de la réaction, les deux produits sont consommés (l’huile et la soude) et il nous reste du savon et de la glycérine végétale.

Si on devait résumer la réaction de saponification : huile végétale + alcali liquide = savon + glycérine

Savon glycériné

Qu’est-ce qu’un savon ? Des huiles végétales et de la glycérine naturelle

 

La glycérine végétale peut boucher les canalisations

La glycérine végétale est très utilisée dans nos cosmétiques naturels parce qu’elle attire l’eau, lubrifie la peau, épaissit et stabilise une émulsion. C’est elle qu’on aime tant dans les savons surgras (ou savons à froid) car elle adoucit, hydrate et respecte le film protecteur de la peau.

Sauf qu’elle est soluble dans l’eau. Et si vous utilisez des savons glycérinés pour fabriquer votre lessive maison, la glycérine peut figer votre lessive et petit à petit encrasser les canalisations du lave-linge.

Pour transformer un savon à froid en savon à lessive, on va donc essayer de retirer le maximum de glycérine. Et je vais vous montrer comment faire.

Si vous faites votre lessive au savon de Marseille, inutile de le traiter puisqu’il contient naturellement peu de glycérine végétale.

Comment retirer la glycérine dans un savon ?

 

Les ingrédients

  • 200 g de savon
  • 200 g de gros sel
  • 500 ml d’eau

Ce sont les dosages que j’utilise. Il existe probablement d’autres recettes.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :   Comment faire un savon exfoliant au café ?

Les dosages sont à adapter selon la quantité de savon glycériné à traiter.

savon à lessive

Préparation du savon à relarguer

  • Commencez par râper votre savon au robot ou avec une râpe à fromage (attention à vos doigts)
  • Faites chauffer l’eau doucement et versez le sel dans l’eau tiède
  • Laissez fondre autant que possible le sel dans l’eau (c’est normal de ne pas y arriver complètement)
  • Versez le savon dans l’eau salée et remuez pour le dissoudre
  • A partir de là, baissez le feu et laissez chauffer 45 minutes

Vous allez voir que la texture va évoluer. Le savon va d’abord fondre dans l’eau puis déphaser : vous obtenez une couche de savon épais en surface et une eau qui s’est colorée en brun/beige en dessous.

comment relarguer un savon ?

Relarguer un savon : le savon déphase et se solidifie. Nous allons bientôt pouvoir retirer la glycérine du savon

Après 45 minutes, coupez le feu et laissez refroidir le savon pendant une grosse demi-heure.

Comment retirer la glycérine végétale dans un savon ?

Le savon à lessive en haut, la glycérine végétale en dessous. Il ne reste plus qu’à filtrer et rincer le savon pour retirer la glycérine végétale

Filtrer le savon prêt pour la lessive

  • Avec un écumoire ou un passoire, filtrez votre savon pour enlever l’eau et la glycérine végétale
  • Rincez le savon une ou deux fois à l’eau froide pour éliminer les résidus de sel
  • Etalez le savon sur un linge propre et laissez sécher 24 heures environ
Comment retirer la glycérine dans un savon ?

Une fois rincé et égoutté, faites sécher votre savon à lessive sur un linge propre

 

Et voilà ! Vous avez retiré la glycérine de votre savon. Vous pouvez maintenant en faire un savon à lessive.

 

Tous les savons peuvent-ils être transformés en savon à lessive ?

Un savon glycériné n’est pas forcément un savon à froid

Je vais le dire tout de suite : les savons industriels (c’est à dire fabriqués à partir d’huiles minérales en grande partie) ne contiennent pas de glycérine végétale, puisqu’il n’y a pas grand-chose de végétal dedans. Pour que ce soit doux pour la peau, les industriels ajoutent de la glycérine dans les savons. Cette glycérine peut être végétale ou synthétique (Propylène glycol).

 

Il existe plusieurs types de savons :

  • le savon industriel auquel on a ajouté de la glycériné. Ce n’est surtout pas ce que vous devriez mettre dans votre lave-linge.
  • le savon glycériné de type Melt & Pour (ce sont des bases pour faire du savon sans soude). Ils sont riches en glycérine végétale, et ce n’est pas non plus une bonne option pour la lessive.
  • le savon à froid. Il est fabriqué selon la technique de la saponification à froid qui permet de conserver un maximum de glycérine végétale. Top pour la peau, moins bien pour la lessive (sauf pour les lainages !)
  • le savon à chaud. C’est la méthode utilisée pour fabriquer le savon de Marseille. La pâte à savon est chauffée au bain-marie. En principe on ne rince pas le savon pour conserver ainsi la glycérine végétale
  • le savon de Marseille. Il est fabriqué selon la technique de la saponification à chaud (ou au chaudron). La pâte à savon est lavée avec du sel, et la glycérine est retirée en grande partie. A la fin du procédé il reste moins de 1% de glycérine végétale dans un bloc de savon de Marseille (source : savonnerie le fer à cheval). Youpi ! Ca c’est bien pour le linge.
savon a lessive : quel savon utiliser ?

Quel savon utiliser pour faire un savon à lessive ?

 

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :   Comment intégrer l'avoine dans un savon ? Le savon exfoliant à l'avoine

Les options pour la lessive : savon de Marseille et savon sans glycérine

Le savon de Marseille : oui et plutôt le beige

Le savon de Marseille est une très bonne option pour fabriquer votre lessive maison (voir la recette de lessive ici) parce qu’il est peu glycériné, et est fabriqué à partir d’huiles qui ont un bon pouvoir lavant (coprah, palme, olive).

Vous avez bien lu, oui, il peut y avoir de l’huile de palme dans le savon de Marseille. C’est un ingrédient traditionnel qui jadis était importé des colonies françaises. Les bonnes savonneries de Marseille ont à cœur de choisir des cultures de palmistes exploitées durablement (RSPO : Certified Sustainable Palm Oil).

Le savon de Marseille vert ne contient pas d’huile de palme il me semble. Le savon de Marseille beige (pas blanc !) contient une plus grande partie d’huile de coprah et d’huile de palme. A choisir pour la lessive, c’est le savon de Marseille beige qui sera le plus détergent. Probable aussi qu’il fasse plus de mousse.

 

Le savon à froid : si on a enlevé la glycérine

J’ai fait un rapide calcul pour vous : combien de glycérine dans un savon à froid ?

  • Prenons une recette de savon 100% huile d’olive, à 7% de surgras : 49 g de glycérine (pour 500 g d’huiles végétales)
  • Maintenant une recette de savon 100 % huile de coco, à 2 % de surgras : 67,5 g de glycérine (pour 500 g d’huiles végétales)

Conclusion : la teneur en glycérine dépend plus des huiles végétales que du surgraissage.

 

Un savon 100% coco pour la lessive

Mon savon 100% coco pour la lessive – je l’aime !

Une exception ? Le savon à lessive ?

Moi qui aime bien tout comprendre, j’avoue que je touche mes limites. Alors je m’en tiens à mon expérience : le savon à lessive que je fabrique n’encrasse pas mon lave-linge. En tout cas je n’ai jamais eu de problème en 8 ans (et j’ai toujours le même lave-linge !).

Est-ce parce que j’utilise de la Végétaline (de l’huile de coco hydrogénée) ? Est-ce parce que je dilue beaucoup ma lessive avec de l’eau ? Je ne sais pas.

 

 

Peut-être aussi qu’on se coupe les cheveux en 4 avec cette histoire de glycérine …

Et vous, quel savon utilisez-vous pour votre lessive maison ? Avez-vous des problèmes de canalisation à partager des savons glycérinés ?


 

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le 💖
  •  
  •  
  • 9
  •  
  •  
  •   
  • 9
    Partages
12 réponses
  1. Béatrice
    Béatrice dit :

    Moi j’ai toute une caisse de savons du commerce de chez mes parents… Au fur et à mesure… Je les râpe et je les relargue pour en faire de la lessive.

    Je fais aussi le 100% coco surgraissé à 1 ou 2% max pour la sécurité et je le relargue aussi

    Le Marseille je ne le relargue pas mais la lessive maison je l’utilise toujours à partir de 40 degrés et je fait tourner une machine à 60 toutes les semaines pour le blanc et une à 90na vide tous les 3 mois environ avec du vinaigre pour nettoyer les conduits :-)

    Répondre
  2. Seco P Gerard
    Seco P Gerard dit :

    Ma parole, c’est de la téléphathie! J’avais lu que le savon de marseille bouchait les canalisations et qu’il fallait utiliser du savon sans glycérine pour le produit de lessive… mais si je comprends bien tes explications (que je vais relire à tête reposée et intégrer dans mon p’tit cahier), le savon de Marseille l’est déjà très peu?!
    Entre-temps – grâce à un lien que tu avais fourni dans un de tes articles – je me suis mise à la lessive à base de lierre… et j’en suis très satisfaite. J’aimerais juste y ajouter l’une ou l’autre huile essentielle, pour ajouter un élément olfactif. Oui, cela fait sans doute partie du lavage de cerveau des publicités ces dernières décénies, mais j’ai envie que le linge sente “bon”… ;-)

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Le savon de Marseille contient moins de glycérine que les à froid oui. Et à choisir le savon de Marseille beige est plus adapté à la lessive.

      Ah super, bravo pour la lessive au lierre !

      Tu peux essayer aussi de faire un spray parfumé pour le linge à vaporiser en sortie de machine. Tu peux t’inspirer de ma recette de spray pour le petit coin :)

      Répondre
      • LDB
        LDB dit :

        Bonjour, j’ai essayé la lessive au lierre il y a quelques mois. “La lessive ne coûte rien”, voilà ce qu’on lit sur les différents sites et donc un bon argument pour tester. Faux, c’est sans compter qu’il faut faire bouillir près de 25 minutes la décoction. Donc, on consomme du gaz et de l’ électricité. Mais j’étais plutôt enthousiaste ayant du lierre dans mon jardin. Mais dire que c’est une super lessive et bin pour moi ça n’a pas été le cas. Non seulement cela sent mauvais ( mais pas sur le linge effectivement ), mais cela ne lave que le linge…propre. Les tâches ne partent pas. De plus cette lessive finit par tourner quand il fait chaud. Le taux de saponine est faible environ 7 %, en comparaison les noix de lavage 34 %. J’ai vite laissé tomber et gardé mes noix de lavage pour tout le linge délicat. Sinon je fabrique de la lessive en poudre avec savon d’Alep (que je préfère au savon de Marseille), percarbonate, bicarbonate, et cristaux de soude pour le linge blanc. Et cela me convient parfaitement. Je testerais plus tard votre lessive coco ( j’avoue avoir peur de la rater ). Bien le bonjour chez vous.

        Répondre
  3. Cretegny
    Cretegny dit :

    Bonjour,
    Je lis plein d’articles sur le relargage, pour retirer la glycérine des savons, mais nul part il est indiqué quoi faire de l’eau et de la glycérine qui nous reste !
    Qu’en faites-vous ?
    Parce que jeter le tout dans les canalisations n’a pas de sens (on aurait alors rien résolu du tout !)
    Donc merci de me dire ce que vous en faites (recyclage ? autre ?)
    Cordialement,
    Sylviane

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Sylviane,

      La glycérine est soluble dans l’eau. Tant qu’elle est bien diluée dans l’eau qui a servi à relarguer le savon on peut l’éliminer sans problèmes. C’est surtout lorsqu’elle est associée au savon qu’elle le fait figer.

      Je la vide dans l’évier de ma cuisine, et tout de suite après je verse une casserole d’eau bouillante. Comme je le fais quand je fabrique du savon à froid.

      Pour recycler cette eau glycérinée il faudrait arriver à la reconcentrer peut-être en chauffant l’eau pour en évaporer une partie ?

      Une autre option c’est d’en ajouter un peu dans les lainages pour le lavage en machine (la glycérine adoucit et protège les fibres naturelles).

      Pour le jardin il doit y avoir des utilisations aussi. J’ai lu que la glycérine favorisait la germination et l’enracinement des plantes. A tester sur des plantes cobayes auxquelles vous ne tenez pas trop :) J’essayerai tiens !

      Répondre
  4. Seco Gerard
    Seco Gerard dit :

    Je viens de tout relire à tête reposée… et donc finalement, pour les soins du corps, mieux vaut ne pas utiliser le savon de marseille mais quelque chose plus riche en glycérine… mais qui risque alors de finir par boucher les canalisations de la douche? Le savon d’Aleppe? J’imagine que tu dois avoir des recettes pour cela sur ton site, je vais aller chercher ;-)
    cc les produits vendus dans le commerce: quand on lit “glycérine” sur une étiquette d’ingrédients, cela veut-il dire qu’il s’agit de glycérine végétale… ou est-ce que ça peut être une glycérine d’un autre type? Encore merci pour ce superbe article!

    Répondre
  5. Caroline
    Caroline dit :

    Bonjour Pascale,

    Ce n’est pas si simple :)
    Effectivement pour me laver ma préférence va aux savons à froid, plus riches en glycérine. Le savon de Marseille laisse ma peau trop sèche. Cela dépend totalement de la sensibilité et de la peau de chacun. Le savon de Marseille est un très bon savon, multi-usages. Comme le savon d’Alep.

    Pas de risque de boucher les canalisations avec une utilisation ‘normale’ du savon pour te laver :) Le problème vient plutôt de la lessive, plus concentrée en savon et à laquelle on ajoute des cristaux de soude qui réagissent avec les acides gras et le savon (il déphase). En plus l’eau de rinçage de ton lave linge est froide, ce qui n’est à priori pas le cas de ta douche.

    Pour les étiquettes : il peut y avoir beaucoup de choses différentes derrière glycérine.
    Pour les produits industriels, la glycérine peut être naturelle (végétale) ou synthétique (Propylène glycol). Pas d’obligation d’en préciser la nature.

    Pour résumer : vive le savon naturel : à froid ou savon de Marseille :)

    Répondre
  6. Sandrine
    Sandrine dit :

    Bonjour Caroline,
    Merci pour tous tes articles super intéressants et tous tes conseils indispensables!
    Doit on utiliser la même quantité de savon 100% coco pour faire notre lessive, qu’il soit déglycériné ou non?
    J’imagine que le savon relargué est plus concentré …

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.