lexique pour apprendre la fabrication du savon

Lexique pour apprendre à fabriquer du savon

Fabriquer du savon soi-même c’est entrer dans un nouvel univers. Comme quand on change de travail ou d’entreprise, au début on a l’impression que les autres parlent chinois ! Cela ne vous est jamais arrivé ? Il faut un peu de temps pour décoder ce langage secret, partagé seulement par les initiés. Je le sais bien, je suis passée par là. Et pour vous faciliter la vie et vous aider à décoder et comprendre les recettes pour fabriquer du savon, je vous propose un lexique du savon à froid. Vous y trouverez l’explication des termes utilisés et ce que cela signifie concrètement pour vous qui vous demandez comment fabriquer du savon.

Savoir faire du savon, c’est aussi entrer dans un nouveau monde avec son vocabulaire.

Faire ses savons : à quoi ressemble la trace ?

Lexique : les mots à comprendre dans la fabrication du savon

Le mot bizarreCa veut dire quoi ?Qu’est-ce qu’on doit faire ?
AccélérationTout d’un coup la texture de la pâte à savon change. En quelques minutes elle passe de fluide à très ferme.Arrêtez de mixer ! Coulez vite votre savon dans le moule.
La prochaine fois, revoyez votre recette pour éliminer les ingrédients qui accélèrent la trace.
Acide grasC’est ce qui compose principalement les huiles (végétales et animales). Les acides gras sont de plusieurs types (saturés, insaturés).

C’est la composition en acides gras qui donne à chaque huile des propriétés spécifiques.

Composez vos recettes de savon en fonction des acides gras de vos huiles. (Les calculateurs vous aident).
CaustiqueIl y a trop de soude dans votre savon. Synonyme = corrosif.Ne l’utilisez surtout pas ! Cherchez d’où vient votre erreur.
CalculateurC’est une application généralement en ligne, qui permet de définir avec précision la quantité de soude et d’eau dont vous avez besoin pour les huiles de votre recette de savon.C’est une étape obligatoire à chaque fois que vous faites du savon !
Cendres de soudeC’est une fine couche blanche, qui apparait sur le haut du savon pendant la cure.Rien. C’est purement esthétique. Couvrez votre savon pendant les 24 premières heures pour limiter l’exposition à l’air.
CureLa période pendant laquelle le savon se repose tranquillement pour sécher. Elle dure en moyenne de 4 à 6 semaines pour un savon à froid.Rien, laissez-le tranquille dans un endroit bien ventilé.
DOS (Dreaded Orange Spots)Littéralement “les redoutées taches oranges”. Ce sont des taches oranges qui apparaissent sur le savon pendant la cure ou longtemps après.C’est le signe qu’une des huiles utilisées dans votre savon s’est oxydée. Utilisez-le rapidement ou faites-en du savon à lessive.
EmulsionC’est comme en cuisine : c’est le moment où l’huile, le jaune d’œuf et la moutarde se lient pour former une mayonnaise.

Pour un savon, c’est le point où les huiles, l’eau et la soude se lient pour former de la pâte à savon, et ne devraient plus se séparer.

Vérifiez que vous êtes bien à la trace (voir Trace).
Gel (phase de)Correspond à la période pendant laquelle le savon monte en température, pendant les 24 premières heures. Le savon chauffe, et prend une couleur translucide.Vous pouvez décider de forcer la phase de gel en couvrant votre savon, ou à l’inverse de ne pas avoir de phase de gel en plaçant votre savon au frais (voir ma recette de savon au miel et au lait).
GlycérineC’est le produit de la saponification. Elle est employée en cosmétiques pour ses propriétés hydratantes et lubrifiantes sur la peau.Plus votre savon est surgraissé, plus il contient de glycérine végétale.
Hydrogéné (huile)C’est une huile qui a été modifiée sous l’effet de produits chimiques et de la température. Ce traitement industriel vise à stabiliser une huile en la solidifiant.

Vous rencontrerez probablement de l’huile de coco hydrogénée. Mais c’est aussi ce qu’on trouve dans la margarine.

Offrez le meilleur à votre peau ! Evitez les huiles hydrogénées dans vos savons, et choisissez des huiles vierges et biologiques.
Indice de saponificationChaque huile végétale a un indice de saponification qui lui est propre. C’est la quantité de Potasse (et pas de soude) qui est nécessaire pour transformer 1 gramme de cette huile en savon.

Pour fabriquer un savon il faut donc convertir tous les indices de saponification des huiles avec l’alcali soude caustique (NaOH), les multiplier par la quantité de chaque huile, puis les additionner. C’est très compliqué de le faire à la main et même dangereux.

Les calculateurs en ligne existent pour une bonne raison. Utilisez-les :)

Les valeurs peuvent être légèrement différentes selon les fournisseurs, et surtout selon le traitement que l’huile a subi (ex. une huile de coco hydrogénée n’a pas le même indice de saponification qu’une huile de coco vierge).

INSEn anglais : “Iodine Number Saponification”.

Cela ne vous avance pas beaucoup, n’est-ce pas ? C’est un indice calculé à partir des indices de saponification et du taux d’iodine du savon.

Il est censé donner une indication sur la fermeté du savon et sa capacité à rancir. Plus il y a d’huiles liquides et d’acides gras insaturés, plus le savon est instable. Mais pas besoin de l’INS pour s’en douter.

Par convention on dit qu’un savon est équilibré quand l’INS est proche de 160.

Beaucoup de personnes ne se préoccupent pas de l’INS (j’en fait partie). C’est une question préférence et de confiance dans vos recettes.

InsaponifiablesLes composants des huiles ou des beurres qui ne sont pas transformés en savon pendant la saponification (exemple : les vitamines). Ils donnent au savon des propriétés hydratantes ou nourrissantes pour la peau.Faites des recherches sur la composition de vos huiles végétales.
Melt & PourC’est une technique de fabrication de savon, sans soude.
On utilise une base de savon qui est déjà passée par le processus de saponification. Il suffit de la faire fondre et d’y ajouter des colorants et des parfums pour obtenir de nouveaux savons.
Voir la partie ressources pour en savoir plus sur cette technique.
PotasseC’est un autre alcali utilisé pour obtenir une réaction chimique au contact des huiles et former un savon. On l’appelle aussi Hydroxyde de potassium (KOH). On l’utilise pour fabriquer du savon liquide.Ne vous trompez pas entre la soude et la potasse.
SaponificationC’est le nom de la réaction chimique qui se produit lorsqu’on mélange des acides gras (huiles) + un alcali (soude) + de l’eau. Elle produit du savon + de la glycérine.

On distingue la saponification à froid et la saponification à chaud.

Entraînez-vous pour devenir un pro de la saponification :)
SoudeC’est l’alcali que nous utilisons pour obtenir une réaction chimique au contact des huiles. On l’appelle aussi Hydroxyde de sodium (NaOH). On l’utilise pour fabriquer du savon solide.Ne vous trompez pas entre la soude et la potasse.
Surgras (ou surgraissage)C’est le % des huiles qui ne sont pas saponifiées. C’est ce qui permet de conserver des huiles dans le savon final et de lui donner un caractère doux / non agressif pour la peau. Une partie de ces huiles reste sur la peau.Plus votre savon est surgraissé, plus il est doux pour la peau. Mais cela le rend aussi plus mou.

Une bonne moyenne, c’est un surgras de 5 %.

Test de la langueLe pH du savon à froid est normalement entre 8 et 10. On dit qu’il est caustique si son pH est > à 10.

Pour tester le pH du savon, certains mettent leur langue sur un morceau de leur savon. C’est dangereux et imprécis !

Testez plutôt votre savon avec une bandelette de pH. (Voir plus bas les ressources pour apprendre à le faire)
TraceC’est le moment que l’on guette pour savoir si l’émulsion a eu lieu : la pâte à savon est suffisamment épaisse pour que le mixeur laisse une trace lorsqu’on le sort du savon.C’est le plus difficile mais aussi le plus amusant : savoir contrôler la trace.

Ressources utiles pour mieux comprendre la fabrication du savon

Voici quelques articles et ressources à parcourir pour mieux comprendre les termes et les pratiques de la savonnerie :

Les calculateurs que je vous recommande pour fabriquer du savon

Les vidéos du blog sur la fabrication de savon

Ce lexique vous a t-il-aidé ? Dites-moi s’il manque des termes importants à ajouter pour mieux comprendre la fabrication du savon.

Image : JESHOOTS.COM – Unsplash

7 réponses
  1. oum
    oum dit :

    Bonjour, bravo pour toutes vos vidéos! je viens d’en découvrir quelques unes et je souhaiterais me lancer dans la saf. J’ai malgré tout quelques questions de “grande débutante” :)
    La soude caustique est dangereuse donc pourquoi l’utilise t on dans les savon home made? y a t il des traces de soude après séchage? et quelle différence avec la fabrication de savon avec une base?
    dans une vidéo vous expliquez comment faire du savon avec du lait de chèvre, peut on le remplacer par du lait vegetal ou même du lait de vache??
    Merci

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour,

      Beaucoup de questions :) Je vais prochainement organiser un atelier en direct sur la fabrication du savon. Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé.
      Pour vous dire rapidement, on a besoin d’un alcali (la soude) pour créer une réaction chimique qui transforme les huiles en savon. Une base de savon, c’est du melt & pour. J’ai expliqué la différence dans cet article : faire un savon sans soude.

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez cet article ? Partagez-le 💕
  • 2
    Partages