5 recettes naturelles pour une fin de grossesse sereine

recette naturelle pour une fin de grossesse sereine

Un nouveau bébé arrive dans la famille ! Vous avez la tête pleine de listes, de comparatifs de poussettes et d’avis contradictoires sur le cododo ? Pas facile le dernier trimestre de grossesse : entre la peau qui donne son maximum pour tenir le choc, les yeux de hibou à 4 heures du matin et l’appréhension de l’accouchement. Si vous preniez du temps pour vous pour préparer tranquillement la fin de votre grossesse au naturel. Vous pouvez encore faire plein de choses pour soigner votre corps et préparer le travail. Je vous partage mes 5 recettes pour une fin de grossesse sereine et naturelle. Une maman détendue, c’est un bébé plus serein. Et surtout un joli départ à prendre à deux sur un chemin naturel.

Un cocon sans toxiques pour bébé : ça commence par vous !

Les hormones travaillent, l’envie de faire votre nid et de prendre soin de ce petit amour en préparation. C’est le moment où vos certitudes vont voler en éclat.

A quel autre moment de votre vie avez-vous la motivation et le temps pour faire le grand switch ? Offriez à votre bébé un cocoon tout doux et sans toxiques.

Cela commence par faire très attention à ce que vous mettez sur votre corps. C’est une occasion merveilleuse de plonger dans l’univers des produits naturels et des plantes.

C’est l’expérience que j’ai vécue et qui m’a amenée où je suis aujourd’hui : herbaliste, agitatrice du changement assumée !

Laissez-moi planter une petite graine de changement dans votre tête. Je vous partage les recettes naturelles qui m’ont aidées du début à la fin de ma grossesse.

Faites du tri dans vos cosmétiques

Je sais bien que vous avez envie de prendre soin de votre corps et de votre peau. C’est un très bon réflexe. Mais attentions aux pièges !

Le moment de la maternité c’est un business juteux. On va vous proposer toutes sortes de coffrets, d’huiles merveilleuses et de soins anti-vergetures.

Méfiance. Ce que vous mettez sur la peau et en particulier sur le ventre peut passer dans le placenta. La peau ce n’est pas une barrière étanche !

Quand on attend un bébé, le plus simple reste toujours le mieux surtout pour vos cosmétiques. Pour en savoir plus, regardez ici quels sont les ingrédients à éviter dans vos cosmétiques.

Adoptez les basiques : beurre de karité anti-vergetures

C’est ultra simple. On n’a pas fait mieux contre les cicatrices et les vergetures.

Le beurre de karité est riche en acides gras saturés (qui le rendent dur et protecteur sur la peau). Il contient aussi des vitamines A et E, excellentes pour l’épiderme. Et des phytostérols.

Pour résumer il y a tout ce qu’il faut pour :

  • entretenir l’élasticité de la peau
  • prévenir les vergetures
  • estomper les cicatrices
  • apaiser l’eczéma et les irritations (et plus l’érythème fessier de bébé)

A condition de choisir un très bon beurre de karité : brut, non raffiné, non désodorisé.

Ma sélection pour vous :

Karethic. Et vous avez 10% de réduction sur votre commande avec le code sosrecettes10. Offrez-vous un beurre de karité brut, grand cru ou une version crème, sans huile essentielle.

Le karité « Or blanc » que vous trouverez en magasin bio et sur internet sur le site Oka cosmetics. je l’adore. Il est facile à appliquer et de très bonne qualité.

beurre de karite pour cheveux secs
Le beurre de karité pour prévenir l’apparition des vergetures

Pour le visage : massage aux huiles végétales

Toujours dans l’idée de faire simple et naturel : choisissez une huile végétale adaptée à votre peau et massez sur le visage matin et soir. Vous verrez que cela suffit à hydrater votre visage.

Si vous êtes à l’aise avec la fabrication des cosmétiques naturels, vous pourrez vous concocter une crème visage. Vous n’êtes pas obligée d’y mettre une huile essentielle. Si vous avez envie de le faire dosez-là très faiblement (0,5%) et choisissez-la dans la liste des huiles essentielles autorisées pendant la grossesse.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :   Comment choisir une bonne recette de shampoing solide ?

Autre option : misez tout simplement sur les hydrolats.

Ma sélection pour vous :

  • pour une peau sèche : huile d’argan, de bourrache ou huile de noyau d’abricot
  • si vous avez la peau grasse : huile de macadamia avec un peu d’huile de nigelle
  • ou pour une peau sensible : huile de camélia ou macérat huileux de calendula
Comment avoir bonne mine avec la carotte ?

N’ayez pas peur des huiles essentielles

On va le dire tout de suite : la plupart des huiles essentielles sont interdites pendant la grossesse.

En effet, les huiles essentielles ne s’emploient pas comme du paracétamol. Ce n’est pas parce que vous n’avez pas le droit aux médicaments que vous pouvez compenser avec une huile essentielle. C’est naturel, oui. Mais pas inoffensif.

Une fois que cela est dit, ne mettons pas toutes les huiles essentielles dans le même panier.

Certaines molécules ne présentent pas de toxicité pour la maman et pour le bébé et peuvent être employées avec un dosage précis, après le 1er trimestre et jusqu’à la fin de grossesse.

On y va avec précaution, tout en douceur.

Pour aller plus loin, je vous conseille de vous équiper d’un bon livre en aromathérapie. Il vous accompagnera longtemps pour tous les tracas de la vie (Danièle Festy : ma bible des huiles essentielles, et du même auteur Soigner ses enfants avec les huiles essentielles. Le grand guide des huiles essentielles – Dr Fabienne Millet)

N’hésitez pas à en parler avec votre médecin ou la sage-femme qui vous suit.

Nous allons voir ensemble quelques exemples de mélanges que vous pouvez utiliser.

après l'accouchement : recette naturelle pour les vergetures et la peau
Avant et après l’accouchement : vous pouvez tout faire au naturel !

5 recettes naturelles pour une fin de grossesse sereine

1 – Mélange pour insomnies de fin de grossesse

Les yeux de hibou à 4 heures du matin. Réveillée et impossible de vous recoucher. Pas une bonne idée d’aller grignoter dans la cuisine … alors vous tournez en rond.

Et l’aiguille tourne, tourne... Et vous angoissez en pensant au lever à 7 heures pour travailler / emmener le grand-frère à l’école.

Plutôt que de monter en stress et de passer en revue ce qu’il vous reste à faire : ouvrez un flacon d’huile essentielle de Camomille noble et respirez un grand coup.

Mélange à masser avant de vous coucher :

  • 15 gouttes de Camomille noble
  • 6 gouttes de Ravintsara
  • 6 gouttes de Petit grain bigarade
  • 3 gouttes de Lavande fine
  • 5 ml d’huile végétale de noisette ou d’amande douce

Dans un flacon d’huile essentielle vide : versez les huiles essentielles puis l’huile végétale jusqu’en haut. Fermez, secouez et étiquetez !

Vous pourrez en masser 3 gouttes sur le plexus solaire (où est le plexus solaire ?) et sur la face interne des poignets. Pendant 10 jours maximum. Puis faites une pause d’au moins une semaine et reprenez 10 jours si besoin.

2- Recette anti-vergeture : avant et après l’accouchement

Cette recette vous accompagnera longtemps : avant l’accouchement sans huiles essentielles, puis quand bébé sera là vous pourrez ajouter les huiles essentielles pour aider votre peau à retrouver sa tonicité et estomper les vergetures.

Le mélange de base à préparer

Dans un flacon de 30 ml (en verre ambré de préférence), versez

  • 2 cuillères à soupe d’huile végétale de rose musquée
  • et complétez avec de l’huile d’argan

Les huiles essentielles à ajouter après l’accouchement

Ajoutez dans votre flacon et secouez :

  • 6 gouttes d’huile essentielle de Géranium rosat
  • 6 gouttes d’huile essentielle de Lavande vraie (ou Lavande fine)

Comment l’utiliser ?

Prélevez 5 gouttes du mélange sur chaque zone à protéger (fesses, cuisses). Vous pouvez l’appliquer matin et soir.
Tant que bébé est encore au chaud, ne mettez pas d’huile essentielle sur votre ventre.

Vous pouvez par exemple préparer deux versions de cette huile de massage : une pour le ventre sans huiles essentielles, et une avec huiles essentielles pour le reste du corps (cuisses et fesses). Attention à bien mettre une étiquette !

3 – Massage du périnée pour préparer l’accouchement

Mélange à préparer

Dans un flacon de 50 ml, versez :

  • 25 ml huile d’amande douce
  • 15 ml d’huile de jojoba
  • 15 ml huile de germe de blé

Comment l’utiliser ?

Commencez à masser votre périnée dès la 34 ème semaine de grossesse. Il est possible qu’on vous demande d’arrêter à la fin de la grossesse.

4 – Jour J ! Comment accompagner le travail (et l’accélérer un peu) ?

Marre d’attendre ? Bébé se fait désirer et vous n’en pouvez plus d’être en mode baleine qu’on ne peut plus déplacer ?

On vous a raconté que le 1er accouchement, c’était normal d’avoir plus de 12 heures de contractions et vous ne faites pas la fière ?

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :   Comment éviter allergènes et plastiques dans vos cosmétiques ?

Rassurez-vous, tout va bien se passer et vous allez vivre un moment magique (et douloureux, on ne va pas faire semblant).

La nature est bien faite ! On oublie que ça fait mal pour ne se souvenir que d’avoir pleuré de bonheur.

comment préparer votre accouchement au naturel ?
Quelques semaines avant la fin d’un parcours que j’ai voulu le plus naturel possible

Arrivée à la maternité à 4 heures du matin, sans contraction ni possibilité de retourner à la maison … puisque j’avais perdu les eaux. C’était parti pour durer … longtemps !

Dès que j’ai eu une chambre, j’ai commencé à appliquer mon huile accouchement. Il devait être 9 heures.

En début d’après-midi, c’était parti fort, fort

Assise dans le couloir. J’ai failli arracher la tête de l’infirmier, qui en passant, me demande « C’est pour quoi Madame? » (Sérieusement ?!)

Imaginez ma tête ! Et la réponse qui suit : « C’est pour accoucher ! » (ton hargneux, et attitude de Pitbull), en ravalant avec difficulté  » Connard « .

Mélange pour l’accouchement (Danièle Festy)

Certaines huiles essentielles accélèrent et soulagent pendant le travail. Si en plus on y ajoute des huiles essentielles qui font du bien au moral, c’est encore mieux.

Préparez ce mélange en avance.

Dans un flacon vide d’huile essentielle (5ml), versez la moitié de l’huile d’amande douce. Puis les huiles essentielles. Terminez avec de l’huile d’amande douce jusqu’en haut du flacon.

Fermez et secouez. N’oubliez pas l’étiquette !

  • Huile d’amande douce 5 ml
  • Les huiles essentielles :
    • Laurier noble : 2 gouttes
    • Néroli : 2 gouttes
    • Camomille romaine : 2 gouttes
    • Marjolaine des jardins : 2 gouttes
    • Lavande fine : 2 gouttes
    • (j’ai supprimé l’HE de Rose de Damas)

Vous pourrez commencer à l’appliquer 5 jours avant le terme, en massage en bas du dos (toujours pas sur le ventre) matin et soir, et sur la face interne des poignets et le plexus solaire.

Une fois que le travail a commencé, demandez au papa d’en appliquer en bas du dos toutes les 30 minutes.

Vous trouverez un mélange plus simple dans le livre de Danièle Festy. Pour avoir utilisé celui-ci, il sent divinement bon et … il fonctionne ! Grâce à lui j’ai fait venir les contractions qui tardaient à arriver.

bebe : recette naturelle pour prendre soin de sa peau
La plus belle récompense du monde : le sourire d’un bébé

5 – Allaitement : prévenir et soulager les gerçures

Une dernière recette à préparer en avance si vous choisissez d’allaiter. Ce baume à masser sur les mamelons permet de prévenir et de soulager les gerçures.

Matériel pour préparer ce baume

  • une balance de précision
  • une spatule en silicone
  • un bol résistant à la chaleur
  • une casserole

Les ingrédients

  • 15 g d’huile de germe de blé
  • 4,5 g de beurre de karité
  • 4,5 g d’huile de coco
  • 2,5 g de cire d’abeille

Préparation

  • Dans un bol résistant à la chaleur, pesez les huiles, le beurre de karité et la cire d’abeille
  • Faites fondre doucement au bain-marie
  • Lorsque la cire a fondu, sortez du feu
  • Mélangez rapidement
  • Coulez immédiatement dans un pot préalablement stérilisé à l’alcool

Ce baume se conserve 6 mois à l’abri de la chaleur.

Pour l’utiliser : appliquez une petite noisette sur les mamelons après la tété.

Pensez aussi à étaler une goutte de votre lait. C’est naturellement cicatrisant.

Si vous avez des crevasses

Préparez dans une bouteille en verre :

  • 3 gouttes d’huile essentielle Lavande fine
  • 3 gouttes d’huile essentielle de Ciste Ladanifère
  • 1 cuillère à café d’huile végétale de germe de blé

Massez une goutte du mélange sur les mamelons, à distance des tétés. (Recette adaptée d’après les directives de Danièle Festy).

recette de crème cicatrisante allaitement
Faites votre crème cicatrisante et protectrice pour un allaitement en douceur

Eh bien, j’en avais des choses à vous partager sur la grossesse !

Pour conclure, si vous ne deviez retenir que deux choses de cet article : profitez de cette bulle exceptionnelle pour sauter à pieds joints vers une vie plus saine et naturelle ! Je vous promets que vous ne reviendrez plus jamais en arrière. Vous avancerez, votre bébé et vous, avec confiance pour prendre soin de vos corps. C’est une merveilleuse aventure à faire ensemble. Le second point, c’est que votre corps est un sanctuaire ! Nous en prenons conscience au moment de la grossesse et cela reste vrai toute la vie. Heureusement, comme vous l’avez vu au travers de ces recettes naturelles : à chaque étape de la grossesse, à chaque besoin, une solution naturelle. Faites-vous plaisir !

Je vous souhaite une belle route et une fin de grossesse sereine au naturel 💖

Future maman ou maman nostalgique : partagez votre expérience ici !

Comment avez-vous pris soin de vous avant et après la naissance ?

Photos : mesrecettesnaturelles.com, Lea Kelley, Wendy Wei & Lisa – Pexels.com

Vous aimez cet article ? Partagez-le 💖
1 réponse

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.