Devenir entrepreneur : comment savoir si vous êtes vraiment prêt ?

Certaines personnes passent leur vie à s’imaginer entrepreneur, sans oser se lancer. Vous avez des idées de business plein la tête et vous sentez que l’entrepreneuriat est fait pour vous ? Même si techniquement, tout le monde peut devenir auto-entrepreneur, avoir l’âme d’un chef d’entreprise et savoir diriger son activité avec passion vers la réussite, ce n’est pas à la portée de tout le monde. Avant de vous lancer sur le portail auto entrepreneur pour créer votre activité en 5 étapes, je vous propose 5 questions qu’on vous posera rarement, pour savoir si vous êtes VRAIMENT prêt à devenir entrepreneur.

Pour devenir entrepreneur, la 1ʳᵉ étape, c’est d’être au clair sur vos motivations

Depuis que j’accompagne les entrepreneures du naturel pour mettre leur activité sur la voie du succès, je vois malheureusement beaucoup de projets mal partis, qui finissent dans une impasse.

La donne a changé, et nombreux sont ceux qui rêvent d’être à leur compte

C’est une tendance de fond que la crise COVID a révélée. Nous voulons choisir !

C’est tellement évident quand on observe le comportement au travail de la génération Z, les millenials :

  • Ils veulent choisir leur cadre de travail : être autonome pour mener leurs missions, et pour gérer leur temps
  • Pouvoir aller au bureau ou rester à la maison
  • Être libre d’avoir du temps pour eux et leurs projets personnels, dans la journée, même quand ils sont au travail
  • Choisir un travail qui s’accorde avec leurs valeurs
  • Ils veulent participer à quelque chose qui a du sens, et qui change le monde
  • Et se sentir libres : le travail n’est qu’un moyen financier de vivre la vie qu’ils veulent !

La grosse différence, c’est que la génération Z ne rêve pas forcément d’être entrepreneur. Alors que nous, les générations précédentes, nous n’avons pas le même rapport au travail.

Comment vivre de sa passion ?
Pouvez-vous vivre de votre passion ?

Comment vous imaginez-vous entrepreneur ?

La liberté, la flexibilité, la recherche de sens ne nous semble pas faire partie du monde du travail. Et rares sont les employeurs qui savent répondre à cette attente.

Conséquence : lorsque l’on a l’impression d’étouffer dans un emploi salarié, la seule solution qui nous apparaît, c’est de créer nos propres règles et notre propre activité.

Mais attention : créer votre entreprise en réaction à une expérience douloureuse, c’est une fuite. Vous emporterez avec vous vos valises émotionnelles, vos blessures et les challenges à relever.

Je ne dis pas que vous mettre à votre compte n’est pas une bonne idée si vous sentez que votre travail actuel ne vous correspond pas. Au contraire, c’est ce qui vous donne l’élan et l’énergie d’entreprendre.

Mais créer votre business en réactif, sans vous poser les bonnes questions, c’est vous mettre dès le début dans une situation difficile.

Devenir entrepreneur : les 3 pièges qui vous attendent

Dès que vous n’avez plus de revenus qui tombent tout chaud sur votre compte bancaire tous les mois, vous devez endosser de nouvelles responsabilités, et éviter ces trois pièges qui vous attendent.

Entreprendre sans vous confronter à la vente

Cela peut sembler évident, mais je vous assure que cela ne l’est pas du tout.

Lorsque j’ai créé ma première entreprise en 2010, je détestais vendre. L’idée même de vendre me faisait horreur. J’y associais le démarchage désagréable, le comportement poussif et désintéressé du vendeur de bas étage, la manipulation grossière.

Au fond de moi : j’avais peur de vendre

Oui, je le sais maintenant. Je me cachais derrière toutes les bonnes raisons que je m’étais trouvée pour ne pas le faire.

Comme je venais du marketing, j’étais convaincue qu’un bon marketing suffirait à créer des ventes, sans avoir à vendre moi-même. Grosse erreur.

Qu’est-ce qui se produit lorsque vous êtes dans cette situation ?

  • Vous faites passer les tâches administratives en priorité
  • Vous passez trop de temps à travailler pour produire et livrer votre service ou votre produit
  • Vous remettez au lendemain les tâches qui vous demandent de prospecter, de vous exposer
  • Quand vous êtes face à un client : vous êtes mauvais ! Tout simplement. Ce qui vous conforte dans la peur de vous y confronter à nouveau, et l’envie inconsciente de vous esquiver.

Vous vous reconnaissez ?

La bonne attitude, c’est de mettre la vente en priorité dans votre journée.

Si vous sentez que c’est insurmontable pour vous, il va falloir travailler sérieusement votre mentalité d’entrepreneur.

Passer trop de temps à produire et pas assez à créer

Vous esquivez la vente en vous réfugiant dans la production ?

 » Il faut que je mette en place ce nouveau service, après, je pourrai … »

 » J’attends d’avoir mon site internet, pour …. »

 » Je dois d’abord m’occuper du client machin, avant de pouvoir … »

Les bonnes excuses pour procrastiner

Et ça, c’est une erreur.

Il n’y a plus personne pour vous guider avec un regard extérieur. Plus personne pour fixer vos priorités et organiser votre temps.

Cela tombe bien, c’est ce que vous vouliez en devenant entrepreneur. N’est-ce pas?

Sauf qu’à ce rythme, vous passez à côté de l’essentiel : construire les étapes de votre succès.

Ce n’est pas en gardant le nez dans le guidon, focus sur les micro-actions à réaliser, que vous développerez votre entreprise. Pire, avec une mauvaise gestion de votre temps, vous vous enfermez dans votre tour d’ivoire. Vous ne vous apercevez pas que le marché évolue, que vos clients ont des besoins et vous ratez des opportunités.

Alors, sans que vous l’ayez vu venir, vous vous trouvez noyé dans la compétition. Et vous croulez sous la charge de travail.

Être entrepreneur, c'est aussi pouvoir travailler n'importe quand et n'importe où.
Être entrepreneur, c’est aussi pouvoir travailler n’importe quand et n’importe où.

Devenir entrepreneur et partir à l’aventure sans boussole

Je sais très bien ce qui se passe dans votre tête au moment de la création de votre entreprise :

  • Vous êtes super excité et fier de tourner la page du travail salarié
  • Vous avez hâte de révéler au monde ce que vous allez faire
  • Vous pensez (plus ou moins consciemment) que votre projet est tellement génial, qu’il va fonctionner tout de suite

Et ça, c’est ce qui se traduit en chiffres quand vous construisez votre business-plan.

Combien de plans, j’ai pu voir, trop optimistes et déconnectés de la réalité.

2000 € par mois de revenus net réguliers, quand on est auto-entrepreneur, cela ne tombe pas du ciel et pas dans les premiers mois d’activité.

Et c’est là que vous avez besoin de votre boussole : la vision de chef d’entreprise.

Comment développer votre vision business quand vous êtes auto entrepreneur?

Ce n’est pas viser l’entrée en bourse, ni la recherche d’actionnaires.

Ce n’est pas chercher à optimiser le coût de la masse salariale. En tout cas, pas dans l’immédiat.

  • La vision du chef d’entreprise, c’est elle qui donne le cap.
  • La vision de chef d’entreprise, c’est la vision que vous avez pour vous et de ce que vous voulez atteindre.
  • C’est l’impact que vous voulez avoir sur votre marché. Et cela ne se traduit pas en une idée vague d’un certain montant de chiffre d’affaires ou d’un nombre d’unités vendues.
  • C’est quelque chose de profond, que vous avez à l’intérieur de vous et qui vous guide quand cela secoue, par gros temps.
Quels livres pour devenir entrepreneur ?
Quels livres pour devenir entrepreneur ?

5 questions indispensables pour savoir si vous êtes vraiment prêt à devenir entrepreneur

Pourquoi les questionnaires habituels ne suffisent pas

Quand vous réfléchissez à votre projet d’entreprise, on va vous demander classiquement si :

  • vous êtes prêt à travailler seul
  • vous avez une vision, une capacité à imaginer des solutions atypiques
  • si vous êtes créatif et résilient
  • si vous êtes résistant au stress
  • que vous aimez prendre des risques

N’est-ce pas ?

Si vous avez envie de vous tester sur ces paramètres, je vous conseille l’excellent test de la banque du Canada sur le modèle d’Yvon Gasse.

Vous obtiendrez votre position par rapport à la moyenne des entrepreneurs sur vos motivations, vos aptitudes et vos attitudes. Je suis rassurée, j’ai bien le profil entrepreneurial :).

Ces réponses vous permettent de cibler si créer une entreprise vous amènera trop loin de ce que vous êtes capable de faire aujourd’hui sans vous mettre en souffrance et en difficulté.

Entreprendre vous met face à vos zones d’ombre

Après deux créations d’entreprise, je pense fermement que créer son entreprise est un parcours de vie.

Plus exigeante qu’un thérapeute, votre entreprise vous amènera à affronter vos zones d’ombres et vos faiblesses. Vous devrez plonger au cœur de vous-même pour travailler votre énergie d’entrepreneur et faire sortir votre lumière.

Les petites histoires rassurantes que votre ego vous soufflent ne tiendront pas longtemps.

Créer votre entreprise c'est vous confronter à vos zones d'ombres
Créer votre entreprise vous mettra face à vos contradictions

Pour enfin faire sortir votre lumière

Il faut plusieurs activités, plusieurs projets avant d’atteindre le succès recherché.

Cela ne signifie pas mettre la clé sous la porte et repartir tête basse avec des dettes comme seul bagage.

Passer par plusieurs projets, c’est être capable de dessiner votre vision, et d’innover suffisamment pour créer un nouveau cycle de croissance.

Cela, je vous en parlerai plus tard. Ce serait trop long à expliquer ici.

Entreprendre au féminin : lady boss
Entreprendre au féminin : vive les lady boss !

C’est seulement en creusant profondément dans ce que vous savez faire et ce que vous pouvez apporter, que votre entreprise prendra le chemin du succès.

J’accompagne régulièrement des entrepreneures (hommes et femmes) pour remettre joie et abondance dans leur activité. Au travers de ma propre expérience et de tout ce que je peux observer, voici les 5 questions indispensables à vous poser avant d’envisager devenir entrepreneur et encore plus entrepreneure.

Faut-il être créatif pour être entrepreneur ?
Faut-il être créatif pour être entrepreneur ?

5 questions à vous poser pour démarrer votre projet d’entreprise

Ma méthode intuitive pour avoir de la clarté :

  • Prenez votre plus beau carnet et votre stylo préféré.
  • Installez-vous dans un endroit calme où vous ne serez pas dérangé.
  • Prenez quelques minutes pour vous centrer.
  • Puis posez chacune des questions par écrit, et laissez venir.
  • Écrivez librement tout ce qui vient, sans vous brider. Mais soyez précis et honnête envers vous-même. Faites venir en mémoire des exemples de situations vécues.

5 sujets de réflexion pour un entrepreneur sûr de lui

  1. Quelle est ma réaction quand les choses ne fonctionnent pas comme je l’ai imaginé ? Qu’est-ce que je ressens ? Qu’est-ce qui se passe dans ma tête ?
  2. Suis-je capable de passer du temps à réaliser une activité qui ne me plait pas ? Quelles sont les émotions qui viennent ? Qu’est-ce que je me dis sur moi ?
  3. Quelles sont les zones d’ombre de ma personnalité ? Dans quelle mesure peuvent-elles être un frein dans mon projet d’entreprise ?
  4. Pourquoi j’ai confiance en moi et en ma capacité à créer une activité extraordinaire ?
  5. Suis-je prêt(e) à mettre sous la lumière, à parler de moi et de ce que j’ai vécu ? Qu’est-ce que je ressens quand je dois me mettre en avant et défendre ce en quoi je crois ?
Comment diriger ton business, cap sur ton succès
Clique ici pour découvrir ce cours en ligne et apprendre comment diriger ton business, cap sur ton succès

Pour conclure, devenir entrepreneur est une aventure merveilleuse ! Elle vous fera grandir plus que toute autre chose. Et si vous sentez que vous avez quelque chose de fort à apporter, foncez. Sachez que comme toute part de lumière vient avec sa face sombre, une création d’entreprise peut aussi être très douloureuse et vous laisser des blessures à l’âme. Voilà pourquoi je vous invite dès à présent à revenir sur votre cœur et à vous poser les bonnes questions pour savoir si vous avez l’étoffe d’un entrepreneur. Si vous avez besoin de support pour éclaircir votre projet, réservez un appel de connexion gratuit avec moi. Si je peux vous aider, je vous le dirai.

Et vous ? Vous rêvez de liberté, de donner du sens à votre travail ? Vous pensez à vous mettre à votre compte ? Dites-le-moi dans les commentaires.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *