Savon mou impossible à démouler

Comment démouler un savon maison trop mou ?

Alors qu’il faisait très chaud, l’envie m’est venue de savonner. J’ai donc concocté deux savons naturels maison, selon mes envies du moment et les ingrédients que j’avais sous la main. Et me voici devant le problème n°1 des savonnières : impossible de les démouler; mon savon maison est trop mou ! Il n’y a rien de plus agaçant, j’ai ruminé toute la journée. Voici les 8 erreurs qui font qu’un savon fait maison reste mou et comment les corriger.

2 astuces à connaître pour durcir ses savons maison

1. L’ajout de sel rend votre savon plus dur

Le sel, dosé en petites quantités, permet d’obtenir une barre de savon dure, et facilite le démoulage.

2. Forcer la phase de gel durcit le savon

La phase de gel intervient lorsqu’on isole le moule à savon après l’avoir rempli pour le garder au chaud. Le savon va monter en température à partir du centre et progressivement vers les extrémités du moule. Les savons qui entrent en phase de gel seront plus durs et sortiront mieux du moule. Les couleurs prennent également une teinte plus soutenue mais aussi plus transparente.

Ci-dessous le test comparatif entre 2 savons : celui de gauche a été mis au frais, et celui de droite est passé par une phase de gel.

Choisir un moule pour savon maison

Le savon est entré en phase de gel : il est plus foncé au centre

Comment démouler un savon maison trop mou ?

En règle générale, un savon est prêt à être démoulé en 3-4 jours. Si votre savon colle encore aux bords du moule ou est mou au toucher, commencez par le placer quelques heures au réfrigérateur ou 15 minutes au congélateur.

Pour démouler un savon maison : tirez ensuite légèrement de chaque côté du moule pour créer un appel d’air. Retournez le moule et appuyer doucement sur le fond avec le plat de la main pour le faire descendre, tout en écartant les côtés pour éviter que les bords ne s’abiment.

Si votre savon est abîmé, il est encore possible de le récupérer ! Un savon frais se travaille comme de la pâte à modeler :) Avec des gants, pour éviter de laisser des traces de doigts sur votre savon, et un couteau plat vous pouvez recoller les morceaux et tracer des bords bien nets.

Colorant naturel savon à l'argile verte

Une fois remodelé et découpé, mon savon est plutôt bien rattrapé.

Faire des savons à froid est un exercice de patience. Il faudra attendre encore 4 à 6 semaines de cure avant de pouvoir l’utiliser, mais quelle belle récompense à la fin !

Et vous, quels sont les problèmes que vous avez rencontré avec vos savons ?

Envie d’apprendre à fabriquer vos savons naturels ?

Le programme Savons naturels est là pour vous aider.

En quelques semaines vous apprendrez à créer des savons épatants et à réaliser les designs les plus difficiles.

Regardez le programme des formations et inscrivez vous sur la liste pour être prévenu des prochaines inscriptions.

30 réponses
  1. dominique
    dominique dit :

    coucou Caroline

    quel bel article! je pense que tu as dit tout ce qu’il y avait a dire
    je prends l’astuce du sel ,moi je mets pratiquement chaque fois 1cas de miel….j’aime bien..

    et pour la phase de gel :et bien si certaines la craignent moi j’ai l’impression que mes savons ne rentrent jamais en phase de gel (bien qu’ ils chauffent bien pendant les premières heures)mais je ne retrouve jamais cet aspect un peu translucide (que j’aime bcp) des savons passés par cette phase…??

    ce qui me pose problème c’est de garder l’odeur (des huiles essentielles) dans le temps:si tu as un petit article sur ce sujet,je suis preneuse…………..car je crois que je fais un peu des mélanges insolites……..a bientôt ;-)

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Merci Dominique ????
      Pour forcer la phase de gel tu peux couvrir ton moule avec une planche en bois et l’isoler dans une serviette.
      Autre solution : dans le four éteint préalablement chauffé à 60°.

      Répondre
      • dominique
        dominique dit :

        la planche en bois et la serviette : je fais a chaque fois

        le four j’essayerai bien que j’ai déja essayé dans ma veranda qui cuit sous ce soleil de cet été 2018 sans différence mais je te dirai quoi pour le four

        a bientôt

        Répondre
  2. Chrystel Delhau
    Chrystel Delhau dit :

    Bonjour votre article est très intéressant . Quand vous écrivez si vous ajoutez de liquide lait ,aloe Vera etc il gafa déduire la quantité de liquide. Vous parlez de la quantité de liquide d’huile qui va être mélangee à la soude ( si j’utilise de la soude liquide ) ?

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Chrystel,
      Toutes mes excuses pour le délai de réponse. Votre commentaire était bloqué je ne sais pour quelle raison. Il faut déduire la quantité de liquide ajoutée de l’eau que vous préparez pour la lessive de soude. Exemple : je prépare un savon dans lequel j’ajoute 50 grammes de jus d’aloe-vera. Ma recette me donne 300 ml d’eau pour préparer ma soude. Je retire les 50 grammes (pour faire simple je compte 1 ml = 1 gr) et prépare ma lessive de soude avec 250 ml d’eau. Même si le jus d’aloe vera est ajouté à la trace. Effectivement, avec une soude déjà liquide c’est plus compliqué. Cela peut être une bonne idée de réduire un peu le surgraissage pour que le savon ne soit pas trop mou. Dans ce cas vous réduisez la quantité d’huile en vous référant à un calculateur pour rester au minimum à 5%.
      A bientôt !

      Répondre
  3. Hoarau Christine
    Hoarau Christine dit :

    Bonjour. Merci de partager votre savoir-faire. C est vraiment tres complet. Je suis reunionnaise et debute dans les savons maison. Je me sers de lessive de soude à 30 % et je n’ai fait pour l’instant des savons tt simple mais qu’avec la saponification à chaud. Vous voulez bien m’aider à reussir mes savons colorés avec argile rouge et bleu et aussi de la poudre hibiscus et de l’indigo. Pas dans le même savon bien sur. Merci beaucoup

    Répondre
  4. Marilou
    Marilou dit :

    Bonjour
    comment calculer la part de liquide à retirer pour la dissolution de la soude si je veux rajouter à la trace 70g de purée de carottes ?
    Merci de ton aide

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Marilou,

      Cela dépend de la qualité et de la consistance de la purée de carottes. Si vous la faites-vous même il faut savoir quelle est la quantité d’eau que vous ajoutez aux carottes pour obtenir une texture de purée.

      Je vous conseille de mettre votre savon au frais tout de suite pour éviter qu’il ne surchauffe (car vos carottes apportent aussi du sucre).

      A bientôt

      Répondre
      • marilou
        marilou dit :

        Bonjour Caroline et merci de votre réponse. Finalement, je n’ai pas diminué la quantité de mon liquide de dissolution de la soude car j’avais fait la purée de carottes à l’extracteur de jus et elle était bien sèche. ça a l’air d’avoir plutôt bien fonctionné. Je démoule mes savons ce soir mais ils ont déja une bonne tête ! J’ai suivi vos conseils : les mettre au frais au sous sol et quelques grammes de sel dans le liquide de la soude.
        merci et bonne journée

        Répondre
  5. Deborah
    Deborah dit :

    Bonjour Caroline,
    Merci beaucoup pour ce blog super intéressant ! J’ai un soucis de savons trop mous, mais c’est à l’utilisation qu’ils le sont… c’est-à-dire qu’ils ont de la peine à sécher sur le porte savon. Pourtant, l’huile de coco ou le beurre de karité sont utilisés et mes calculs sur le site mendrulandia sont corrects : les prévision de la dureté ou du séchage donne 49 à 51. Les savons sont tout de même jeunes : ils ont tous environ 6 ou 8 semaines… est-ce que tu sais de quoi cela pourrait-il venir ? est-ce que je dois les laisser en cure encore un moment pour qu’ils durcissent ? Merci beaucoup pour ta réponse !

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Deborah,

      Merci pour ton message.
      À mon avis il faut creuser 2 pistes. Si on élimine celle de la formulation il reste :
      – la durée de la cure. Plus on la prolonge, plus l’eau s’évapore du savon. Les conditions de la cure aussi sont importantes. Tes savons ne doivent pas être serrés les uns contre les autres pour que l’air circule. La température de la pièce ne doit pas être trop chaude et la pièce bien ventilée.
      -2 ème option : le porte savon. Il faut absolument qu’il soit drainant. C’est à dire qu’il comporte des rainures et des petits trous pour évacuer l’eau. Aères aussi bien ta salle de bain pour évacuer l’humidité.
      Bonne investigation et tiens moi au courant ????

      Répondre
      • Deborah
        Deborah dit :

        Merci de ta réponse… très rapide !
        Je peux en effet les laisser en cure un peu plus longtemps, ça les fera déjà plus sécher.
        Je suis entrain de me demander s’il ne s’agit pas de mon huile de coco. Je l’achète en vrac, liquide ! Est-ce que tu penses que ça a un impacte sur la solidité du savon ?

        Répondre
        • Caroline
          Caroline dit :

          C’est bien possible ! Je pense que c’est une huile de coco à laquelle on a enlevé des acides gras pour qu’elle reste liquide.

          Il existe plusieurs types d’huiles de coco :
          Pure, elle fond au dessus de 25 degrés. C’est celle qu’on décrit parfois par 76 degrees (Fahrenheit).
          L’autre est hydrogénée et fond au dessus de 34 degrés (92 Fahrenheit) comme la vegetaline (mais pas bio du tout !) . Elle donne des savons plus durs.

          Donc inversement, ton huile de coco liquide doit y être pour quelque chose ????

          Répondre
  6. Deborah
    Deborah dit :

    Super merci beaucoup ! et mince pour mon huile de coco alors… bon je vais mettre mes savons de côté et les oublier un peu pour l’instant. On verra si le temps les fera durcir. Merci beaucoup en tout cas, grâce à toi j’ai compris mon problème.

    Répondre
  7. Polonio
    Polonio dit :

    Bonjour, article très intéressant je suis novice dans la confection de savon et pour commencer j’ai voulu utiliser une recette qui ne manipuler pas de soude caustique, j’ai donc utilisé une recette sans soude avec de la glycérine.
    250g de glycérine
    Gel de 4 feuille d’aloe vera
    4 cuillère à soupe de miel
    100ml d’huile d’olive
    Le zeste d’un citron.
    Mon savon reste mou impossible à démouler comment puis faire pour le modifier ? Ou puis je l’utiliser comme ça. Merci pour votre réponse

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Je ne suis pas une spécialiste du savon à la glycérine. Je ne pense pas que vous puissiez le solidifier à moins de tout refondre en ajoutant plus de glycérine solide. Il doit y avoir trop d’eau dans votre recette avec l’aloe vera.
      Vous pouvez l’utiliser tel quel si vous y arrivez :)

      Répondre
  8. Amélie
    Amélie dit :

    Bonjour
    Merci pour vos astuces !
    A deux reprises, je me retrouve avec un savon mou difficile à démouler alors que la recette a déjà été testée.
    Pour le sel, vous indique 5g pour 500 gr d’huile. Doit on compter comme huile les beurres de Karite, coco, et tous les huiles/beurres solides ???
    Merci beaucoup

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Amélie,

      Je compte 5 grammes de sel pour 500 g d’huiles végétales. Il faut compter toutes les huiles végétales de votre recette, y compris les beurres.

      Répondre
  9. yves
    yves dit :

    Bonjour,
    Comment puis-je garder la couleur des herbes et des pétales de fleur que j’ajoute dans mes savons la couleur change a cause de la soude as-tu une astuce?Merci

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Yves,

      Vous ne pouvez pas. Les pétales de calendula résistent bien. La lavande pas du tout.
      Celles que vous mettez sur le dessus du savon ne seront pas altérées par la soude.

      À bientôt
      Caroline

      Répondre
  10. PROSPER
    PROSPER dit :

    Bonjour Caroline

    Infiniment merci pour toutes ces astuces
    je suis novice dans la fabrication des savons à froid. J’aimerai savoir comment calculer les quantités d’huiles et de soude et des autres ingrédients exactement. par ailleurs pourrais-tu me dire comment prévoir la durée de séchage de mes savons.

    j’ ai pris note des astuces de durcissement du savon que tu as donné plus haut, moi je pensais qu’on pouvait ajouter de la soude caustique. Mais on m’a plutôt conseille d’utiliser du silicate car ça durcit la patte, mais en vain mon savon est toujours mou. Ou je ne le met pas au bon moment? Peut-être?

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Prosper,

      Il ne faut surtout pas ajouter de la soude caustique pour durcir un savon ! Il risque d’être inutilisable et dangereux pour la peau.
      C’est très important de respecter le bon dosage de soude et d’eau par rapport à la quantité d’huiles.
      Et pour cela, pas de secret, il faut vous aider d’un bon calculateur. Vous trouverez plus d’informations sur la façon de l’utiliser dans cet article
      http://bit.ly/calculateur-savon

      Quel type de silicate utilisez-vous ?
      Je pense qu’il faut revoir la composition de vos recettes avec un calculateur pour vérifier l’équilibre eau / soude. Si le savon reste très mou vous pouvez faire une petite réduction d’eau (-10%) et ajouter du sel dans la solution de soude.
      Surtout faites attention à ce que vous expérimentez, et respectez bien toutes les consignes de sécurité que vous trouverez sur cette page : http://bit.ly/savon-apprendre-les-bases

      Répondre
  11. Estelle
    Estelle dit :

    Bonjour,
    tout d’abord merci pour votre article et votre site internet en général.
    Mon interrogation, se porte sur la cure. Je doute toujours, les faire cuire et dans mon garage à l’air libre où il fait 10*C ou dans une boîte en carton percer un peu plus au chaud à la maison (22*C)?

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Estelle,

      Quand vous dites les faire cuire, c’est bien la méthode à chaud que vous utilisez ? Dans ce cas il n’y a pas de cure.

      J’opterais pour le garage avec une bonne circulation d’air, à condition que la pièce ne soit pas humide.
      Si c’est chez vous, ne les mettez pas das une boite. Il faut qu’ils puissent sécher à l’air libre. Si vous craignez qu’ils ne prennent la poussière essayez de leur trouver un coin sur une étagère. J’ai déjà vu des personnes qui les faisaient sécher sous leur lit ! Mais ça doit sentir fort :)

      Répondre
  12. Charlotte
    Charlotte dit :

    Bonjour! Merci pour ce blogue et les conseils!
    J’ai raté un savon pour la première fois, et je ne comprends pas pourquoi!
    J’utilise la recette de Coop coco (recette que j’ai fait plusieurs fois et ça a toujours bien fonctionné!). Je change les huiles essentielles et les colorants seulement. Cette fois-ci, j’ai séparé la recette en deux, pour faire un marbrage. Donc la seule différence entre mes deux moitiés de recettes étaient les colorants puisque j »ai séparé en deux mon mix d’huiles essentielles. Mon 1er mélange avec paprika, argile jaune et mon 2ème était avec du charbon activé. J’ai coulé dans mon moule à trace épaisse. Ensuite j’ai fait mon deuxième mix et j’ai coulé par dessus. Je me disais qu’en laissant du temps entre les deux mon 1er mix allait durcir légèrement et donc je pourrais couler mon 2ème mix sans avoir peur de déformer mon premier mix ou que les deux se mélangent (mon désir était d’avoir deux étages bien distincts). Mon 1er mix a effectivement durcit légèrement avant que je coule mon 2ème mix. Mais 24h plus tard, mon 2ème mix (charbon) était très dur, et mon 1er (paprika, argile jaune) avait la texture d’une compote de pomme…
    Je ne sais pas ce que j’ai fait comme erreur. Probablement mal calculé la 1/2 portion de soude+eau? Mais j’ai limpression que non! Ou est-ce qu’il aurait fallu ne pas attendre avant de couler mon 2ème mix? (est-ce que le 1er mix aurait refroidit, et ensuite rechauffer lorsque le 2ème mix la recouvert?) OU aurait-il autre chose qui aurait pu provoquer cette réaction? Je n’ai jamais fait de recette qui on fait que le savon devienne aussi mou!
    Merci d’avance pour les conseils!!

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Charlotte,
      Il y a une grosse différence de comportement entre les deux colorants. Le charbon végétal est très absorbant et durcit le savon rapidement. A l’inverse, si vous avez dilué l’argile jaune dans de l’eau pour la réhydrater, ce côté du savon est plus mou et plus long à sécher.
      Quelques pistes à explorer : si vous avez dilué l’argile dans l’eau, faire une réduction d’eau d’autant. 2ème réaction, 24 h cela me semble tôt pour démouler. J’attends facilement 3 à 4 jours.
      La technique employée (les 2 couches) n’a pas d’incidence sur le séchage des deux parties. Cela vient du choix des colorants et de la part d’eau.
      Pour faire plus simple, vous pourriez préparer une seule pâte à savon que vous divisez en deux pour la colorer, plutôt que de faire 2 mélanges de soude.
      Encore une idée : le fait de forcer le gel permet de durcir le savon.

      Voilà … un vrai jeu de piste :) Dites-moi si vous refaites cette recette avec un résultat différent.

      Répondre
  13. Landrice
    Landrice dit :

    Bonjour, j’ai fait un savon avec 500g d’huile, 15% de sel, et 9% de sucre. Mon savon est bien solide. Le seule problème il transpire à tout moment. C’est quoi l’origine de cette transpiration ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.