Savon mou impossible à démouler

Comment démouler un savon maison trop mou ?

Alors qu’il faisait très chaud, l’envie m’est venue de savonner. J’ai donc concocté deux savons naturels maison, selon mes envies du moment et les ingrédients que j’avais sous la main. Et me voici devant le problème n°1 des savonnières : impossible de les démouler; mon savon maison est trop mou ! Il n’y a rien de plus agaçant, j’ai ruminé toute la journée. Voici les 8 erreurs qui font qu’un savon fait maison reste mou et comment les corriger.

Savon maison trop mou : 8 erreurs à éviter

1. Votre recette ne contient que des huiles liquides

Votre savon fait maison est impossible à démouler et vous avez choisi une recette de savon qui ne contient que des huiles liquides ?

Les huiles solides à température ambiante permettent au savon de sortir plus vite du moule. Il s’agit par exemple du beurre de karité, de l’huile de coco, huile de palme et du beurre de cacao. L’exception à la règle : l’huile d’olive et l’huile de ricin produisent une barre de savon dure après la période de cure. Il faudra quand-même prévoir quelques jours supplémentaires avant de le démouler.

Pour obtenir des savons durs et faciles à démouler, la formulation de votre savon maison doit contenir une part importante d’huiles solides et/ou d’huile d’olive (> 50%).

2. Votre savon est trop surgraissé

Le surgraissage du savon, c’est la part d’huiles in-saponifiées de votre savon, c’est à dire qui ne sont pas transformées par la réaction chimique entre les huiles et la soude. Plus le taux de surgraissage est élevé plus le savon sera doux pour la peau, et plus il sera mou. Je formule mes recettes à 5% de surgras. Je trouve que c’est le bon équilibre entre une barre de savon suffisamment ferme et une formule douce pour la peau. Vous pouvez monter jusqu’à 7% de surgras, mais sachez qu’il sera plus difficile à démouler et fondra plus vite au contact de l’eau.

3. Vous avez versé trop d’huiles dans votre savon

Première erreur possible : vous vous êtes trompé au moment de la pesée de vos huiles, et avez ajouté trop d’huiles à votre recette. Cela m’est arrivé avec ma vieille balance de cuisine qui avait tendance à se remettre à zéro en cours de pesée …

Deuxième erreur possible liée aux colorants pour votre savon : les colorants en poudre sont dissous au préalable dans une cuillère à soupe d’huile. Si vous ajoutez beaucoup de colorants, il faut penser à retirer la quantité d’huile de la formule du savon. Autrement cela revient à augmenter le surgraissage de votre recette.

4. Vous n’avez pas mis assez de soude dans votre savon

Si vous vous êtes trompé au moment de peser la soude il est possible qu’il n’y en ait pas assez. Mais pas de panique, cela revient à augmenter le surgraissage de votre savon. Vous obtenez un savon mou mais doux pour la peau.

5. Vous avez versé trop d’eau dans votre savon

Même erreur au moment de la pesée : vous avez ajouté trop d’eau. Lors de l’élaboration de votre recette de savon, le calculateur utilisé vous propose une fourchette de liquides à intégrer. Je choisis une réduction d’eau de 15%, que j’ajuste selon les additifs de ma recette.

6. Vous avez ajouté des additifs (lait, légumes, fruits …)

Si vous avez ajouté à votre savon des additifs naturels tels que du lait, de l’aloe-vera, des purées de fruits ou de légumes, vous avez aussi augmenté la part de liquides de votre recette. Dans ce cas il faut penser à déduire une partie ou la totalité du poids de ces liquides de votre recette de savon.

Jus d'aloe vera maison

7. Vous avez choisi un moule à savon inadapté

Le type de moule à savon utilisé pour vos savons maison joue sur le temps de séchage. Il existe des moules à savon en silicone, en plastique ou des moules en bois. Avec les moules en plastiques il faut compter jusqu’à une semaine de séchage avant démoulage du savon.

Les moules en silicone ne laissent pas passer l’air et gardent le savon plus mou. Il faut compter 4 jours en moyenne avant de démouler votre savon. Un moule en bois chemisé de papier permet un démoulage rapide.

A vous de choisir votre moule à savon selon les propriétés de votre recette et la façon dont réagira le savon.

8. Votre savon a eu trop chaud

Enfin la température joue sur le séchage du savon. Lorsqu’il fait chaud, votre savon aura plus de facilité à entrer en phase de gel, ce qui est plutôt une bonne chose pour obtenir un savon ferme.

Mais les savons ont besoin d’une bonne ventilation et d’une température modérée pour sécher correctement. J’en ai fait l’expérience avec mes deux savons placés dans un moule en silicone. Je les ai donc mis au réfrigérateur quelques heures pour pouvoir les démouler 🙂

2 astuces à connaître pour durcir ses savons maison

1. L’ajout de sel rend votre savon plus dur

Le sel, dosé en petites quantités, permet d’obtenir une barre de savon dure, et facilite le démoulage.

Mon secret : j’ajoute 5 g de sel fin pour 500g d’huiles de ma recette, à dissoudre dans l’eau avant de verser la soude.

Par exemple, dans mes recettes de savon qui contiennent 850 g d’huiles végétales, j’ajoute 9 g de sel dans l’eau avant de verser les perles de soude.

2. Forcer la phase de gel durcit le savon

La phase de gel intervient lorsqu’on isole le moule à savon après l’avoir rempli pour le garder au chaud. Le savon va monter en température à partir du centre et progressivement vers les extrémités du moule. Les savons qui entrent en phase de gel seront plus durs et sortiront mieux du moule. Les couleurs prennent également une teinte plus soutenue mais aussi plus transparente.

Ci-dessous le test comparatif entre 2 savons : celui de gauche a été mis au frais, et celui de droite est passé par une phase de gel.

A savoir : si votre savon fait maison contient du lait ou du sucre (présent dans le miel ou dans les fruits), il va naturellement monter en température. Dans ce cas il est préférable d’éviter cette phase de gel en plaçant votre savon au frais pour éviter qu’il ne surchauffe.

Choisir un moule pour savon maison

Le savon est entré en phase de gel : il est plus foncé au centre

Comment démouler un savon maison trop mou ?

En règle générale, un savon est prêt à être démoulé en 3-4 jours. Si votre savon colle encore aux bords du moule ou est mou au toucher, commencez par le placer quelques heures au réfrigérateur ou 15 minutes au congélateur.

Pour démouler un savon maison : tirez ensuite légèrement de chaque côté du moule pour créer un appel d’air. Retournez le moule et appuyer doucement sur le fond avec le plat de la main pour le faire descendre, tout en écartant les côtés pour éviter que les bords ne s’abiment.

Si votre savon est abîmé, il est encore possible de le récupérer ! Un savon frais se travaille comme de la pâte à modeler 🙂 Avec des gants, pour éviter de laisser des traces de doigts sur votre savon, et un couteau plat vous pouvez recoller les morceaux et tracer des bords bien nets.

Colorant naturel savon à l'argile verte

Une fois remodelé et découpé, mon savon est plutôt bien rattrapé.

Faire des savons à froid est un exercice de patience. Il faudra attendre encore 4 à 6 semaines de cure avant de pouvoir l’utiliser, mais quelle belle récompense à la fin !

Et vous, quels sont les problèmes que vous avez rencontré avec vos savons ?

5 réponses
  1. dominique
    dominique dit :

    coucou Caroline

    quel bel article! je pense que tu as dit tout ce qu’il y avait a dire
    je prends l’astuce du sel ,moi je mets pratiquement chaque fois 1cas de miel….j’aime bien..

    et pour la phase de gel :et bien si certaines la craignent moi j’ai l’impression que mes savons ne rentrent jamais en phase de gel (bien qu’ ils chauffent bien pendant les premières heures)mais je ne retrouve jamais cet aspect un peu translucide (que j’aime bcp) des savons passés par cette phase…??

    ce qui me pose problème c’est de garder l’odeur (des huiles essentielles) dans le temps:si tu as un petit article sur ce sujet,je suis preneuse…………..car je crois que je fais un peu des mélanges insolites……..a bientôt 😉

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Merci Dominique 😀
      Pour forcer la phase de gel tu peux couvrir ton moule avec une planche en bois et l’isoler dans une serviette.
      Autre solution : dans le four éteint préalablement chauffé à 60°.

      Répondre
      • dominique
        dominique dit :

        la planche en bois et la serviette : je fais a chaque fois

        le four j’essayerai bien que j’ai déja essayé dans ma veranda qui cuit sous ce soleil de cet été 2018 sans différence mais je te dirai quoi pour le four

        a bientôt

        Répondre
  2. Chrystel Delhau
    Chrystel Delhau dit :

    Bonjour votre article est très intéressant . Quand vous écrivez si vous ajoutez de liquide lait ,aloe Vera etc il gafa déduire la quantité de liquide. Vous parlez de la quantité de liquide d’huile qui va être mélangee à la soude ( si j’utilise de la soude liquide ) ?

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Chrystel,
      Toutes mes excuses pour le délai de réponse. Votre commentaire était bloqué je ne sais pour quelle raison. Il faut déduire la quantité de liquide ajoutée de l’eau que vous préparez pour la lessive de soude. Exemple : je prépare un savon dans lequel j’ajoute 50 grammes de jus d’aloe-vera. Ma recette me donne 300 ml d’eau pour préparer ma soude. Je retire les 50 grammes (pour faire simple je compte 1 ml = 1 gr) et prépare ma lessive de soude avec 250 ml d’eau. Même si le jus d’aloe vera est ajouté à la trace. Effectivement, avec une soude déjà liquide c’est plus compliqué. Cela peut être une bonne idée de réduire un peu le surgraissage pour que le savon ne soit pas trop mou. Dans ce cas vous réduisez la quantité d’huile en vous référant à un calculateur pour rester au minimum à 5%.
      A bientôt !

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez si vous aimez
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 2
    Partages