blanchir le linge naturellement

SOS lessive maison : comment blanchir le linge naturellement ?

Le passage à la lessive maison demande quelques ajustements dans la routine de préparation du linge. C’est d’ailleurs un peu surprenant quand on avait juste l’habitude de jeter son linge dans le tambour de la machine avec un peu de lessive. Après plusieurs années de lessive maison au savon, le seul vrai problème que j’ai rencontré c’est d’arriver à blanchir le linge. Dans cet article je vous explique pourquoi certains textiles jaunissent lavages après lavages, ce qu’il faut faire pour l’éviter et comment raviver naturellement du linge qui a jauni. Retroussez vos manches, c’est parti !

La lessive ne lave pas plus blanc que blanc

Deux processus sont à l’œuvre pour jaunir votre joli linge blanc. Et vous allez voir que les lessives industrielles contiennent des ingrédients qui corrigent l’aspect jauni du linge. Mais heureusement, on peut arriver au même résultat avec des ingrédients naturels.

 

Le linge qui jaunit : un processus naturel

Les résidus de lessive sur le linge peuvent réagir avec l’air, la poussière et jaunir le linge. Cela peut arriver même avec le linge bien plié dans un placard.

Sachez que les lavages répétés ouvrent les fibres des textiles et accélèrent le processus.

Pourtant les lessives maison ne sont pas plus coupables que les autres. En revanche, les lessives industrielles contiennent des ingrédients qui aident à maintenir la blancheur du linge.

 

La transpiration laisse des taches jaunes sur les vêtements

Rassurez-vous, la sueur n’est pas jaune. Ce sont les sels de la sueur et les bactéries sur la peau qui réagissent avec les textiles et les ingrédients de votre déodorant. D’ailleurs, les déodorants qui contiennent des sels d’aluminium favorisent l’apparition des auréoles jaunes sous les bras. Comme en plus ils sont nocifs pour votre santé, c’est une raison de plus de ne pas les utiliser ! (Essayez plutôt ma recette de déodorant naturel).

Les lessives industrielles contiennent des enzymes qui vont couper les molécules organiques et dissoudre les graisses. Comment faire avec une lessive maison ? Quand le linge est sale (taches de gras, de transpiration) il faut donner un coup de boost à votre lessive pour l’aider à éliminer ces résidus. Car si vous ne le faites pas, votre linge risque de s’encrasser et de jaunir. Je vais vous expliquer comment faire pour garder un linge blanc et propre, même avec une lessive maison.

 

Comment enlever une tache de transpiration

A droite : avant, avec une vilaine tache / A gauche : après mon traitement de choc

 

Mais comment faisaient nos arrières grands-mères pour avoir du linge blanc ?

Une histoire d’optique

Les lessives industrielles contiennent un colorant bleu, qui par effet d’optique corrige l’aspect jaune du linge. C’est ce qu’on appelle les azurants optiques.

Et bien nos arrières (arrières) grand-mères faisaient pareil. C’est-à-dire qu’elles ajoutaient un peu de bleu issu de l’indigotier ou de l’outremer dans l’eau de rinçage du linge. Vous pouvez tenter l’expérience en ajoutant quelques gouttes d’encre bleue (effaçable – attention pas de turquoise) à votre lessive.

J’ai poussé l’expérience jusqu’à tester les vraies Reckitt’s Crown Blue Tablets (qui ne sont plus produites et que l’on trouve à prix d’or en Angleterre). Quand j’ai ouvert le paquet, cela m’a paru quand même très très bleu .. donc je suis partie sur ¼ de tablette dans le compartiment rinçage de ma machine.

Reckitt's crown blue : les pastilles bleues qui blanchissaient le linge

Reckitt’s crown blue : les pastilles bleues qui blanchissaient le linge

Le résultat ? c’est vrai que le linge prend une coloration bleutée, qui au final blanchit. C’est très bien pour raviver le linge blanc qui a jauni ainsi qu’en entretien. Vous pouvez obtenir un résultat similaire (mais moins prononcé) avec quelques gouttes d’encre bleue effaçable. Mais, la répartition du bleu est assez inégale sur les tissus. Il faut faire attention à ne pas trop charger le tambour de votre machine pour que tous les textiles soient bien imprégnés.

 

Et de gros bras …

Avant de chercher à corriger la couleur du linge, il faut commencer par bien le détacher le linge. Pour cela je vous propose de sortir l’arsenal gros bras des ingrédients naturels. J’ai nommé : cristaux de soude et percarbonate de soude.

 

Pour la petite histoire : du temps des grandes lessive

L’opération était vraiment très physique et laborieuse. Les femmes utilisaient des ingrédients naturels pour laver le linge : de la lessive de cendre, de la potasse, des racines de saponaire pour les lainages, du laurier pour parfumer …

Et pour blanchir le linge, on ajoutait des décoctions d’orties et du bleu pour l’azurage. Avec la première guerre, la lessive est devenue plus simple par manque de temps. C’est à ce moment que les cristaux de soude sont entrés en scène. Les lessives de synthèse arrivent elles, au début des années 1950.

solutions pour blanchir le linge : cristaux de soude et percarbonate de soude

Avec le borax, la lessive est un plaisir (enfin si on veut bien les croire …).
Le borax est un alcali naturel, irritant et cancérigène. Il vaut mieux le remplacer par des cristaux de soude et du percarbonate de soude pour obtenir un linge propre et blanc.
Publicité – USA – 1891

On laissait macérer toute la nuit. Le linge était dépoté le lendemain avec une pince en bois à longues branches et mis dans des sacs de grosse toile ou des paniers d’osier.
Le jour suivant, il était transporté à la rivière ou au lavoir. Les laveuses procédaient alors au savonnage, au dégorgeage et au rinçage. Elles prenaient leur battoir, leur pain de savon, leur brosse de chiendent et leur boîte ou selle à laver (carrosse) pleine de paille, munie d’une planche ou non, dans laquelle elles s’agenouillaient. Elles tendaient le linge à bout de bras, le laissaient flotter dans l’eau froide, le frottaient et le pressaient sur la selle avec la brosse. Elles le rinçaient en le tordant et en le frappant avec le battoir pour le débarrasser de l’eau de lessive. Elles pouvaient aussi travailler debout, la selle posée sur des tréteaux.

Puis c’était l’azurage. On plongeait dans l’eau de chaque baquet de rinçage un sac de bleu contenant une poudre bleue provenant de l’indigotier ou de l’outremer, pour rendre le linge encore plus blanc.

Conformément aux préceptes de Diderot et d’Alembert, le linge était étendu à plat sur un pré, arrosé à plusieurs reprises avec un arrosoir de jardinier et retourné deux ou trois fois sens dessus dessous. Pendant trois jours, le soleil et l’eau achevaient de lui donner un lustre et un blanc très parfait. (viepaysanneautrefois.free.fr)

 

Mon programme pour entretenir la blancheur du linge

1. Lavez votre linge le plus chaud possible

Vérifiez les étiquettes des vêtements, et triez ceux qui peuvent supporter un lavage à 60° ou à 90° (en principe le coton).

Pour ceux qui ont la flemme de préparer leur lessive maison eux-même, voici une très bonne alternative de lessive écologique en poudre de la Droguerie Écologique qui promet 80 lavages pour un peu moins de 9 €. A commander sur slow-cosmetique.com

Lessive écologique en poudre

 

2. Cristaux de soude et percarbonate de soude

Toujours pour les textiles qui le supportent (c’est à dire le linge clair, tout ce qui ne contient pas de soie ou de laine), ajoutez 2 cuillères à soupe de cristaux de soude et une cuillère à soupe de percarbonate de soude, dans le tambour de la machine. Et ceci, en plus de votre lessive maison.

En effet, les cristaux de soude vont dissoudre les graisses et permettre d’enlever les taches difficiles. La saleté sera ensuite éliminée plus facilement par le savon dans l’eau de lavage. Le percarbonate de soude, lui, est un agent blanchissant (comme l’eau oxygénée).

D’ailleurs les cristaux de soude peuvent vous rendre de nombreux services chez vous. C’est vraiment un indispensable à avoir dans vos placards. Consultez cet article pour voir tous les problèmes que vous pouvez résoudre avec des cristaux de soude.

J’utilise beaucoup les cristaux de soude de la droguerie écologique. Mais il faut savoir qu’ils sont concentrés et qu’il faut diviser par trois les quantités.

 

 

SOS, comment blanchir le linge jauni ?

Commencez par un bain aux cristaux de soude

  • Dans une grande bassine, versez de l’eau chaude mais pas bouillante et préparez une solution concentrée de cristaux de soude. Comptez 150 g à 200 g de cristaux de soude pour 1 litre d’eau. Attention à bien trier vos vêtements. Les lainages, la soie, ne supporteront pas la rencontre avec les cristaux de soude. Les tissus fortement colorés risquent aussi de ne pas aimer.
  • Mélangez bien, ajouter votre linge (en coton et de couleur clair si vous avez bien suivi) ; et laissez tremper au moins 1 heure, jusqu’à ce que l’eau refroidisse.
  • Lavez ensuite en machine, en ajoutant une cuillère à soupe de peroxyde de soude à votre lessive maison.
  • Vous pouvez verser dans votre adoucissant maison quelques gouttes d’encre bleu effaçable (attention pas bleu turquoise). Uniquement pour le linge blanc.
blanchir le linge avec des cristaux soude

Blanchir le linge, étape 1 : faire trempette avec des cristaux de soude

Si le linge est encore jauni, faites-le bouillir avec du percarbonate de soude

  • Si en sortie de la machine, vous trouvez que votre linge est encore un peu terne, refaites-lui faire trempette. Mais cette-fois ci vous allez sortir les agents blanchissants : percarbonate de soude. Pour cela, comptez une cuillère à soupe pour 2 litres d’eau. Portez à ébullition, puis laissez tremper votre linge à feu doux pendant 30 minutes au moins.
  • Rincez-bien à la main ou en machine.
  • Laissez sécher si possible au soleil, qui est aussi un agent blanchissant naturel.
blanchir le linge avec du percarbonate de soude

Blanchir le linge, étape 2 : le bain bouillant au percarbonate de soude

3 autres solutions pour blanchir le linge fragile :

  • Blanchir avec de la levure chimique : laissez tremper toute la nuit dans une bassine remplie d’eau chaude (mais pas bouillante), à laquelle vous ajoutez 2 sachets de levure chimique
  • Détacher au lait : imbibez le linge de lait et laisser sécher. Rincer et laver en machine.
  • Raviver avec du citron : laissez tremper le linge avec du jus de citron et du gros sel.

Je n’ai pas testé ces dernières méthodes. Si vous, vous l’avez fait dites-le moi dans les commentaires.

 

Stocker le linge blanc avec soin pour éviter qu’il ne jaunisse

Les draps et les nappes blanches que vous n’utilisez pas souvent peuvent jaunir. Pour éviter l’oxydation du linge, il faut les emballer avec soin, bien serrées dans du papier de soie. Une autre alternative : assurez-vous que votre linge soit bien propre, puis placez-le dans une housse.

Cela vaut le coup d’appliquer le même traitement aux chemises et t-shirts blancs que vous n’utilisez pas pendant une saison.

 

Et vous, comment faites-vous pour garder votre linge bien blanc ?

 

 

Crédits photo : mesrecettesnaturelles.com; Logan Nolin – Unsplash

 

 

 

 

Partagez si vous aimez
  •  
  •  
  •  
  •   
19 réponses
  1. Vie QuatreSixQuatre
    Vie QuatreSixQuatre dit :

    Le bleu, beaucoup de familles l’utilisent encore, en Afrique et autour.
    A Madagascar, dont la latérite rouge est particulièrement collante, je me suis longtemps demandée comment faisaient les gens pour être toujours aussi impeccables, en blanc éclatant très souvent.
    Les femmes utilisent du bleu, et laisse le linge tremper dehors les nuits de pleine lune.
    Blanchiment garanti !

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Je savais que le soleil blanchissait le linge, mais pas la pleine lune !
      C’est vrai qu’ils suffit d’observer comment certaines populations font les choses simplement pour revenir à l’essentiel. Merci pour ton commentaire.

      Répondre
  2. Aline
    Aline dit :

    Personnellement, j’ai surtout ce problème avec les sous-vêtements qui deviennent gris à la longue… pas très sexy ;-) Je vais tester tes conseils ! Vraiment étonnant cette idée de mettre de l’encre dans la lessive, je n’aurais jamais osé !

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Hello Aline,
      C’est le même principe que les boules bleues qui étaient utilisée avant pour blanchir le linge. A tester progressivement pour trouver le bon dosage, et sur du linge blanc seulement.
      A bientôt

      Répondre
  3. Carine
    Carine dit :

    Merci pour ces conseils.
    Je fais ma lessive depuis peu et il y a des cristaux de soude dans la recette. Il n’y en a pas dans la tienne ? C’est pour cela que tu rajoutes les cristaux de soude dans ton tambour ?
    Pour l’instant, je n’ai pas vu mes vêtements devenir plus jaunes (mais à vrai dire, je ne porte pas beaucoup de blanc…)

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Carine,
      Il y a des cristaux de soude dans ma recette de lessive maison. Mais pour le linge qui est tâché ou qui a besoin d’être lavé en profondeur (le coton) je rajoute un peu de cristaux de soude pour que ma lessive soit plus efficace. Je ne le fais pas pour tous les textiles car certains pourraient être abîmés.
      C’est super que tu utilises une lessive maison. Tu en es contente ?

      Répondre
      • Carine
        Carine dit :

        Oui, j’en suis très contente. Efficace, meilleur marché, plus écologique… que des avantages.
        Pour les tâches, je mets simplement un peu de ma lessive maison sur la tâche avant lavage (comme un détachant avant lavage en fait) et en général c’est suffisant.
        Ma lessive est composée de savon Marseille, cristaux de soude et bicarbonate + huiles essentielles citron, lavande et tea tree. :)

        Répondre
  4. Sophie
    Sophie dit :

    Merci pour cet article ! Je ne connaissais pas ces deux méthodes (blanchir avec de la levure chimique et détacher au lait). Pour l’instant cristaux de soude et le percarbonate de soude suffisent. Je sais que j’ai d’autres options si jamais :)

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Merci Barbara,
      Pour blanchir du linge qui est devenu terne ou tâché, je te conseille de le faire bouillir avec du percarbonate et de laisser tremper.
      Si tu en ajoutes simplement dans le tambour de ta machine, c’est plus pour l’entretien quotidien mais cela ne suffira pas pour rattraper ton linge.

      A bientôt !

      Répondre
  5. Aurélie Betsch
    Aurélie Betsch dit :

    Cet article tombe à pic car je me demandais que faire des chemises de mon mari qui ont terni et j’étais résignée à les jeter. Je vais donc tester les méthodes que tu proposes ici ! J’espère que ça leur donnera une seconde vie.

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Laura,

      Pas sûre, j’ai peur que ce soit très pigmenté. Ou alors à tester avec une toute petite quantité sur du linge qui ne craint pas trop.
      A bientôt

      Répondre
  6. Julie
    Julie dit :

    Merci pour cet article ! Je ne savais pas quoi faire avec mon chemisier blanc préféré qui a jauni, je vais tester cela. je ne savais pas qu’il pouvait y avoir toutes ces solutions. J’essaie d’acheter moins de produits ménagers mais avec tout ce qu’il y a sur internet, je ne savais pas par où commencer. Merci!

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *