Recette de baume cicatrisant et apaisant à l'achillée

Un des basiques de la trousse de secours se trouve dans votre jardin ou au bord du chemin : l’Achillée millefeuille. Cette jolie plante très commune dans nos campagnes est pleine de surprises et peut vous rendre bien des services. Calme l’inflammation, stoppe le sang et aide la peau à se réparer … Ah, si seulement on pouvait l’avoir toute l’année sous la main, ce serait bien pratique ! Eh bien, c’est possible. Il suffit d’en faire un baume apaisant pour les petits bobos : coupures, égratignures, piqûres … Merci Madame Achillée. Voici une recette facile de baume apaisant maison.

L’herbe aux charpentiers : si tu te coupes, je te soigne

Certaines plantes nous interpellent plus que les autres. On pourrait même dire qu’elle nous appelle. L’Achillée est de celles-ci. Cette jolie plante, très commune dans nos jardins et nos campagnes est une merveille à elle toute seule !

Etonnante feuille profondément découpée qui ressemble à un assemblage de mille petites feuilles.

On l’appelait jadis l’herbe aux charpentiers, l’herbe aux militaires, l’herbe au soldat … bref, l’herbe de ceux qui risquent fort de se blesser.

L’Achillée stoppe les saignements et répare les plaies

La propriété qui vaut à l’Achillée son nom populaire, c’est sa capacité à arrêter l’écoulement de sang (hémostatique). En fait elle fait bien plus que cela : elle facilite la coagulation, favorise la réparation des tissus et agit sur la circulation sanguine. De quoi faire de l’Achillée une alliée de choix pour les blessures.

Ce n’est pas tout, les sommités fleuries d’Achillée contiennent également une huile essentielle anti-inflammatoire (l’azulène) proche de la chamazulène de la Camomille noble.

L’huile essentielle d’Achillée millefeuille a été testée pour ses propriétés anti-inflammatoires et réparatrices de la peau 1, sur des sujets volontairement exposés au Sodium Laureth Sulfate (tiens, tiens, c’est un des composants principaux des gels douche …).

Achillée millefeuille : herbe aux charpentiers
Achillée millefeuille : l’herbe aux charpentiers

Elle aide à réparer la peau

En regardant du côté des usages traditionnels, le Dr Valnet conseille une infusion (une poignée pour 1 litre d’eau) appliquée en compresses pour soulager l’eczéma. Voilà une utilisation simple et naturelle.

Le suc des feuilles dilué dans de l’huile d’olive était utilisé pour soulager les hémorroïdes.

Régularise les cycles et soulage les règles douloureuses

C’est là qu’on attend aujourd’hui l’Achillée. Elle est souvent rangée dans la case des plantes pour les femmes.

Pour l’avoir employée, sa réputation n’est pas volée ! Toujours au travers de son action sur le sang et la circulation sanguine, l’Achillée millefeuille est employée traditionnellement pour régulariser les cycles féminins. C’est à dire : règles trop abondantes, règles douloureuses voire même pas de règles du tout ! (Mais on ne l’emploie pas lorsqu’on est enceinte).

Elle sera également utile pour apaiser le syndrome prémenstruel, en aidant à réduire les excès d’œstrogènes.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :   Comment préparer une tisane digestion difficile ?

Dans ce cas, c’est une infusion prise régulièrement, voire une alcoolature de plante fraîche qui sera employée. Si vous en doutiez : les plantes ne sont pas magiques et ne sont pas des médicaments.

Si vous avez envie de travailler avec les plantes votre santé, ne vous attendez pas à une action en 24 heures. Il faut tester celles qui vous conviennent, les associer à d’autres plantes qui ont une action complémentaire, et surtout s’y tenir … dans la durée.

Comment soigner naturellement une coupure avec l’Achillée ?

En cataplasme

Dans les campagnes on savait qu’en cas de blessure on pouvait fabriquer un cataplasme de feuilles fraîches. C’est le suc de la feuille qui arrête le saignement et stoppe la cicatrisation. Pour l’extraire il faut casser et écraser la feuille entre les mains, puis l’appliquer directement sur la peau.

A savoir, si vous partez en randonnée et que vous vous blessez en préparant déjeuner avec l’opinel bien aiguisé, regardez autour de vous si vous trouvez de l’Achillée.

Encore une autre application étonnante : si le nez se met à saigner, une feuille écrasée et roulée dans le nez, et hop ! Pratique, n’est-ce pas ?

Avec une préparation à base d’Achillée

Infuser les plantes dans l’huile c’est une des préparations que je préfère. Cela permet de conserver la plante et de l’utiliser dans toutes sortes de préparations maison : huile de massages, support pour les huiles essentielles, cosmétiques, et bien-sûr les baumes des petits bobos !

Recette baume apaisant et cicatrisant à l'Achillée

Etape 1 : préparer votre macérât d’Achillée millefeuille

Il faudra vous y prendre en avance pour préparer votre macérât huileux d’Achillée. Comptez un mois.

Je préfère fabriquer mes préparations avec des plantes à peine sèches, plutôt que fraîches, pour éviter le développement de moisissures dans l’huile.

Ne faites pas trop sécher vos fleurs d’Achillée, vous n’obtiendrez pas un bon résultat dans l’huile.

Les étapes pour réaliser un macérât huileux d’Achillée millefeuille

Pour cela appliquez la même méthode que celle que je vous montre dans cette vidéo :

  • Récoltez des sommités fleuries d’Achillée (la partie haute des tiges avec les fleurs) et quelques feuilles
  • Etalez-les à plat sur un linge propre
  • Laissez-les sécher 24 heures seulement sur un linge, à l’abri du soleil direct
  • Coupez grossièrement et placez la plante dans un bocal à confiture en verre
  • Tassez et recouvrez d’huile d’olive bio (ou d’huile de carthame ou de sésame)
  • Placez un linge sur le haut du bocal, tenu avec un élastique
  • Laissez macérer pendant 3 à 4 semaines, en remuant le bocal de temps en temps
  • Filtrez et transvasez dans un bocal hermétique, ambré de préférence

Bravo ! Vous avez maintenant un magnifique macérât huileux d’Achillée millefeuille ! N’hésitez pas à l’utiliser en massage sur la peau en cas de piqûres d’insectes ou d’orties par exemple.

Qui ne devrait pas utiliser cette huile à l’Achillée ?

Par précaution on évitera pour les femmes enceintes, et pour toutes les personnes allergiques aux plantes de la famille des Astéracées.

Certaines personnes peuvent avoir une réaction cutanée au moment de la cueillette de la plante. Cela ne se produit que lorsqu’elle est fraîche et n’empêche pas son utilisation une fois séchée. Si cela vous arrive, protégez-vous si vous devez à nouveau cueillir de l’Achillée millefeuille.

Pour les enfants on peut l’utiliser ponctuellement à partir de 6 ans, en application sur la peau. Préférez plutôt un macérât huileux de Calendula.

Recette de baume apaisant & cicatrisant à l’Achillée

Les ingrédients

  • 43 g de macérât huileux d’Achillée millefeuille
  • 7 g de cire d’abeille
  • une capsule de vitamine E ( ou 4 gouttes)
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Lavande fine
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Thym à linalol (et pas une autre huile essentielle de Thym)
Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :   Bourrache officinale : que fait-elle pour la peau ?

Le matériel

Préparation

  • Pesez la cire d’abeille dans un bol résistant à la chaleur
  • Ajoutez le macérât d’Achillée
  • Faites chauffer doucement au bain-marie jusqu’à dissolution de la cire d’abeille (attention à garder une température douce pour ne pas trop chauffer l’huile)
  • Laissez refroidir hors du feu jusqu’au moment où le baume commence à figer sur les bords du moule
  • Ajoutez la vitamine E et les huiles essentielles
  • Transvasez immédiatement dans un flacon hermétique
  • Laissez complètement refroidir avant de fermer le couvercle
  • N’oubliez pas l’étiquette : nom de la préparation + date et les huiles essentielles utilisées

Ce baume se conserve entre 6 et 12 mois, à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Comment utiliser ce baume apaisant et cicatrisant ?

Le baume apaisant à l’Achillée pourra être utilisé pour :

  • calmer la douleur et l’inflammation d’une piqure (insecte, orties …)
  • aider à cicatriser une coupure, une égratignure, une brûlure

Pour l’utiliser c’est tout simple : prélevez une petite quantité de baume apaisant avec le doigt, et appliquez doucement en massage sur la partie de la peau à soulager. On peut l’appliquer plusieurs fois (3-4 fois) dans la journée et dans les jours qui suivent, tant qu’on en sent le besoin. Vous saurez juger :)

Les enfants peuvent l’utiliser ponctuellement, à partir de 6 ans. J’ai choisi des huiles essentielles qui sont bien tolérées et qui conviennent à toute la famille.

Mais si vous souhaitez fabriquer un baume des petits bobos spécifiquement pour les enfants, vous pouvez supprimer l’huile essentielle de thym à linalol, pour un baume encore plus doux.

Comme il contient des huiles essentielles, faites un test au pli du coude lorsque vous avez fabriqué ce baume. Vous saurez ensuite si vous pouvez l’utiliser sereinement. Vérifiez toujours les précautions d’emploi des huiles essentielles dans un ouvrage d’aromathérapie. Et si vous prenez un traitement, parlez-en avec votre pharmacien.

Et vous, avez-vous déjà utilisé l’Achillée millefeuille pour soigner une coupure ? Connaissiez-vous cette propriété ?

Ce baume n’a pas vocation à remplacer une consultation médicale si vous la jugez nécessaire, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Cette recette est inspirée des usages traditionnels de l’Achillée millefeuille.

Références

(1) The estimation of the traditionally used yarrow (Achillea millefolium L. Asteraceae) oil extracts with anti-inflamatory potential in topical application. J Ethnopharmacol. 2017 Mar 6;199:138-148. doi: 10.1016/j.jep.2017.02.002. Epub 2017 Feb 3. PMID: 28163113. Tadić V, Arsić I, Zvezdanović J, Zugić A, Cvetković D, Pavkov S.

La phytothérapie : Dr Jean Valnet

Tisanes, remèdes et recettes d’autrefois : Marie Delmas

Secrets d’une herboriste : Marie-Antoinette Mulot

Vous aimez cet article ? Partagez-le 💖
  •  
  •  
  • 8
  •  
  •  
  •   
  • 8
    Partages
3 réponses
  1. Corinne BINET
    Corinne BINET dit :

    Hello Caroline, J’ai envie de faire ce baume mais est-ce que l’HYDROLAT D’ACHILLÉE MILLEFEUILLE BIO sur un site bien connu d’aromathérapie, peut être utilisé pour cette recette, s’il te plaît ? Merci…et bonne fin de journée.

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Corinne,
      Non, il n’y a pas d’hydrolat ni d’eau dans ce baume. C’est une extraction dans de l’huile. Ceci dit si tu as un hydrolat d’Achillée de bonne qualité, tu peux l’employer sur la peau en compresses sur une coupure.
      Belle journée,
      Caroline

      Répondre
      • Corinne BINET
        Corinne BINET dit :

        Merci tout plein Caroline, c’est bon à savoir. Du coup, je me suis procurée du macérât huileux Pâquerette de France, directement. Pas trop le temps de le fabriquer moi-même, ces temps-ci, je dois bien l’avouer. Par contre, je vais m’empresser de faire la recette qui est très simple et rapide, puisque j’ai tous les autres ingrédients en ma possession. J’ai hâte de l’utiliser mais aussi d’en offrir à une personne qui sera heureuse d’utiliser un produit à base d’ingrédients naturels, avec bien entendu, test au pli du coude, au préalable pour tous, évidemment. Encore merci et bon week-end, Caroline !

        Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.