savon banane : la recette

Faire ses savons naturels c’est déjà faire beaucoup pour sa peau. Fini les gels douche et les savons industriels trop agressifs. Et quand en plus on peut s’amuser à ajouter dans nos savons des fruits qui apportent de la mousse, et des vitamines …. miam ! J’adore expérimenter toutes sortes de plantes, fruits et jus de légumes dans les savons. C’est un challenge à chaque fois et toujours une belle surprise. Aujourd’hui je vous propose de me suivre pas à pas, et en vidéo, pour réaliser un savon à la banane. Enfin plus exactement un savon au Milk Shake banane :)

 

Pourquoi mettre des fruits dans un savon ?

C’est surtout un atout marketing bien connu des industriels. Un gel douche à la mangue ou à la cerise fait toujours plus envie qu’un gel douche neutre. Alors qu’en réalité, dans un gel à la cerise il n’y a pas la moindre trace de cerise. Tout au plus un parfum synthétique qui rappelle celui de la cerise, avec une touche de colorant rose, synthétique encore. Je ne vais pas vous refaire l’article sur tous les ingrédients indésirables que l’on trouve dans les cosmétiques des supermarchés (et même des pharmacies). Si vous avez envie d’en savoir plus, lisez plutôt cet article : Cosmétiques, repérer les indésirables ou encore Cosmétiques, comment les choisir cleans ?

Mais pour nous, les agitateurs du changement, c’est une toute autre histoire.

 

Les fruits apportent de la mousse au savon

Dans un fruit il y a du sucre, beaucoup même. Et le sucre a la propriété de renforcer la mousse dans un savon. Un savon qui contient de la purée de fruit ou un jus de fruit aura tendance à produire plus de mousse.

Un savon n’a pas besoin de produire de la mousse pour bien laver. C’est la même chose pour les shampoings (vous le savez si vous avez testé ma recette de shampoing au lierre).

Mais c’est une histoire d’habitude et de préférences personnelles. On aime bien avoir de bonnes grosses bulles :)

savon à la banane fraiche

De la purée de banane fraîche et mixée. Vous la diluez dans du lait végétal et intégrez ce milk shake banane dans votre savon

Les fruits apportent des vitamines et des minéraux

Dans une banane on trouve essentiellement des vitamines du groupe B (B6 et B9, l’acide folique), de la vitamine C. Mais ce qui nous intéresse ce sont surtout les minéraux comme le Cuivre, le Potassium et le Magnésium. En toute honnêteté, je suis bien incapable de vous dire précisément comment tout cela agit au contact de la peau.

Quoi que j’ai lu que l’application du magnésium en externe sur la peau serait absorbé, et jouerait un rôle de régulateur pour les besoins de la peau : détente musculaire, hydratation de la peau, stimulation des capillaires sanguins.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :   Comment fabriquer son savon sans soude avec une base de savon ?

Je suis convaincue que notre corps sait tirer parti des ingrédients vivants et naturels.

 

Et pour une touche de couleur

Les jus de fruits, les purées de fruit apportent aussi une touche de couleur dans les savons. Alors pas tous les fruits et les légumes; les plus colorés seulement. Par exemple, vous pouvez remplacer une partie de l’eau de votre savon par une purée de tomates ou un jus de carotte, pour donner une couleur naturellement orangée à votre savon.

Attention toutefois à contrôler l’excès de sucre qui risquerait bien de faire monter votre savon en température. C’est souvent ce qui cause les plus beaux ratés dans les savons.

 

Comment faire un savon à la banane ?

Les ingrédients du savon banane

  • 340 g d’huile d’olive
  • 153 g d’huile de coco
  • 136 g de beurre de karité
  • 85 g d’huile d’avocat
  • 136 g d’huile de colza
  • eau 182 g
  • Milk shake à la banane : 30 g de banane mixée, diluée dans 66g de lait de soja (ou un autre lait végétal)
  • Argile rose : 3 cuillères à café diluées dans 5 g d’eau, 1 heure avant
  • Paprika en poudre : 2 cuillères à café
  • Soude à calculer pour un surgras à 6%

Regardez cet article pour savoir comment utiliser un calculateur pour les savons. Si vous n’avez jamais réalisé de savon auparavant, commencez par lire cet article (Apprendre la fabrication du savon, pas à pas) et appliquez toutes les consignes de sécurité pour vous protéger.

 

colorant naturel pour les savons

De la poudre de paprika comme colorant naturel pour mon savon

 

Ces quantités permettent de réaliser un savon d’environ 1,3 kilos soit la quantité suffisante pour un moule à cake. (Lisez cet article pour savoir comment choisir votre moule à savon).

J’ai choisi de ne pas parfumer ce savon avec des huiles essentielles.

 

Le matériel pour faire ce savon

  • Le matériel de base pour la fabrication des savons (voir cet article pour avoir la liste complète)
  • Une baguette chinoise en bois pour décorer le dessus
  • 3 contenants équipés d’un bec verseur et d’une anse
  • Un contenant en plastique pour créer un bain-marie pour refroidir la soude

 

Préparation du savon

  • Au moins 1 heure avant, diluez 2 cuillères à café d’argile rose dans 5 cuillères à café d’eau
  • Commencez par écraser une banane bien mûre. J’ai passé la mienne au mixeur pour éliminer tous les petits morceaux
  • Prélevez 30 g de purée de banane et diluez-la dans 66 g de lait de soja
  • Préparez la poudre de Paprika que vous réservez dans un pot

Nous allons maintenir ce savon à basse température pendant toute la préparation et pendant les 24 premières heures. Ceci pour éviter que le sucre ne fasse trop monter le savon en température. Ce qui pourrait causer au choix : une décoloration / une phase de gel incomplète / un savon qui déborde / un savon qui craque…

 

Etape 1 : préparez vos huiles et la soude

  • Pesez la soude et l’eau (après avoir bien mis votre équipement de protection)
  • Ouvrez la fenêtre
  • Préparez un bain-marie d’eau froide pour votre lessive de soude : un contenant pas trop large, que vous remplissez d’eau froide. Il faut que l’eau à l’extérieur soit au même niveau que la lessive de soude lorsque vous y placerez le contenant qui contient la soude. Veillez à ce qu’il soit bien stable, et que la soude ne risque pas de se renverser
  • Versez doucement la soude dans l’eau (et jamais dans le sens inverse)
  • Placez le bol qui contient la lessive de soude dans l’eau froide et mélangez bien dans les premières minutes pour éviter que les perles de soude ne se figent au fond
  • Faites-fondre les huiles solides à température ambiante (coco et karité) dans un bain-marie, chaud cette fois-ci ;)
  • Pesez les huiles liquides
  • Quand les huiles ont fondu, ajoutez-les aux huiles liquides
  • Mélangez régulièrement la lessive de soude pour bien dissoudre toutes les perles
  • Prenez la température de vos huiles puis de la soude
Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :   Fabriquer du savon : par quoi commencer ?

Pour garder notre savon à basse température, nous allons attendre que la soude soit en dessous de 40° pour faire l’émulsion. Si la soude est trop chaude, changez l’eau du bain-marie et mélangez pour que toute la soude soit au contact de la paroi du bol et de l’eau froide. J’ai fait mon mélange à 37° pour la soude et 27° pour les huiles.

 

Etape 2 : versez la soude dans les huiles

  • Immergez bien le mixeur dans vos huiles, et inclinez-le de part et d’autre pour faire sortir l’air
  • Versez lentement la soude sur le manche du mixeur (cela permet de limiter la formation de bulles d’air)
  • Sans relever le mixeur et en étant sûr qu’il est bien enfoncé dans les huiles, commencez à mixer par sessions de 30 secondes
  • Lorsque vous êtes à la trace fine, arrêtez-vous (pas sûr de savoir ce qu’est la trace fine ? Lisez cet article : La trace, comment la contrôler ?)
  • Versez le milk shake banane (la purée de banane avec le lait de soja) et mélangez au mixeur
  • La trace évolue rapidement maintenant
savon maison : la trace

On sait qu’on est à la trace quand la couleur s’éclaircit et qu’il n’y a plus de poches d’huiles en surface. Lorsque vous relevez le mixeur, il doit laisser une empreinte (plus ou moins marquée) dans la pâte à savon

Etape 3 : les colorants naturels pour votre savon

  • Répartissez votre savon en 3 bols de contenance à peu près équivalente
  • Le bol N°1 restera non coloré
  • Dans le bol n°2 versez l’argile rose, et dans le 3ème le paprika
  • Commencez par amener le bol n°1 à la trace moyenne, avec le mixeur
  • Puis plongez le mixeur dans le bol n°2 et mixez jusqu’à la trace moyenne à épaisse
  • Faites la même chose avec le bol n°3
colorer les savons maison

La pâte à savon est répartie dans 3 contenants. Ajoutez les colorants naturels, puis mixez pour bien les intégrer au savon.

Etape 4 : versez les couleurs dans le moule à savon

  • Avec une cuillère, versez les 3 couleurs en ordre aléatoire dans le moule
  • Vous devez être à la trace épaisse pour que les couleurs se superposent sans se mélanger
savon banane maison

Le savon est à la trace épaisse : je verse à la cuillère les différentes couleurs de mon savon

  • Quand vous êtes arrivés en haut du moule, versez quelques lignes de couleur dans le sens de la largeur
  • Avec une baguette chinoise, formez des spirales pour décorer le haut du savon
décorer un savon maison

Une baguette chinoise pour décorer un savon maison : il suffit de créer quelques spirales en surface

Etape 5 : la saponification

  • Vaporisez de l’alcool à 70° minimum sur le haut du savon (pour prévenir la formation de cendres de soude)
  • Couvrez avec un film étirable
  • N’isolez pas votre moule : placez-le au frais pour 24 heures. Soit dehors si la température est en dessous de 10 degrés, ou dans votre frigo.

J’utilise la technique de refroidissement du savon à chaque fois qu’il y a du lait ou du sucre (voir la recette du savon au miel et au lait).

 

Vous n’avez plus qu’à patienter 4 jours avant de démouler et de couper votre savon ! Puis 4 semaines de cure. J’espère qu’il vous plaira :)

savon banane et lait

Très clair à la découpe, les couleurs de ce savon banane et lait se sont intensifiées pendant la cure

 

Et vous, aimez-vous les fruits dans vos savons ? Qu’avez-vous essayé ?

Vous aimez cet article ? Partagez-le 💖
  •  
  •  
  • 22
  •  
  •  
  •   
  • 22
    Partages
13 réponses
  1. Déborah
    Déborah dit :

    Votre article est super! Merci pour cette belle idée d’ajouter un fruit à la préparation !
    J’ai déjà fabriqué des savons et j’aimerai rester sur la même base: olive karité coco, du coup je peux me passer d’argile et des autres huiles mentionnées ou elles ont vraiment un rôle important dans cette recette bien précise?
    Merci

    Répondre
  2. Mara
    Mara dit :

    Bonjour, merci pour cette recette que j aimerais réaliser. J ai utilisé mendrulandia pour calculer la soude avec surgraissage à 6%, mais celui-ci m indique 281 gr d eau ?
    Et Bonne année et merci pour toutes vos astuces????

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour,

      C’est normal, j’ai fait une réduction d’eau pour tenir compte de l’ajout de liquides avec la banane et le lait de soja.

      Bonne année à vous aussi !

      Répondre
  3. Elisabeth H.
    Elisabeth H. dit :

    Bonjour Caroline,
    Cette recette m’a beaucoup séduite et j’ai une banane bien mûre pour me lancer à faire ce joli savon. Je bloque toutefois sur la quantité de liquide. Mendrulandia affiche un total de 233 gr d’eau. Si j’additionne 182 gr eau pour la soude, 5 gr pour diluer le paprika et le lait végétal 66 gr, j’arrive au total de 253 gr, donc un écart de 20 gr en plus. J’ai mis la concentration à 33 %. Que faire ?
    Avez-vous utilisé une autre concentration ?
    La banane n’a-t-elle aucune influence sur le liquide ?
    Avez-vous ajouté (comme vous le faites d’habitude), du sel pour durcir le savon ?
    Merci pour votre retour.
    Elisabeth H.

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Elisabeth,

      Bravo, bon réflexe ! Et oui, il y a une subtilité que je n’ai pas expliquée en détails. J’ai fait une réduction d’eau pour tenir compte de mes ajouts :
      Purée de banane (je compte 70% d’eau soit 30g*0.7 = 21 g) + le lait végétal = 66 g + 5 g d’eau pour l’argile. Total réduction d’eau = 92 g

      Cela devrait vous permettre de retomber sur vos calculs.
      J’ai aussi ajouté du sel : 1,5 cuillère à café dans l’eau de la soude.

      Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Ana,

      l’argile ne modifie pas la quantité de soude. Ce sont les huiles végétales que vous choisissez qui définissent la quantité de soude dont vous avez besoin pour les saponifier. Si vous changez la recette, utilisez un calculateur pour voir la quantité de soude nécessaire.

      Répondre
  4. Martine
    Martine dit :

    Bonjour Caroline,
    Votre recette de savon à la banane me plaît beaucoup. Je l’ai fait en suivant bien la recette mais le savon reste encore très mou aprèsplus de 4 jours. Je l’ai congelé pour le découper afin de le sécher plus rapidement mais cela ne fonctionne pas.

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Martine,

      Heureuse que la recette vous plaise.
      Ah, ça ce n’est pas normal. Il devrait sécher au bout de 4 jours.
      Pour vous en sortir, laissez-le sécher à l’air libre autant qu’il faudra avant de pouvoir le couper.

      Est-ce possible qu’il y ait une erreur de pesée entre l’eau et la purée de banane quand vous avez préparé le savon ?
      Je vous donne une astuce pour un prochain savon : quand il risque d’être mou, je lui ajoute 1 cuillère à café de sel par 500 g d’huiles. Je verse le sel dans l’eau avant la soude. Choisissez du sel pur, non traité (gros sel de Guérande).
      Forcer la phase de gel, cela permet aussi de durcir les savons.

      Courage avec votre savon :)

      Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.