Voyage : objectif zéro déchet

Cosmétiques : voyager léger et responsable, c’est possible ?

Dans une semaine je pars en Australie pour le mariage de ma sœur. J’ai préparé mes bagages avec un objectif cosmétiques zéro déchet. Comment voyager léger et responsable ? Comment vos cosmétiques maison régiront aux différences de température ? Que mettre en bagage cabine ? Voici comment j’ai préparé mon voyage et sélectionné les cosmétiques maison qui partiront avec moi. C’est aussi l’occasion de vous donner un aperçu de tout ce que j’utilise et dont je n’ai pas encore parlé.

Quels cosmétiques emporter en voyage quand on souhaite limiter ses déchets ?

Libre à chacun de se fixer ses propres objectifs. Le zéro déchet est un mode de vie, un cheminement de tous les jours et ce n’est pas simple, loin de là. Réduire ses déchets implique de changer considérablement nos habitudes.

Pour être honnête avec vous, je n’y suis pas encore. Et pour ne pas me mettre une pression inutile, je m’efforce plutôt d’être responsable dans mes choix de consommation plutôt que de viser un objectif pour mes cosmétiques zéro déchet.

Alors pour ce voyage je fais face à un double challenge : voyager léger et responsable. Voici comment je m’y suis prise.

1- Réduire les emballages et privilégier les contenants recyclables

Pour mon voyage j’ai choisi d’emporter au maximum des produits faits-maison dont le contenant sera réutilisé au retour. J’essaye de me limiter aux cosmétiques dont j’aurai vraiment besoin, en supprimant le superflu.

Cosmétiques zéro déchet : mes cosmétiques solides

Voici ce que j’avais sélectionné en premier lieu et que j’ai fini par réduire significativement.

 

2- Choisir des cosmétiques solides

Une bonne idée pour voyager zéro déchet, c’est de privilégier les cosmétiques solides. Cela tombe bien car aujourd’hui ils sont faciles à trouver.

 

cosmétiques solides pour voyage zero dechet

 

Les faciles à trouver dans les magasins bio ou parapharmacie :

  • un shampoing solide
  • un déodorant
  • un savon à froid qui remplacera le gel douche
  • un dentifrice solide
  • un beurre de cacao solide

Les cosmétiques solides de la marque Lamazuna ont une composition impeccable et sont vraiment efficaces.

 

3- Privilégier les produits polyvalents

Un ingrédient de choix pour votre valise pourrait bien être une huile végétale. Elle devrait bien supporter les variations de température.

Une huile pour le corps fera aussi bien l’affaire pour une huile démaquillante, une huile pour les cheveux et pour remplacer une crème de jour. A condition de choisir une huile ou un mélange d’huiles polyvalentes, et sans huiles essentielles.

Dans ce cas je choisirais un mélange jojoba / argan ou une huile d’amande douce ou de macadamia : ces huiles sont polyvalentes et peu sensibles à l’oxydation.

Le risque principal reste celui du défaut d’étanchéité : choisissez un petit flacon (50 ml max) ambré pour limiter l’oxydation, en verre ou en plastique. Emballez-le soigneusement et vérifiez que le bouchon est bien fermé.

Je ferai le test pour vous, rendez-vous dans quelques semaines pour le test du transport en avion.

 

4- Évaluez comment vos cosmétiques maison réagiront au transport et aux changements de températures

 

Quand on part en voyage, et à fortiori pour une destination lointaine, plusieurs critères entrent en compte pour faire ses bagages :

  • le poids et l’encombrement des objets
  • les conditions de transport : choisissez des contenants solides, de préférence en plastique que vous pourrez réutiliser. Je transvase mes produits dans des petits flacons de voyage que l’on trouve chez Hema ou Muji.
  • les règles applicables au mode de transport et au pays de destination
  • les conditions climatiques à l’arrivée

 

Les règles pour le transport en avion des cosmétiques liquides :

  • en cabine, vous pouvez emporter des cosmétiques liquides à condition que chacun ne dépasse pas 100 ml et que l’ensemble tienne dans une pochette plastique transparente de 20 cm x 20 cm.
  • en soute, pas de restriction pour les cosmétiques.

Pour en savoir plus : la fiche d’ d’Air France

 

Savoir comment vos cosmétiques vont supporter le froid ou la chaleur :

  • Les huiles végétales sont relativement stables.

L’huile fige avec le froid mais reprend vite une consistance normale à température ambiante. Les fortes températures peuvent accélérer l’oxydation des huiles, choisissez des huiles végétales peu sensibles à l’oxydation comme : l’abricot, l’amande douce, l’argan, l’huile de jojoba ou de macadamia.

 

  • Les cosmétiques qui contiennent des beurres végétaux sont sensibles à la chaleur.

C’est surtout le cas de l’huile de coco qui fond au-dessus de 25°C. Le beurre de cacao devrait résister jusqu’à 35°C et le beurre de mangue entre 30 et 35°C.

Si vous partez dans un pays chaud, emporter un baume à lèvres ou un déodorant à l’huile de coco n’est pas forcément une bonne idée.

Mes rouges à lèvres qui contiennent une part importante de cire d’abeille devraient tenir le choc, enfin je l’espère 😉

 

Au final, que reste-t-il dans ma trousse de toilette ?

 

Après avoir rédigé cet article, je conserve dans ma valise :

  • Une huile végétale (argan / jojoba) que j’ai transvasé dans un flacon en plastique. Elle fera office d’huile démaquillante, de sérum pour le visage et de soin du corps.
  • Ma crème de jour, ce sera son crash test.
  • Mon déodorant mais en croisant les doigts pour qu’il ne fasse pas trop chaud. C’est le début de l’automne en Australie.
  • Un savon surgras fait maison
  • Un shampoing solide
  • Mon mascara et une brosse de mascara de récup. J’en profite pour souligner qu’une grande partie de l’efficacité du mascara est dans la brosse …. inutile d’acheter les tubes de mascara vides dont on ne peut rien tirer.
  • Un eye liner noir et un marron
  • Mon correcteur “vert”: c’est une “vieille” recette ratée, j’ai oublié d’y intégrer de l’eau et il est plus beige que vert. Je lutte pour le finir et re-tester la recette pour vous la partager. En attendant cela fonctionne quand-même.
  • Ma poudre minérale maison
  • Mes rouges à lèvres favoris 🙂

Rouges à lèvres maison : rouge mat, rouge glossy, laque prune

Mascara solide et eye liner DIY

Poudre minérale DIY et correcteur vert maison

 

Rendez-vous en mai pour le double test transport + chaleur sur mes cosmétiques favoris.

 

Maintenant que je vous ai ouvert mon vanity, dites-moi quelle est la recette qui vous ferait envie. Laissez-moi un commentaire ou envoyez-moi un message. Je posterai la recette à mon retour.

 

A bientôt !

Partagez si vous aimez
  • 1
  •  
  •  
  •   
  • 1
    Partage
4 réponses
  1. Val
    Val dit :

    Bonjour merci pour cet article très intéressant.
    Difficile de choisir une recette en particulier, on a envie de les connaître toutes !
    Je vais choisir la crème de jour car je n’en ai encore jamais réalisées moi-même et en ce moment c’est l’objet de mes recherches (je me penche particulièrement sur les recettes à base de lécithine de soja, l’objectif étant de faire avec des ingrédients simples 😉)
    Mais j’avoue que je caresse l’espoir que tu en partagerais d’autres au fur et à mesure des articles 😁
    Encore une petite question, j’aime beaucoup l’idée de ton mélange d’huile polyvalent. Peux-tu nous préciser le ratio argan-jojoba que tu as utilisé ?
    Mille mercis pour ton superbe blog, je vais guetter les articles avec impatience.
    Je te (nous) souhaite de belles journées naturelles.

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Merci Val pour ton message encourageant ! Je n’ai jamais essayé la lecithine mais pourquoi pas, il faut tester 🙂 Qu’est-ce que cela donne dans une crème ? Pour l’huile tout simplement 50/50. 60% jojoba pour une huile plus sèche et pénétrante. Je prépare une recette de sérum visage pour la rentrée qui devrait te plaire 😀 A bientôt !

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *