huile de carotte : un activateur de bronzage naturel

Comment faire une huile de bronzage maison?

Jupettes et petites robes fleuries cherchent jambes hâlées… Toute contente de ressortir enfin ma garde-robe d’été, j’aime bien donner un petit coup de boost à mon bronzage pour éviter l’effet déprimant des gambettes blanches sous une jolie robe d’été.

Pour préparer la peau au soleil et l’aider à prendre rapidement des couleurs, j’ai préparé une huile de bronzage maison à base d’huile de carotte, un auto-bronzant naturel. Je vous explique aussi comment utiliser le macérât de carotte sur le visage ou sur le corps.

Les carottes donnent bonne mine et pas que dans l’assiette

 

L’huile de carotte (ou plus exactement le macérât de carotte) est un parfait accélérateur de bronzage naturel.

Obtenu par la macération des racines (des carottes donc …) dans une huile végétale, le macérât de carotte est plein de bonnes choses qui aident la peau à se préparer au soleil.

 

Le macérât de carotte : un activateur de bronzage naturel

 

Riche en provitamines A, l’huile de carotte va activer la production de mélanine dès l’exposition au soleil. La peau commence à se colorer pour un effet bonne mine.

Peu à peu avec le soleil, la peau perd de son élasticité et se renouvelle moins (le fameux effet peau de crocodile…). Le macérât de carotte contient des acides gras insaturés qui nourrissent la peau. C’est donc aussi un excellent soin après-soleil, car il va aider la peau à conserver son élasticité et prolonger ainsi le bronzage.

 

huile de carotte pour un bronzage naturel

Attention, le macérât de carotte ne protège pas du tout la peau des UV. Il ne remplace en aucun cas une protection solaire adaptée.

 

Stop aux idées reçues : l’huile essentielle de carotte ne fait pas bronzer

 

Il est tout à fait inutile d’ajouter de l’huile essentielle de carotte dans votre huile bronzante maison. Si l’huile essentielle de carotte sauvage est intéressante en cosmétique, elle n’a pas la propriété d’activer le bronzage. Puisque, comme on l’a vu plus haut, ce sont les provitamines A qui activent la production de mélanine.

En revanche, c’est une bonne idée d’ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de carotte à vos crèmes de jour pour atténuer les rougeurs et les inflammations ou clarifier le teint en aidant la peau à se purifier des toxines et de la pollution.

Avis aux amatrices, l’huile essentielle de carotte a une odeur très forte et pas particulièrement agréable. Si vous appréciez l’odeur fleurie de la lavande ou du géranium dans vos soins cosmétiques, passez votre tour ou allez-y très doucement.

 

Utiliser des huiles essentielles pour bronzer ?

Pendant que nous sommes sur le thème des huiles essentielles et du bronzage, faites aussi attention si vous choisissez d’ajouter des huiles essentielles à votre soin activateur de bronzage. J’ai lu des articles qui recommandent d’ajouter de l’huile essentielle de bergamote. Hors celle-ci est photo sensibilisante (comme les huiles essentielles de mandarine feuille, l’orange amère, le pamplemousse zeste, le citron zeste ou encore l’angélique racines). Pour ma part je ne trouve pas nécessaire d’ajouter des huiles essentielles dans une huile bronzante.

 

Comment préparer une huile de bronzage naturelle ?

 

Le macérât de carotte est votre ami pour l’été. Ceci-dit, attention sa jolie couleur orangée a la fâcheuse tendance à tâcher les vêtements. Voici comment j’utilise le macérât de carotte en deux étapes.

huile de carotte : un activateur de bronzage naturel

Première étape : comme je porte encore beaucoup de pantalons et que j’ai encore un peu de temps avant d’aller à la plage, j’ai choisi dans un premier temps de préparer une huile de bronzage qui pénètre vite. Le macérât de carotte est mélangé avec une huile végétale qui pénètre rapidement afin d’éviter de laisser de vilaines traces sur mes vêtements.

Deuxième étape, pour un effet activateur de bronzage j’utiliserai l‘huile de carotte pure. C’est ce que je ferai quand les températures seront plus chaudes et que les pantalons seront remisés au placard.

 

Dès le début du printemps : la recette de l’huile de bronzage maison

 

Ingrédients pour un flacon de 50 ml :

  • 25 ml de macérât bio de carotte
  • 25 ml d’huile végétale bio de jojoba ou de noisette
  • 1 goutte (ou 1 capsule) de vitamine E

 

Préparation :

  • Commencez par bien désinfecter votre contenant, vos ustensiles et votre plan de travail. Lavez-vous soigneusement les mains.
  • Dans un flacon en verre ambré versez le macérât de carotte et l’huile végétale de jojoba ou de noisette.
  • Ajoutez une goutte de vitamine E, qui préserve l’huile de l’oxydation.
  • Secouez doucement, c’est prêt.

 

Utilisation et conservation :

Appliquez sur la peau après la toilette, si possible attendez quelques minutes avant d’enfiler vos vêtements. Cette huile peut être utilisée sur le corps comme sur le visage.

Vous pouvez la conserver plusieurs mois à l’abri du soleil et de la chaleur.

 

Pour mieux préparer ma peau au soleil, je l’exfolie régulièrement avec ma recette de gommage maison au miel et au calendula.

Gommage naturel au sel de mer

Une recette de gommage maison au sel de mer

 

2 semaines avant les vacances : l’huile de carotte pure

 

Pour profiter au maximum de l’effet activateur de bronzage du macérât de carotte, je l’utilise pur 2 semaines avant de m’exposer au soleil.

Le macérât de carotte peut être appliqué sur le visage le matin, en remplacement ou en complément de sa crème de jour. Une goutte suffit, chauffée entre les mains et massée sur le visage par de petits mouvements circulaires. Si vous préférez vous pouvez la diluer dans une huile de jojoba pour qu’elle pénètre rapidement la peau.

Encore une fois, il est indispensable d’ajouter une protection solaire adaptée à l’ensoleillement et à votre type de peau (j’utilise un indice 30 voire 50 en été pour le visage).

 

Envie de préparer vous-même votre macérât de carotte ? Consultez la méthode pas à pas pour faire un macérât maison.

J’ai lu qu’on pouvait réaliser un macérât de carotte avec des carottes bio, coupées en rondelles ou râpées, en veillant à ce que la carotte soit bien immergée dans l’huile. Je n’ai pas essayé, dites-moi si vous tentez l’expérience.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire