Comment fabriquer un savon sans soude avec une base de savon ?

Vous avez envie de fabriquer vos propres savons, mais la soude caustique vous fait peur ? Bonne nouvelle, vous pouvez quand même faire des savons naturels et les personnaliser selon vos envies, à partir d’une base de savon. Cette technique est aussi connue sous le nom de savon à la glycérine ou savon “Melt and Pour”. C’est tout simple, et cela donne même de très jolis savons transparents et colorés. En plus vous pouvez faire vos savons sans soude avec les enfants. Cela semble super tout ça, mais au final est-ce qu’un savon melt and pour est aussi bon pour la peau qu’un savon naturel surgras ? Bonne question ! Comment fabriquer son savon sans soude avec une base de savon ? Et comment choisir les ingrédients ?

Le savon “Melt and Pour”, c’est quoi ?

La base de savon : un savon déjà tout prêt qu’on a plus qu’à customiser

Littéralement un savon Melt & Pour, c’est une base de savon que l’on fait fondre et qu’on a plus qu’à verser dans un moule.

Rappelons que pour fabriquer du savon, on fait appel à une réaction chimique entre des acides gras (les huiles) et un alcali (la soude). Cette réaction s’appelle la saponification. Elle transforme les deux ingrédients en un nouveau produit : le savon, de la glycérine végétale et les insaponifiables. Voir cet article pour en savoir plus sur la méthode pas à pas pour faire des savons à froid.

Pour faire du savon à partir d’huiles végétales, il faut un alcali. Cela peut être de la soude, de la lessive de cendre, de la potasse …  Et manipuler de la soude demande quelques précautions : protéger ses yeux, ses mains, les voies respiratoires et évidemment éloigner les enfants et les animaux domestiques.

C’est pourquoi je comprends que cela fasse un peu peur à certains.

 

Le gros avantage de la base de savon, c’est que vous avez déjà un mélange d’huiles végétales transformées en savon (saponifiées) et qui est déjà passée par la phase de cure.

 

Si vous savez fondre du chocolat, vous savez faire du savon Melt & Pour

 

Pour faire un savon sans soude, il vous faut :

  • Une casserole et quelques bols ou pichets
  • Une plaque de cuisson
  • Une balance
  • Et des moules à savon

Les étapes pour fabriquer un savon glycériné

  • 1 : coupez la base de savon en petits cubes
  • 2 : faites-fondre la base de savon au bain-marie (la base de savon fond autour de 70°)
  • 3 : ajoutez vos colorants, parfums et vos ajouts et mélangez bien. Mais en faisant attention à ne pas créer de bulles
  • 4 : coulez dans vos moules
  • 5 : patientez 24 h et démoulez
  • 6 : conservez vos savons 6 mois, à l’abri de la chaleur et de l’humidité. Et de préférence dans un récipient hermétique

C’est prêt ! Simple non ?

savon glycériné sans soude

Un savon glycériné, sans soude : une base bien blanche que l’on peut décorer avec des pétales de rose.
(Photo : Sheri Silver)

 

 

Allez, il y a quand même un petit hic avec tout ça, sinon ce ne serait pas rigolo.

 

A vous de deviner : qu’est-ce qui peut bien poser problème dans le savon Melt & Pour ?

  • La sécurité ? Non. Rien à signaler, sauf le risque de vous brûler avec l’huile chaude. Mais en soi pas plus risqué que de faire des frites.
  • Les réactions sur la peau ? Peut-être si vous choisissez d’ajouter des huiles essentielles dermocaustiques (de l’huile essentielle de Cannelle ou de Thym rouge par exemple) ou que vous avez la main trop lourde.
  • Trop abrasif pour les peaux sensibles ? Non, c’est même plutôt le contraire car la base de savon contient de la glycérine végétale qui est ajoutée en plus de celle naturellement présente en fin de saponification.
  • La composition ? BINGO !
Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :   Quelle soude pour un savon maison ?

 

Et oui …. Encore et toujours la composition. Dès que ce n’est pas fait par vous, vous ne savez pas ce qu’il y a dedans. Et en matière de base de savon on peut trouver un peu de tout.

 

Que faut-il regarder pour choisir une bonne base de savon ?

Il faut souvent descendre très loin dans la fiche produit pour trouver la composition.

Voici quelques repères pour vous aider :

  • La nature des huiles végétales : souvent malheureusement c’est de l’huile de palme, car elle donne de très bons résultats dans les savons. Son petit nom INCI : ELAEIS GUINEENSIS OIL. Et quand l’huile de palme est déjà saponifiée : Sodium palmate ou Sodium palm kernelate.
  • Les tensioactifs : on en ajoute à la base de savon comme solvant pour faciliter la fonte du savon glycériné. Il augmente aussi son pouvoir moussant. (Qui a dit qu’il fallait de la mousse pour bien nettoyer ?). On trouve en général du Decyl Glucoside (fabriqué à partir de sucre et de coco). Mais parfois vous trouverez du Sodium Lauryl Sulfate (Bouh !! C’est le même ingrédient qu’on trouve dans les gels douches. Il est très agressif pour la peau).
  • Les colorants : pour obtenir une base de savon blanche et opaque, on ajoute du Dioxyde de Titane. Il est classé cancérigène probable sous la forme de nano particules, même si l’exposition cutanée est la moins problématique sauf si la peau est abîmée. Normalement la forme Nano doit être indiquée sur l’étiquette.
  • Et les autres ingrédients ? C’est normal de trouver du sucre, de l’alcool, du propylène glycol … ils servent de solvants pour pouvoir fondre facilement la base de savon.

 

Mais je vous rassure, il existe de bonnes bases de savon. Et même 100% d’origine végétale, sans ajouts synthétiques. Il faut juste chercher un petit peu.

 

Comment personnaliser son savon Melt and Pour ?

Vous avez envie de fabriquer vos savons maison, c’est pour les personnaliser pour votre peau et pour vous amuser. Car s’il fallait juste fondre la base de savon et la refaire durcir cela n’aurait pas grand intérêt, non ?

Des huiles végétales

On les ajoute un peu comme le surgraissage du savon à froid. Et on peut les choisir pour leurs propriétés pour la peau.

N’en mettez qu’une petite quantité pour ne pas déséquilibrer la formule de la base de savon. Vous ne pouvez pas partir d’une recette de savon à froid et l’appliquer à une base de savon melt and pour …

Quelle quantité d’huile végétale ajouter ? Entre 1 et 5% du poids de la base de savon. Surtout si vous comptez ajouter d’autres ingrédients.

 

Des colorants (naturels si possible)

C’est le gros atout des bases de savons Melt and Pour : elles offrent une couleur neutre qu’on peut colorer à l’envie.

En effet, les bases de savons vont de translucide à blanc crème, selon leur composition (attention aux colorants quand-même).

Vous pouvez jouer avec les couleurs, travailler en transparence et même faire des couches de couleur différentes. Tout est possible !

 

Quels colorants choisir dans un savon glycériné ?

  • Micas ou des oxydes minéraux :  que l’on trouve dans toutes les couleurs. Il faut les diluer au préalable dans une cuillère à soupe d’huile végétale (à déduire de ce que vous ajoutez)
  • Colorants alimentaires (bio c’est mieux) : à diluer dans un peu d’eau
  • Argiles : à diluer d’abord dans un peu d’eau (2 fois leur volume)
  • Colorants naturels d’origine végétale : à diluer aussi dans une cuillère à soupe d’huile ou d’eau selon le colorant choisi.
    • Charbon actif (noir)
    • Cacao (brun)
    • Spiruline, poudre d’orties (vert)
    • Macérât de rocou (jaune)
    • Paprika, curry (jaune – orangé)
    • Macérât d’orcanette (violet à rose)
    • Poudre de betterave (rose)
    • Poudre d’indigo (attention, concentré ! Voir mon savon à froid bleu indigo sur le blog Aroma’tips)
pigments pour baumes a levres maison

Choisissez des micas ou des oxydes pour colorer votre base de savon

Quelle quantité de colorant pour une base de savon ?

Tout dépend de votre projet, et du choix du colorant :

  • Les micas et les oxydes sont concentrés, il en faut peu.
  • Pour l’argile comptez 1 à 3 cuillères à café pour 500 g de base de savon, à diluer dans 2 volumes d’eau.
  • Les colorants naturels : ils sont moins concentrés, et il faudra ajuster selon la couleur recherchée. Commencez avec une cuillère à soupe du colorant dilué pour 500 g de base de savon. Le résultat est aussi beaucoup plus aléatoire, et varie selon la couleur de la base de savon.
Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :   Otite que faire avec les plantes ? 2 solutions pour les enfants

 

Des parfums et des huiles essentielles

Vous pouvez ajouter des huiles essentielles pour leurs propriétés cosmétiques ou simplement pour leur parfum et leur effet psycho-émotionnel.

Avantage du Melt and Pour sur le savon à froid : les huiles essentielles ne sont pas abîmées par la chaleur que produit la saponification.

Ce qui vous permet plus facilement d’utiliser les essences d’agrumes qui elles, ne tiennent pas dans les savons à froid.

 

Quelle quantité d’huiles essentielles ajouter ? 1 à 2 % maximum du poids de la base de savon.

Faites toujours vos recherches sur les propriétés et les contre-indications des huiles essentielles avant de les mettre dans votre recette de savon. Consultez un ouvrage d’aromathérapie ou mon livre ‘Parfumer les savons avec les huiles essentielles‘ pour savoir comment les choisir et les associer.

 

Une autre option intéressante : c’est la fragrance (parfum) d’origine naturelle.

 

Des exfoliants

Pour exfolier la peau, vous pouvez ajouter à votre base de savon des poudres végétales, des graines. Ou même des végétaux comme le luffa, un légume de la famille des Courges qui en séchant, fournit une éponge végétale exfoliante.

Quelques idées d’exfoliants naturels à ajouter dans une base de savon :

  • Flocons d’avoine en poudre
  • Graines de pavot, de sésame …
  • Poudre de noix (qu’on trouve dans les rayons cosmétiques)
  • Sel de mer, du sel rose
  • Grains de café en poudre
  • Fleurs : des pétales de Calendula, de Tournesol … (attention, certaines pétales virent au marron comme la Lavande, la Rose …)
  • Luffa entier ou en poudre
recette de savon melt and pour

Une base de savon transparente, que l’on peut personnaliser et colorer
(Photo : Miguel Del Sol)

Quelle quantité d’exfoliant dans un savon ?

Difficile de donner un repère. Disons que pour 500 g de savon, 2 à 3 cuillères à soupe d’exfoliant, à ajuster selon l’effet recherché et la taille des grains (les graines sont les plus dures sur la peau).

J’en profite pour vous donner un petit conseil : les exfoliants tombent au fond de la base de savon. Il faut attendre qu’elle ait un peu refroidi pour être capable de les maintenir en suspension.

 

Des inserts dans le savon

Vous pouvez aussi vous amuser à insérer dans vos savons des morceaux d’autres savons glycérinés que vous avez préparé en avance.

Pour cela, vous colorez une base de savon, puis vous la coulez dans des moules spéciaux pour les inserts ou dans des petits moules comme des moules à chocolat. Vous pouvez même découper un gros savon glycériné que vous avez préparé, et en mettre des petits morceaux dans votre savon glycériné.

 

 

Et des émollients (miel, lait, aloe vera …) ?

Je ne suis pas pour ajouter des émollients comme du miel, du lait … car ils ne se conserveront pas dans le savon. Il faudrait ajouter un conservateur.

Seule la saponification à froid, avec la réaction chimique, permet de stabiliser ces ingrédients dans le savon (voir la recette de savon miel et lait).

De mon point de vue ce n’est pas nécessaire : la base de savon étant déjà très glycérinée.

En plus, certaines bases de savon intègrent déjà du lait ou du gel d’aloe-vera qui a été ajouté avant la saponification. C’est un meilleur choix plutôt que de le rajouter soi-même.

 

Où trouver des recettes de savon glycérinés ou Melt and Pour ?

Recettes de savon melt & pour : livres en anglais

(Il faudra convertir les mesures à l’aide d’un convertisseur vers le système métrique )

Soap Queen, Melt & Pour soap

Melt & Pour soapmaking

 

Recettes de savon sans soude, du côté des blogs français :

 

Photos :  mesrecettesnaturelles.com, Miguel Del Sol, Sheri Silver – Unsplash, S. Hermann & F. Richter – Pixabay

Vous aimez cet article ? Partagez-le 💕
  • 17
    Partages
3 réponses
  1. Elisabeth H.
    Elisabeth H. dit :

    Bonjour Caroline,
    Un grand merci et bravo pour cet article si bien détaillé. Je cherche effectivement des fragrances naturelles qui tiennent aussi à la SAF en plus du melt (d’une pierre 2 coups 😉), auriez-vous une (ou plusieurs) références à me suggérer ?
    Amicalement.
    Elisabeth

    Répondre
    • Caroline
      Caroline dit :

      Bonjour Elisabeth,

      Merci pour votre message. Je ne suis pas une grande spécialiste des fragrance que je n’utilise pas. Si je devais en mettre dans mes savons (SAF ou Melt & POur) j’irais regarder chez les utiles de Zinette parce qu’elle a des ingrédients de qualité et les fragrances sont testées dans les savons, ce qui est rare. Ou Aromat’easy qui a aussi des fragrances sans allergènes.

      Répondre
  2. Céline Moreau
    Céline Moreau dit :

    bonjour, je ne sais pas si cela vous est déjà arriver mais lorsque mes savons sont en phase durcissement, j ‘ai des goutelettes qui apparaissent à la surface. On m’a dit que cela pouvait arriver si on chauffait de trop la pâte et que la glycérine qui était présente dans la pâte s’évaporait. Comment faire pour y remédier?

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *